Pourquoi le gospel attire les jeunes de banlieues ?

Le mot gospel signifie « évangile » : littéralement God spell, c’est-à-dire « incantation de Dieu ».

Le gospel est essentiellement un courant, une mutation des chants rituels protestants blancs. Depuis les années 1870, les instruments sont de plus en plus présents aux offices : orgue, harmonium, instruments à cordes, à cela s’ajoutent les claquements des mains et mouvements du corps.

Le début du xxe siècle voit surgir une véritable effervescence artistique pour les Noirs. Les hymnes gospels deviennent officiellement des musiques gospel dont les bases sont à la fois simples et sophistiquées.

gospel

Le gospel est incontestablement une révolte musicale contre une Amérique raciste. C’est une expression de la souffrance des noirs récemment émancipés, mais encore sous l’autorité blanche, particulièrement dans les États du Sud.

Aujourd’hui cette musique se décline en plusieurs genres (southern, celtics, christian country), mais c’est le urban contemporay gospel qui se fait le plus en plus d’adeptes. Prenez connaissance de ce reportage avec DJ Smooth Ls.

Laisse nous ton commentaire

commentaires