SOS, 30 ans, t’as toujours pas pécho ?

Hilarante et attachante, la websérie réalisée par Amy Lynssia illustre dans un format très court une situation bien connue de nombreux Français « singles » qui ont franchi la barre des 30.

Pas facile d’être entouré de couples mariés ou d’être le dernier de la famille qui n’a pas encore trouvé chaussure à son pied. Si vous êtes un célibataire endurci et que votre  entourage ou la société vous a placé dans cette catégorie « urgent ! À caser rapidement », cette réalisation vous semblera familière et vous parlera.

© LENA LEROY

Très second degré, la série aborde avec humour ce sujet souvent délicat.

C’est une réalité qui touche de nombreux trentenaires qui subissent une pression au quotidien. Bien que leur statut s’explique par différentes raisons ou circonstances, le regard et le jugement des personnes extérieurs provoquent parfois un stress, et un sentiment « d’être en retard ».

Une héroïne décalée, mais authentique !

© LENA LEROY

L’actrice Morgane Bojikov qui joue le rôle principal est notre coup de cœur.

Même si l’héroïne est en quête d’amour, dès les premières secondes du premier épisode, elle nous a déjà conquis. Le personnage est comique, attrayant, pétillant et très sympathique. Avec Morgane a l’écran, on n’a pas le temps de décrocher ! Son jeu d’actrice nous captive. Par ailleurs, les acteurs secondaires apportent, également, leur touche et amènent un dynamisme.

Ce petit piece of cake de websérie se dévore rapidement. Lorqu’on finit un épisode, on prend goût et on entame un deuxième. On en veut encore ! Très addictif, « SOS, 30 ans t’as toujours pas pécho ? » ne vous conseille pas de trouver l’amour, mais le plaisir est au rendez-vous.

Qui se cache derrière cette réalisation ?

Vous vous demandez sûrement si le choix du titre a un lien direct avec la vie personnelle de la réalisatrice. Bravo ! Vous ne vous êtes pas trompé. En effet, ce beau projet a émané d’un ras-le-bol. « Assez, c’est assez », voici le cri du cœur d’Amy Lynssia. La scénariste, réalisatrice et productrice de 33 ans a réagi face aux remarques exaspérantes de son entourage, concernant sa situation amoureuse. Amy a fustigé l’ensemble des propos assez déplacés lui reprochant d’être « trop exigeante », qui selon ses détracteurs, expliquerait sûrement sa condition. Ainsi, l’entrepreneuse a décidé d’y répondre en images avec un ton humoristique pour que son message passe plus facilement.

Tout ouvrier, mérite son salaire ! Son travail a été apprécié par une multitude. De même, son projet a été nominé ( meilleure websérie de fiction) au festival Montreal Digital Web Fest, qui se déroulera du 24 au 26 septembre 2020.  

Retrouvez « SOS, 30 ans, t’as toujours pas pécho ? » sur YouTube. Vous avez accès gratuitement à quatre épisodes !

Nos quelques mots additionnels 

Vous n’avez pas besoin de comparer votre vie sentimentale à celle des autres. Le modèle de parcours parfait est une illusion. Certains passeront par un schéma classique : diplôme, travail, relation, mariage, enfants, maison, etc. D’autres prioriseront leur carrière et une fois qu’ils auront été stables financièrement et émotionnellement, ils se marieront. De nombreuses personnes planifient leur vie en fonction des tendances de la société. Le meilleur statut est le vôtre. Là où vous êtes actuellement est la meilleure place. Chaque chose en son temps. Le point déterminant est de reconnaître et discerner vos saisons. Ainsi vous réaliserez si vous devez planter ou moissonner. 

VOIR AUSSI :

Baskin-Robbins invite les Canadiens à appuyer les Repaires jeunesse du Canada avec une nouvelle collecte de fonds pour lancer l’année scolaire

0

Une partie des recettes provenant des gourmandises Creature CreationsMC vendues en septembre et en octobre servira à soutenir les leaders de demain

Pour la deuxième fois en trois ans, Baskin-Robbins Canada oriente ses activités de financement et de commercialisation de septembre en s’inspirant de l’héroïsme des écoliers canadiens. Alors que des millions d’enfants et d’adolescents retourneront à l’école primaire et secondaire ou aux cours à domicile, la marque de crème glacée lance, le 1er septembre, une campagne de deux mois mettant en vedette Creature CreationsMC, sa nouvelle gamme de gâteries glacées, pour encourager ses clients à intégrer leur nouvelle routine scolaire. Du 1er septembre au 31 octobre, pour chaque gâterie parmi les trois choix de la gamme Creature Creations MC de Baskin-Robbins vendue,  31 cents serviront à soutenir le travail des Repaires jeunesse du Canada partout au pays.

« Les enfants traversent des moments difficiles, déclare Natalie Joseph, représentante de Baskin-Robbins Canada. Nous sommes vraiment honorés d’être là pour eux et leurs familles et nous allons les encourager avec une chose à laquelle tous peuvent contribuer. Les gourmandises Creature CreationsMC de Baskin-Robbins sont le moyen idéal de déguster en famille une crème glacée qui éveillera l’imagination et suscitera l’émerveillement. Nous sommes emballés de nous associer aux Repaires jeunesse du Canada pour étendre la joie aux enfants de tout le pays ».

En juillet dernier, Baskin-Robbins lançait Creature CreationsMC, une gamme de trois créatures fantaisistes qui élève la boule de crème glacée traditionnelle à un niveau d’imagination supérieur. Le sommet de ces trois beaux modèles Instagram est surmonté d’un globe oculaire de monstre, d’une corne de licorne ou d’une nageoire de sirène en chocolat blanc, qui décorent toutes les combinaisons de saveurs. Le tout est présenté dans un contenant original au visage de sirène, de licorne ou de monstre d’Halloween.

À ce jour, Baskin-Robbins Canada a remis plus de 50 000 $ aux Repaires jeunesse du Canada, et relève la barre cette année en espérant récolter 15 000 $ de plus.

« Ces trois dernières années, nous avons associé nos ventes de l’été ou de l’automne aux œuvres des Repaires jeunesse du Canada, et cela a été absolument formidable, déclare madame Joseph. Grâce à l’aide de nos clients canadiens, nous sommes en mesure de faire sourire nos enfants en leur offrant de la crème glacée, tout en en soutenant d’autres au sein de nos communautés. Nous sommes ravis de pouvoir faire cela et faisons appel à la générosité de nos clients alors que nous travaillons à amasser davantage de fonds durant cette année plus difficile ».

Baskin-Robbins recueille également les dons en espèces dans des boîtes disposées dans ses magasins.

« Qu’il s’agisse de nos collectes de fonds fructueuses ou des généreux dons en argent, Baskin-Robbins Canada continue de montrer son engagement envers les Repaires jeunesse du Canada, ainsi que les familles et les communautés que nous servons dans tout le pays », déclare Owen Charters, président-directeur général des Repaires jeunesse du Canada. « Nous sommes heureux d’être l’organisme de bienfaisance qu’ils ont choisi, et nous nous réjouissons de développer ce partenariat — l’avenir est prometteur”.

Avec l’aide de plus de 16 000 bénévoles, de 6 800 employés et d’entreprises partenaires dévouées, les Repaires jeunesse du Canada servent plus de 200 000 enfants chaque année dans 775 communautés au pays. Les Repaires jeunesse proposent des programmes de développement de carrière, de cuisine, de développement personnel, de leadership et d’apprentissage. Ils offrent aux jeunes un espace d’apprentissage et de développement sécuritaire leur permettant de devenir des citoyens responsables et bienveillants. 69 % de ceux qui ont déjà bénéficié des Repaires jeunesse affirment que l’organisation leur a sauvé la vie. Pour plus d’informations ou pour faire un don, visitez le site bgccan.com.

Pour participer à la collecte de fonds, visitez un magasin Baskin-Robbins près de chez vous ou en ligne au baskinrobbins.ca.

Pour plus d’informations au sujet de Baskin-Robbins Canada et de sa variété de saveurs de crème glacée et de desserts glacés, veuillez visiter le site baskinrobbins.ca, suivez la marque sur FacebookTwitterInstagram et Pinterest  ou visitez l’un des 104 magasins Baskin-Robbins partout au pays.

Une fresque #BlackLivesMatter sur Ste-Catherine

Montréal a arboré une fresque géante en soutien aux communautés noires et des revendications qui émanent depuis l’assassinat de George Floyd aux États-Unis. Ce projet, une initiative de la Fondation Dynastie réunissant plusieurs organismes communautaires et artistes montréalais, est réalisé grâce au soutien de la Ville de Montréal avec le Ministère de la Culture et des Communications, dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal, ainsi que de la Société de développement commercial du Village.

Un cri de ralliement pour dénoncer l’injustice

La mort de George Floyd a déclenché de vives protestations et a suscité un mouvement de solidarité sans précédent partout à travers le monde. #BlackLivesMatter est devenu le symbole dénonçant l’injustice, les discriminations et les inégalités que peuvent subir les communautés noires à travers le monde.

« À l’instar des villes telles que Washington, New York, Los Angeles, le slogan #BlackLivesMatter a eu une forte résonance à Montréal. Nous souhaitions exprimer notre solidarité contre le racisme et les disparités en unissant nos voix au-delà des frontières à travers la puissance de l’art. Cette œuvre se veut un espace de conversations positives et un rappel durable du message de justice sociale qui est au cœur de ce mouvement », a déclaré Carla Beauvais, cofondatrice de la Fondation Dynastie.

« Depuis plusieurs années, le mouvement Black Lives Matter nous conscientise sur les enjeux liés au racisme et aux discriminations vécus par nos concitoyennes et concitoyens des communautés noires et milite pour une plus grande justice sociale. En soutenant la création de cette œuvre, la Ville de Montréal souhaite exprimer sa solidarité au mouvement et joindre sa voix pour affirmer haut et fort que la vie des Noir.e.s compte. Je réitère aujourd’hui notre ferme engagement à combattre le racisme et les discriminations systémiques en mettant en place les mesures nécessaires pour faire de Montréal une ville où toutes les Montréalaises et tous les Montréalais peuvent vivre dignement et s’épanouir pleinement », a souligné Valérie Plante, mairesse de la Ville de Montréal.

« La Société de développement commercial du Village est extrêmement heureuse d’accueillir l’initiative LA VIE DES NOIR.E.S COMPTE. Un moment plus que propice pour réitérer que notre territoire en est un d’accueil pour toutes les réalités – qu’elles soient racisées, marginalisées, trans, migrées ou encore bi-spirituelles. C’est donc porté par un souffle continu à se projeter dans l’inclusion, l’intersectionnalité et la créativité, que la multiplicité des modes de vie et des cultures de notre communauté se rencontrent et se déploient. Ensemble, chérissons et célébrons ce qui est nôtre – sous ses multiples coutures et avec toutes sans exception », a partagé Yannick Brouillette, directeur général de la SDC du Village.

Des artistes solidaires au mouvement anti-racisme

Sous la direction de Never Was Average (Harry Julmice et Hanna Che) et de Niti Marcelle Mueth, près d’une vingtaine d’artistes ont réalisé une murale de 7 mètres par 100 mètres qui s’étend sur la rue Sainte-Catherine, entre les rues Saint-Hubert et Saint-André.

Chaque lettre de LA VIE DES NOIR.E.S COMPTE a été peinte par un artiste local différent utilisant principalement une peinture blanche ainsi qu’une palette de couleur désignée afin de créer un effet d’ensemble harmonieux. La voix des communautés LGBTQ+ se retrouve également au centre de l’œuvre; les lettres COMPTE ont été peintes aux couleurs de l’arc-en-ciel faisant du même coup un clin d’œil au message d’espoir « Ça va bien aller » adopté durant la crise de la pandémie.

La lettre finale de la fresque a été peinte par les enfants de la garderie du Collège LaSalle avec l’aimable autorisation de Geurlaine Guerrier.

Chacune des lettres de #BlackLivesMatter a été peinturée par un organisme montréalais qui adresse les inégalités sociales.

C’est une première de voir une fresque de rue de ce type reprendre le slogan #BlackLivesMatter en français. La particularité linguistique de la métropole est mise à l’honneur et permet à l’œuvre de se distinguer à l’échelle internationale.

« Au delà du symbole, nous espérons que ce projet suscite une réelle prise de conscience et fasse émerger un vrai changement de société dans la lutte contre le racisme systémique », a indiqué Marhilan Lopez de Black Lives Matter Montréal.

Comment le bar St Édouard protège sa clientèle du COVID-19

Alors que le déconfinement a atteint sa phase finale avec – entre autre – la réouverture des bars et restaurants, certains lieux ont été la cible de foyers d’éclosion de COVID-19 faisant redouter le pire à la population. La perspective de retourner à un confinement ferme à la rentrée est le pire scénario possible.

Les premières histoires d’horreur émergent comme cela été le cas en Montérégie cette fin de semaine. Dans le centre commercial Dix-30 à Brossard plusieurs clients ont reçu un diagnostic positif après une soirée au Mile Public House. Une situation malheureuse qui a causé une certaine panique. Plusieurs commerces de la Montérégie ont récemment annoncé qu’un de leurs employés avait été déclaré positif à la COVID-19. Ces personnes ont participé à la fête du 28 juin ou ont été en contact avec une personne qui y a assisté.

À la décharge des propriétaires, une partie de la responsabilité repose sur les épaules des consommateurs. Qui ignore aujourd’hui qu’il ne faut pas s’exposer en cas de symptômes, que l’on doit porter des masques lorsque la distanciation physique est impossible sans compter le lavage régulier des mains et autres mesures sanitaires martelées depuis des mois. L’établissement assure que tous ses employés vont subir un test de dépistage et que tous ceux en poste le soir du 30 juin se trouvent déjà en isolement.

IMPORTANT. Tous les gens ayant fréquenté le Mile mardi le 30 juin après 20h, svp vous confiner et aller vous faire…

Posted by Mile Public House on Sunday, July 5, 2020

Néanmoins, les établissements ont leur rôle à jouer et le bar St Édouard dans Rosemont le fait à merveille. Ceci est bien expliqué dans une vidéo qui attire plusieurs commentaires positifs sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo l’on voit l’un des propriétaires du bar simuler une entrée dans son bar.

Le bar St Édouard impressionne avec les mesures de sécurité mises en place dans son établissement. Tout d’abord les clients doivent effectuer une réservation ce qui permet de contrôler l’achalandage et recueillir de l’information sur les clients présents chaque soirée. Le bar tient ainsi un registre aux fins de communication avec la Santé Publique. Avant l’entrée au bar le lavage des mains à l’aide d’un liquide hydroalcoolique freine les risques de propagation. L’on communique aux clients leur zone réservées évitant ainsi les contacts inutiles avec les autres clients. Comme dans certaines épiceries des chemins sont à suivre pour aller aux toilettes ou aller au comptoir du bar. Le personnel est munie de masques et de visières, les protégeant aussi de toutes expositions à des gouttelettes infectées. Tout est mise en place pour qu’on se concentre uniquement sur se détendre en toute sécurité. La voie à suivre pour le reste de l’industrie ?

https://www.facebook.com/watch/?v=2997222473736635

Pariez en ligne avec des bonus sans dépôt au Canada

0

Immense pays aux multiples forêts et paysages, le Canada attire chaque année de plus en plus de personnes, notamment les décideurs du monde sportif de l’Afrique. Il ne cesse de faire rêver les Africains qui s’y rendent pour passer leurs vacances. De ses diverses villes conviviales à ses nombreux sites touristiques en passant par la générosité de ses habitants et sa multitude de casinos en ligne avec bonus sans dépôt, il s’impose comme un must. À travers cet article, nous vous aidons à comprendre ce vif intérêt des joueurs africains et notamment des dirigeants sportifs pour ce pays. De même, nous vous montrons comment utiliser des offres telles que les bonus sans dépôt pour vivre une expérience hors du commun sur les sites de jeu en ligne canadiens.

Canada : Le paradis des passionnés africains de jeux et de bonus sans dépôt

De plus en plus de joueurs provenant des pays africains choisissent le Canada comme destination de vacances ou de résidence. Cela peut s’expliquer par plusieurs aspects qui font du territoire canadien un lieu attractif. Voici quelques raisons qui peuvent justifier cette surprenante ruée vers ce pays :

  • La flexibilité des lois canadiennes sur les jeux en ligne : Avec un mélange de modernité urbaine et de beauté naturelle, le Canada a tellement d’atouts dont se vanter. Et ce sentiment de fierté s’applique particulièrement à son univers des jeux d’argent et de hasard et aux lois adoptées pour assurer son bon fonctionnement. Le jeu en ligne reste certes illégal dans la plupart des provinces du pays, mais les citoyens sont autorisés à rejoindre les casinos en ligne appartenant au gouvernement. Ainsi, ce n’est pas un délit de jouer sur un site de casino canadien reconnu par les autorités. Cet état de choses est évidemment un facteur qui pousse les joueurs africains à opter pour le Canada d’autant plus que dans la plupart des pays du continent africain les législations ludiques restent encore floues.
  • La diversité des offres bonus sans dépôt : Les promotions font partie des offres les plus intéressantes de l’industrie du pari canadienne. Elles permettent aux joueurs de prolonger leur expérience et de profiter pleinement du divertissement sur les jeux de casino. Ils sont proposés en très grand nombre, mais les bonus sans dépôt sont les plus appréciés. Ces bonus sont bons pour les Africains au Canada, car ils leur donnent la possibilité de jouer gratuitement à leurs différents jeux préférés. Les bonus sans dépôt constituent aussi un excellent moyen par lequel ils peuvent tester de nouveaux sites et en juger la qualité. Heureusement, on ne compte plus le nombre de casinos sans dépôt opérant sur le territoire canadien.
  • La disponibilité d’une multitude de casinos : L’industrie du pari connaît depuis des années une évolution constante au Canada. Cette croissance a fait des jeux en ligne l’une des principales sources de revenus du pays, et de plus en plus d’établissements de paris acceptant les joueurs vivant sur le sol canadien voient le jour chaque mois. Sur bon nombre des sites en question, les offres sont de qualité, ce qui garantit aux parieurs des sessions de hauts niveaux. Les transactions sont par exemple plus rapides et les jeux se chargent instantanément, permettant ainsi de se divertir sans télécharger la moindre application. Ce développement rapide du secteur est l’une des grandes raisons motivant l’attrait des joueurs en général et ceux africains en particulier.
  • L’impressionnante liste de fournisseurs intervenant sur le marché : Alors qu’il y a quelques années les opérateurs de casino se liaient à un seul fournisseur de logiciel pour offrir leurs ludothèques, les choses ont beaucoup évolué aujourd’hui. En effet, nombreux sont les développeurs qui interviennent actuellement dans l’univers de jeu canadien, permettant aux sites d’engager tout un collège de prestigieuses marques. Ils conçoivent pour la plupart des jeux de qualité afin de procurer d’intenses moments de divertissement. Parmi les plus plébiscités, on peut citer Microgaming, Playtech, Play’n Go, iSoftBet, Barcrest, IGT, Betsoft, Evolution Gaming et Quickspin. Quelques-unes de ces compagnies se concentrent sur un seul type de jeu, comme des machines à sous, tandis que d’autres développent plusieurs catégories de jeux. La présence de ces fournisseurs donne de l’importance à l’univers des casinos en ligne offrant les bonus sans dépôt et attire les joueurs africains en ce sens qu’elle est garante d’un catalogue de jeux riche et varié.
  • La large collection de jeux accessibles depuis le Canada : La raison principale pour laquelle les joueurs s’inscrivent sur les casinos avec bonus sans dépôt, c’est d’avoir l’opportunité de tirer profit des jeux. Au Canada, il est possible d’accéder à un grand nombre de titres, allant des machines à sous aux jeux de loterie en passant par les jeux de cartes et de table comme le poker, le blackjack, le baccara ou la roulette. En réalité, les plateformes en ligne en partenariat avec les entreprises de développement de logiciels ne lésinent pas sur les moyens pour permettre aux joueurs vivant dans les régions canadiennes de vivre des sessions à la fois passionnantes et hautement lucratives. Cela passe forcément par la mise en place d’impressionnante ludothèque profitable sans téléchargement. En dehors des jeux fonctionnant sous générateurs de nombres aléatoires, vous avez même la possibilité de tenter votre chance en compagnie de sympathiques croupiers sur des jeux live, et ce, depuis quelques casinos de premier ordre.
  • Le paradis des activités en plein air : Le Canada, ce n’est pas que les jeux d’argent et de hasard. Après une partie ludique, les joueurs africains ont également l’opportunité d’explorer les attractions et sites de rêve qu’offre le pays pour assouvir leur soif de nature. Ils n’ont même pas besoin de longs voyages pour profiter du grand air, car le Canada regorge de plusieurs paysages aussi bien vastes qu’attrayants. Mieux, qu’ils soient passionnés de randonnée pédestre, du ski, du vélo, de l’escalade, ou même du kayak, ils peuvent s’adonner à leur passion en toute tranquillité. Les amoureux des sports en plein air ne seront certainement pas déçus et peuvent se rendre dans les villes comme Vancouver qui dispose de l’un des réseaux de pistes de VTT les plus vastes au monde. Ils pourront également aller à la découverte de quelques attractions touristiques telles que la Tour CN de Toronto, le Château Frontenac du Québec datant du 19ème siècle, la Promenade des Glaciers, le Lac Moraine, la Place Royale, le Parc National de Forillon, la Basilique Notre Dame de Montréal et la Colline du Parlement d’Ottawa. En bonus, ils pourront même y savourer d’excellents mets issus de la gastronomie haïtienne.

Comment utiliser un bonus pour mieux rentabiliser vos sessions ?

Nous ne cesserons de le dire, les bonus constituent le plus grand et populaire moyen d’attraction dont font usage les casinos sans dépôt pour augmenter leur clientèle. Ce sont des cadeaux qui permettent généralement aux joueurs de disposer de plus de fonds afin de jouer sans compter. Cependant, il en existe plusieurs formes sur la toile. Les plus populaires sont les bonus sans dépôt, le bonus de bienvenue et les bonus de fidélité. Voyons brièvement à quoi s’attendre en présence de ces diverses offres promotionnelles.

  • Les bonus sans dépôt : Ce sont des incitations qui s’offrent à vous sans que vous n’ayez à engager au préalable le moindre fond. Elles peuvent être octroyées sous forme de somme d’argent pour vous permettre de débuter votre expérience et de juger de la qualité de certains jeux. Elles se présentent également sous forme de free spins. Dans ce cas, elles sont uniquement utilisables sur les machines à sous.
  • Le bonus de bienvenue : C’est l’offre présentée par n’importe quel casino pour accueillir tous ceux qui s’inscrivent nouvellement sur sa plateforme. Elle vous permet de booster votre premier dépôt sur votre compte pour vous divertir pleinement. Généralement, c’est un pourcentage compris entre 50% et 400% et limité à un certain montant.
  • Les bonus de fidélité : Comme leur nom l’indique, ces bonus sont réservés aux joueurs qui montrent une certaine loyauté envers les casinos en étant très actifs. Ils incluent les offres d’anniversaire, les bonus de Cashback, les bonus de parrainage, les points de fidélité et des récompenses spéciales comme des tickets de participations aux tournois VIP.

En gros, les sites de casino en ligne offrent des bonus pour vous encourager à dépenser plus d’argent sur leur plateforme. Vous devrez parfois effectuer un versement avant de disposer de l’offre. Au cas contraire, il vous suffira de remplir certaines conditions pour avoir votre incitation gratuite. De même, si certaines incitations vous permettront de lancer uniquement des rotations sur les machines à sous, d’autres seront destinées à toutes les sortes de jeux de casino. Mais une chose est sûre, quel que soit le type de bonus que vous recevrez, vous devrez pouvoir jouer comme il se doit et augmenter considérablement vos chances de gagner gros. C’est d’ailleurs ce qui fait le charme de ces offres promotionnelles accordées également par les sites de jeux d’argent accessibles en Afrique.

Pour bien utiliser les promotions, notamment les bonus sans dépôt, il est primordial que vous compreniez au préalable les conditions de mise auxquels ils sont soumis. En effet, les casinos en ligne soumettent généralement leurs offres promotionnelles à des termes d’utilisation. Ces derniers représentent le facteur révélateur du côté avantageux ou non des promotions en question. Ils vous permettent en réalité de découvrir si les bonus sont plus bénéfiques pour les joueurs ou pour le casino. Ils indiquent clairement la durée de validité des offres, le montant minimum de dépôt si un versement est requis, la somme maximale de gains retirables et le nombre de fois que leurs montants doivent être pariés avant qu’un retrait ne soit possible. De même, ils donnent une idée du taux de contribution de chaque catégorie de jeux à la satisfaction des exigences de paris. Appréhender les termes et conditions liés aux bonus sans dépôt est donc le seul moyen par lequel vous saurez comment utiliser ces offres pour en tirer un maximum profit.

De la Fiction de la Matrice à la Réalité du e-Monde par les crises, sanitaires, financières et humanitaires.

« On n’a pas tous les jours vingt ans », cette chanson de variété française et de son folklore qui me fut chantée en son Temps par feu ma mère me replonge dans ce moment du passé où j’ai cru que j’avais le Monde à ma portée et que tout était possible pour en être un des maitres et le crier à la proue d’un bateau. Image. Hélas, le réveil s’est vite imposé à moi, non seulement par la réalité de la vie étudiante, en rat d’église, mais aussi les changements s’opérant dans ce fameux Monde avec pour premier enjeux le bogue de l’an 2000. Ce vilain canular ou canular de vilain a été sans nul doute, l’évènement précurseur manifestant la Vision de société dans laquelle nous serions amené à vivre dans ce XXIe siècle. Argent. Cette Vision de la Matrice, Internet, que le film culte a si bien vendu et que la bulle des NTIC de l’époque a si bien accompagné de son engouement se poursuit de nos jours dans le déploiement inexorable de ce plan fait de stress, de manipulation et de doute; on y reviendra.

On n’arrête pas le progrès dit-on mais c’est lui qui vous arrête. Dans cette veine d’idée, la Vision de la Matrice que beaucoup veulent pour réalité se construit d’année en année par ses promoteurs au grand dam des habitants Croyants de Sion pour qui la Nature a encore beaucoup à offrir dans sa quintessence de Valeurs et de Richesses. Ainsi, a été mis progressivement en place les outils de cette vision : les terminaux portables (pollueurs en ions et en ondes), les applications mobiles, les réseaux sociaux, le Big data, paiement en ligne etc. Nous en sommes de nos jours au grand exercice de gestion du changement opéré par « l’Axe du Mal » en Archétype déchu adorant le démiurge chronos (SA Temps) : Politiciens, Financiers élitistes, Pharmaciens, Web Économistes, Laïc féministes, Puritains humanistes, Mages hermétistes et Journalistes de masse. Ce sont eux les Coalisés contemporains qui ont ourdi un stratagème pour installer le règne de l’Intelligence Artificielle à travers la Fintech. En effet, en management, toute gestion du changement efficace nécessite qu’il faille user de la peur pour que les individus consentent à opérer les remises en cause voulues. C’est ce qui se passe avec la Grande Angoisse de la crise sanitaire suivi de la crise financière et de la troisième qui n’est pas encore très claire.

Grosso modo, on stress les populations avec la notion de danger, on les manipule avec le recours à la dette et enfin on les fait douter par les données chiffrées de ce qui n’est, au final, qu’une illusion. Où sont donc passé tous les cas de grippe saisonnière? Un vaccin ne peut insérer une puce électronique dans le cerveau mais une de ces molécules peut jouer sur la glande pinéale pour occulter la Conscience et surtout le don de télépathie et l’immunité du Corps permettant le discours du Cœur avec les Anges dans l’esprit si cher aux Croyants tout comme le condom a limité les transferts d’Énergie tous deux nécessaires à la Qualité de la Force Vitale en l’Homme. La Fertilité ou la stérilité sont autant Psychique (Traditionnel), Mystique (spirituel) que Physique (humain) et on vise seulement à nuire à certains peuples. Le but étant de faire de nous des êtres confinés dans leur bulbe, et assignés à la simple consommation, production et procréation (des poules pondeuses d’œufs en or) sans soucis de préservation de notre héritage Eco-humain. C’est tout simplement un autre modèle d’esclavage par le numérique…

Ceci dit, et bien au-delà de l’actualité se pose la question de l’opposition ou du Schisme (Fitna) à ce qui a tous les airs d’un complot mécréant. Nous manquons hélas de cohésion, de cohérence et de convergence tant les thèmes des enjeux sont larges. À ce titre la Stratégie payante serait la guérilla en un contre un de façon concourante chacun à notre niveau maintenant que l’ennemi est identifié et son plan révélé. Hélas nos propres rangs sont clairsemés par les différences de point de vue. Les plus anciens poursuivent leur rêve de souveraineté, d’opposition à l’homosexualité et de retour à la religion des ancêtres et les plus jeunes veulent s’en affranchir pour un monde plus simple où les barrières tombent entre les peuples etc. On nous a vendu un monde idéal sans pauvreté et feint d’œuvrer pour son éradication paradoxale avec le fonctionnement du Système Libéral qui s’en nourrit allègrement. Manne et Cailles. Manne d’une main d’œuvre migrante pour raison économique entre et à l’intérieur des états corvéable à souhait. Et Cailles d’une diversité culturelle ethnique qu’on tente d’édulcorer pour des raisons d’intégration socioéconomique dans les Cités d’accueil. Nous sommes rendus Pauvres, Précaires et Profanes. Et le portons comme un poids négatif en oubliant que c’est une opportunité sans précédant pour grandir soumis et laisser le déni aux mercenaires de cet enfer.

Pourtant, un pont de jonction et d’arrimage est encore possible entre nous génération, Y, X et Millennials (qui sont dans la vingtaine, premier âge d’engagement dans une cause) sur ces questions épineuses. La souveraineté, notamment celle emblématique du Québec vis-à-vis du Canada, peut prendre le statut de partenariat, à l’instar du Bénélux, où nous ne serions liés que par la monnaie, la défense et le commerce au niveau de l’institutionnel mais souverains dans nos foyers interreliés. En ce qui concerne l’homosexualité, il y a des interdits quasi totémiques, comme le Porc et le sang de Porc, pour l’Homme qu’on ne peut braver par soucis de Sainteté Mystique mais qui cependant trouverait une résolution pour la Santé Psychique. Toute ordonnance de Jugement d’une communauté ou de l’humanité à l’Heure comporte aussi une part de Miséricorde. Or, le Message que je porte tient lieu de dévoilement que sur cette Terre, nous ne subsistons que sous une forme humanoïde afin d’effectuer le pèlerinage prescrit pour gouter à la mort. Enfer. Ainsi, sur les 8 Milliards d’individus humanoïdes, il y a autant de dimensions, et surtout des êtres dont la Nature psychique est celle de djinn, Anges, Archanges, Bouddha ou Esprits, diables, démons etc. associés à des Voies d’Ascension pour le retour au Divin adapté à chacune de ces familles spirituelles. De fait, ce sont des formes de vie dites extraterrestres vis-à-vis des Hommes qui, lui, ne représentent donc qu’une partie de l’effectif total. De plus, les lieux comme, l’enfer, le Ciel, le Paradis ont également une réalité terrestre dimensionnelle. Cessons de croire, par exemple, que les Anges ont des ailes. C’est un symbolisme de leur nature psychique né de compréhensions passées. Cessons de croire aussi que le Messie effectuera sa Parousie en descendant sur le Minaret de Damas au point de créer une guerre pour raison eschatologique. C’est à nous de devenir le Messie de notre Art ou Métier, ou les Mahdi de notre communauté à travers l’Élection par Grâce ou Mérite Divin. Il y a une réalité historique aux prophéties et des dimensions symboliques faites d’observation d’Archétypes et d’observance de Mythe. C’est là l’alternative voulu à une religion ancestrale dont les réalités ne s’adaptent pas l’universalité du Message contemporain élu et promu. L’humanité est assez mûre pour avoir accès à des notions qui ont été maintenue secrètes et qui ont servi à abuser les Peuples et les maintenir à l’état de brebis au lieu d’en faire des Lions.

Nous sommes dans l’ère de l’entrepreneuriat et de la dérégulation progressive du marché de l’emploi vers la consultation indépendante et ce phénomène s’installe déjà par le recours à l’intérim et au télé travail mais qui été récupéré à des fins d’isolement social contre l’idée du coworking initialement prévu.

Sans désir de verser dans l’alarmisme, l’heure est assez grave car les Ennemis des Croyants et du Divin poursuivent un plan unique pour nous priver de nos droits civiques. Et nous, nous nous contentons des polémiques au lieu d’avoir l’esprit pratique. Il serait grand Temps de vraiment réfléchir et prendre du recul par rapport à ce défi dont nous avons hérité et de savoir ce que l’on veut pour les générations futures en matière d’Économie, d’Écologie et de Philosophie (de Vie et d’être). Pour ma part, j’ai composé une série de livres qui traitent de ces sujets dans le cadre du Livre de la Méthode Ka avec le style de l’Anthologie. Vous êtes invités à prendre connaissance du Message qui y est contenu mais surtout à prendre action avant que notre Monde ne bascule dans un obscurantisme dont la Terre aura du mal à se relever.

« L’Avenir de l’Humanité dans sa forme humanoïde est en jeu et c’est au Hommes, dieux et déesses, que revient cette fois-ci la responsabilité de faire respecter la Volonté du Divin conformément à notre titre de Vicaire. »

Ne laissons pas les morts dominer la Terre des Vivants.

Il ne s’est pas agi d’une crise sanitaire mais du chiffraire: manipulation par les données.
Il ne s’agit pas d’une crise financière mais du fiduciaire: doute sur le danger.
Il ne s’agira pas d’une crise humanitaire mais du vicaire: stress pour la dette.

Les Harlem Globetrotters vont sillonner la France en octobre 2020

La succès story des Harlem Globetrotters en France continue ! En raison de l’épidémie mondiale de COVID-19, la tournée prévue au printemps est reportée en octobre 2020 et s’allonge de nombreuses dates. Alors qu’ils s’apprêtent à parcourir l’Hexagone pour 16 dates exceptionnelles à partir du 01 octobre 2020, les Harlem Globetrotters vous donnent rendez-vous à Paris à l’AccorHotels Arena le 14 octobre 2020 et en tournée française.

Légendes mondiales du basketball, les Harlem Globetrotters parcourent les continents depuis plus de 90 ans pour vous faire découvrir un spectacle sportif unique en son genre. Les basketteurs aux multiples talents viendront de nouveau dans les salles françaises avec un show toujours plus surprenant !

Les meilleurs joueurs composeront l’équipe des Harlem. Big Easy Lofton, Ant Atkinson, Hi-Lite Bruton, Thunder Law, Bull Bullard et Cheese Chisholm, ainsi que les vedettes féminines TNT Lister et Ace Jackson, vêtus de leurs mythiques maillots, enchaîneront les dribbles, les passes, les dunks et les tirs au panier sensationnels. A réserver sans attendre, en suivant toutes les dates sur gdp.fr.

Pour regarder la vidéo de la tournée :

Toutes les dates de la tournée des Harlem Globetrotters en 2020 :

·         1er octobre – AIX EN PROVENCE Arena du Pays d’Aix             

·         2 octobre – ANTIBES Azur Arena                                                

·         3 octobre – NARBONNE Arena                                                    

·         4 octobre – TOULOUSE Palais des Sports                                     

·         6 octobre – CHATEAUBERNARD Complexe Omnisport Cognac         

·         7 octobre – NANTES Zenith Métropole                                       

·         8 octobre – LE MANS Antares                                                                  

·         9 octobre – RENNES Glaz Arena                                                  

·         10 octobre – BREST Arena                                                           

·         11 octobre – LE HAVRE Les Docks                                                         

·         13 octobre – SAINT-QUENTIN Palais des Sports                                  

·         14 octobre – PARIS AccorHotels Arena                                      

·         16 octobre – CHARLEVILLE-MEZIERES Caisse d’Epargne Arena      

·         17 octobre – NANCY Palais des Sports                                       

·         18 octobre – GRAVELINES Le Sportica                                       

·         20 octobre – NIMES Le Parnasse           

Faites-vous partie du mouvement de l’achat local ?

La dernière infolettre de l’équipe d’Expo Entrepreneurs vient à point nommée. Intitulée “Faites-vous partie du mouvement” la communication rappelle que dans le contexte actuel, avec la fermeture des frontières et l’absence de retombées économiques de l’industrie du tourisme, certains de nos entrepreneurs se retrouvent présentement dans une situation délicate. 

L’organisation montréalaise souligne que le moment est opportun pour réfléchir à sa consommation et à son impact sur nos communautés et notre environnement. Quelles sont les entreprises récipiendaires de votre argent, quelle est la trace écologique de mes achats, quels système j’encourage ou je détruis avec mes achats.

Ils prennent pour exemple deux entreprises québécoises ont d’ailleurs mis en place de nouvelles initiatives en ce sens comme : 

Si l’on peut s’entendre sur l’idée qu’investir son dollar dans des entreprises d’ici permet de conserver plus d’argent dans la communauté, c’est l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement locale qui est favorisée. Cette réflexion fait écho à la volonté de reconstruire l’économie plutôt que de la relancer. Cette reconstruction passera par l’achat local.

Toute l’équipe d’Expo Entrepreneurs encourage donc à voter local avec notre monnaie, à choisir  des destinations touristiques au Québec et à acheter des produits faits ici pour raccourcir le chemin des produits de consommation et pour encourager nos entrepreneurs québécois.

Voici aussi d’autres entreprises québécoises qui se sont orientés vers l’achat local

Plus qu’un événement, Expo Entrepreneurs est une plateforme qui renforce l’impact positif de l’entrepreneuriat sur la société québécoise.

J’aime la cuisine haitienne

Après avoir lancé Restaurant Kalalu sur le Plateau (2003 à 2012) et Resto Flap Flap à MTL-Nord (Since 2008 and still !), Ed Vertus lance l’application web GO GRIO, une carte digitale qui répertorie plus de 150 restaurants haïtiens dans le Grand Montréal.

L’entreprise Go Grio, projet de la dernière cohorte d’accélération entrepreneuriale du Groupe 3737, lance son application web GO GRIO, une carte digitale qui répertorie plus de 150 restaurants haïtiens dans le Grand Montréal!

Accessible à https://www.go-grio.com/campagne c’est le plus grand répertoire d’établissements de restauration haïtienne au Canada. «Avec les fonctionnalités et services qui vont s’ajouter durant les prochaines semaines, GO Grio se veut une plateforme numérique qui vise à soutenir les restaurateurs pour aller de l’avant: GO Grio! ».

Après avoir lancé Restaurant Kalalu sur le Plateau (2003 à 2012) et Resto Flap Flap à MTL-Nord (Since 2008 and still !),…

Posted by GO Grio on Monday, June 15, 2020

Les restaurateurs avancent dans leur déconfinement, et ce petit geste de donner un « câlin » fera certainement la différence en cette période d’incertitude. Les premiers restaurants à dire OUI pour commanditer l’initiative sont: Casserole Kreole,O’Rhéma, Tap Tap Express, Resto Flap Flap, Chamaz Grill. Mention spéciale à Kwizinn pour le droit d’utiliser ses belles photos ! Aussi, des partenaires de marque sont collaborateurs de cette initiative de soutien à l’achat local: Festival Haïti en folie, Groupe 3737, Jeune Chambre de commerce haïtienne, Projet Consommons haïtien et Salon des opportunités !

GO Grio se veut une plateforme numérique qui vise à soutenir les restaurateurs pour aller de l’avant. Les restaurateurs avancent dans leur déconfinement, et ce petit geste de donner un « câlin » fera certainement la différence en cette période d’incertitude!

Accessible à www.go-grio.com.

AGIR ENSEMBLE : Georges St-Pierre et d’autres vedettes au lancement de la campagne de financement du Centre Lasallien à Saint-Michel !

Montréal, le 19 juin 2020 – C’est dans le cadre de la 3e édition de son BBQ annuel du Directeur que le Centre Lasallien lançait sa campagne de financement « Agir ensemble » dans le but d’amasser des fonds pour la population de Saint-Michel.

Depuis sa création, l’organisme déploie des efforts considérables pour lutter contre le décrochage scolaire, stimuler la créativité et créer un milieu de vie attrayant pour les familles et les jeunes du quartier Saint-Michel qu’il dessert.

Les besoins de ce quartier sont considérables notamment en raison du taux de chômage élevé, du revenu moyen plus faible que la moyenne et du grand nombre de familles monoparentales. Frappées de plein fouet par la crise de la COVID-19, de nombreuses familles ont vu leur niveau de vie diminuer. C’est dans ce contexte particulier que l’organisme a dû revoir la formule de son BBQ annuel, activité phare de levée de fonds, pour se conformer aux règles de la Direction de la santé publique. Une campagne de sociofinancement a été lancée sur la plateforme GofundMe. L’objectif est de recueillir 20 000$ pour continuer à venir en aide aux familles éprouvées tout au long de l’année.
« Nous cherchons constamment des moyens pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale afin d’améliorer les conditions de vie de la population micheloise. Nous étions conscients que ne pouvions pas organiser un BBQ semblable à celui des années précédentes. Et donc, depuis le début de la crise nous avons mis en place un projet de distribution alimentaire que nous nommons aujourd’hui « Agir Ensemble » qui permettra de soutenir plus de 150 familles », a déclaré Paul Evra, directeur général du Centre Lasallien.

Le 3e BBQ annuel du Centre Lasallien à Saint-Michel / crédit photo : Audrey Magny
Des personnalités publiques viennent prêter main forte

Pour assurer la distribution et la livraison des denrées alimentaires et des produits, le Centre Lasallien a pu compter sur la participation de nombreuses personnalités publiques et célébrités qui se sont relayées tout au long de la journée pour remettre des paniers, du matériel informatique ainsi que des trousses de soins aux familles.
Porte-parole de l’événement et du Centre Lasallien, l’animateur et le journaliste sportif à TVA Sports, Andy Mailly-Pressoir, a tenu à souligner la mobilisation sans précédent du milieu sportif et journalistique. « Je suis très touché par l’élan de générosité et l’esprit de solidarité de notre communauté. Ce n’est qu’ensemble que nous parviendrons à nous relever de crises comme celle que nous avons vécue ces derniers mois. »
Parmi les personnalités présentes, notons la participation de Philippe Fehmiu, animateur, ICI Première Radio-Canada – Georges St-Pierre, champion UFC – Anne-Lovely Étienne, chroniqueure, Journal de Montréal – Sergent Yves Expérience, poste de police PDQ 30 – Yves Jr. Ulysse, ancien champion du monde de boxe – Patrice Bernier, entraîneur adjoint, Impact de Montréal – Vincent Destouches, analyste soccer TVA Sports – Kevin Raphaël, humoriste et animateur, TVA Sports – Salimo, rappeur – Ali Nestor, champion de boxe UFC et fondateur de Ali et les princes de la rue – Meeker Guerrier, journaliste sportif, Radio-Canada – Louis Jean, TVA Sports – Bokondji Imama, joueur de hockey, recrue Kings de Los Angeles (LNH) – John Bowman, ailier défensif, Alouettes de Montréal – Katherine Surin, médaillée de bronze aux 400 m, Championnats canadiens d’athlétisme – Bianelle Legros, directrice du marketing et du développement des affaires, Fondation de l’athlète d’excellence du Québec – Karl Walcott, acteur – Dolino, humoriste – Anthony Duclair, joueur de hockey, Sénateurs d’Ottawa (LNH) – Hassoun Camara, ancien joueur de l’Impact, analyste sportif à TVA Sports – Anthony Jackson-Hamel, joueur de l’Impact – Reda Aggouram, ancien joueur de l’Impact – Jocelyn Pauze, conseiller municipal dans Rosemont – et Nancy Alex, médaillée Coupe du Monde.

Le 3e BBQ annuel du Centre Lasallien avec John Bowman des Alouettes de Montréal / crédit photo : Audrey Magny
Les écoles Sainte-Lucie et Louis-Joseph-Papineau sont venus également épauler le Centre Lasallien pour sélectionner les familles et identifier leurs besoins.

L’événement a bénéficié du soutien du Groupe Hôtelier Grand Château (préparation des repas), du Sommet socio-économique pour le développement des jeunes des communautés noires (100 ordinateurs de bureau et connection internet), de Moisson Montréal (150 paniers d’épicerie), de Deuxième Récolte (20 000$ en carte-cadeaux d’épicerie), de Centraide du Grand Montréal (10 000$), du député de Viau, Frantz Benjamin (150 kits sanitaires), de la Fondation des aveugles du Québec (bénévoles à la distribution) et du restaurant O Cantinho (repas complets).
« Au nom des familles, je tiens à remercier chaleureusement les partenaires, les collaborateurs, les entreprises, les membres de la communauté micheloise, les bénévoles et les personnalités qui ont rendu cet événement possible », de conclure Paul Evra.
Pour faire un don à la campagne de financement du Centre Lasallien, visitez : www.gofundme.com/f/loperationagirensemble ou www.centrelasallien.org
 À propos du Centre LasallienLe Centre Lasallien Saint-Michel est un organisme communautaire à but non lucratif dédié à l’éducation et au développement des jeunes. Il offre notamment un espace de vie accueillant et stimulant aux citoyens de l’arrondissement de Saint-Michel–Villeray–Parc-Extension, prioritairement aux plus défavorisés et aux vulnérables.