Vues d’Afrique 2015 : Le palmarès complet de la 31e édition

Le 31e Festival international de cinéma Vues d’Afrique vient tout juste de dévoiler son palmarès 2015 lors d’une soirée de clôture festive qui s’est déroulée à la Cinémathèque québécoise et lors de laquelle les films Soleil et eau de Gilles Elie-Dit-Cosaque et Twaaga de Cédric Ido ont été projetés devant un public enthousiaste en présence de réalisateurs, acteurs et dignitaires d’ici et d’ailleurs.

Pour une première année, Amina Gerba la marraine et Pierre Boivin le parrain de Vues d’Afrique, tous deux issus du milieu des affaires, ont souligné l’importance que revêtent les échanges culturels dans le développement économique du continent. Les divers événements spéciaux tenus cette année ont connu un grand succès. Sonia Rolland a accepté le prix que lui a décerné le CIRTEF avec un discours remarqué. Les soirées parrainées par différents festivals internationaux (Écrans noirs, Cameroun ; le Festival du cinéma africain de Khouribga, Maroc ; les Journées Cinématographiques de Carthage, Tunisie ; Festival Cinémas d’Afrique, Suisse) ont aussi été fort populaires. Un autre événement a retenu l’attention soit Regard croisé, une rencontre-débat sur les femmes meurtries par la guerre avec la réalisatrice Angèle Diabang et le cinéaste Thierry Michel qui ont suscité un débat passionnant. De plus, les matinées ciné-jeunesse consacrées au développement durable ont montre l intérêt grandissant dans ce domaine.

Le 31e Festival a présenté une sélection remarquable et accueilli de prestigieux invités.  Toujours fidèles à ce rendez-vous unique au Canada, les spectateurs et participants du festival prouvent la pertinence de Vues d’Afrique.

SELECTION INTERNATIONALE FICTION

Le jury était composé de : Louise Chamberland, Philippe Lavalette et Jean-Paul Senécal.

Les Prix de la sélection internationale fiction sont offerts par L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

  • Le Prix OIF de la communication interculturelle long-métrage est remis au film The Sea is Behind (Emirats Arabes-Unis / Maroc / France)  de Hicham Lasri
  • Le Prix OIF de la communication interculturelle court-métrage est remis au film Moul Lkelb (L’homme au chien) (Maroc / France) de Kamal Lazraq. Une mention spéciale est attribuée à Ma manman d’lo de Julien Silloray (France)
  • Le Prix de la meilleure actrice offert par la revue Notre Afrik est remis à Tatiana Rojo dans Danbé, la tête haute (France)
  • Le Prix du meilleur acteur, offert par la revue Notre Afrik, est remis à Malek Akhmiss  dans The Sea is Behind (Emirats Arabes-Unis / Maroc / France) 

SECTION INTERNATIONALE DOCUMENTAIRES

Le jury était composé de : Lisa-Marie Lampron, Marie Louise B. Mumbu et Gilles Tremblay.

  • Le Prix OIF de la communication interculturelle est remis à L’homme qui répare les femmes – la colère d’Hippocrate (Belgique) de Thierry Michel. Une mention spéciale est attribuée à Rwanda, la vie après- Paroles de mères (Belgique) de Benoît Dervaux et André Versaille

AFRIQUE CONNEXION

Le jury était composé de Sara Nacer, Manuel Tadros et Gaëlle Vuillaume

  • Le Prix OIF du meilleur long-métrage est remis à Victorieux ou morts, mais jamais prisonniers (Haïti)de Mario L. Delatour. Une mention spéciale est attribuée à Coupé ! Une histoire décalée de Toussaint Aka & Ossita Aneké.
  • Le Prix OIF du meilleur court-métrage est remis à Action Figuration ! (Tunisie) de Bilel Bali. Une mention spéciale est attribuée au fil Le rêve d’Awa (Sénégal) de Yancouba Dieme et Zéna Zeidan.
  • Le Prix OIF de la meilleure série et feuilleton télé est remis à Eh les hommes ! Eh les femmes !(Burkina Faso) d’Apolline Traoré.

REGARDS D’ICI

Le jury était composé de : Marie-Ève Lavoie, Papy Mbwiti et Dom Pedro

  • Le Prix pour la meilleure production indépendante est décerné à Histoire de la banque en Haïti(Canada) de Frantz Voltaire.
  • Le Prix de la Relève est remis à Un jour à l’école (Burkina Faso / Canada) de Victor Ghizaru et Mikael Platon.

DROITS DE LA PERSONNE

Le jury était composé de : Sondès Allal, Noëlla McNicoll et Jotham Rwamiheto

Le prix Droits de la personne est offert par le CIDIHCA à L’homme qui répare les femmes – la colère d’Hippocrate (Belgique) de Thierry Michel. Une mention est attribuée à Congo, un médecin pour sauver les femmes (Sénégal / RDC / France) d’Angèle Diabang

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Le jury était composé de : Denis Plante, Alya Trad et Monique Trudel

Le prix Développement durable est offert par l’IFDD à  Avec presque rien (Madagascar) de Lova Nantenaina. Une mention spéciale est attribuée à Action Afrique verte (Mali / France) d’Éric Rivot.

Laisse nous ton commentaire

commentaires