Pascal Anasajabar

Editor in chief

Docteur ès toutologie, je distille perfidement mes idées interlopes à travers des articles de prime abord, anodins, mais secrètement prosélytes afin de convaincre mes lecteurs de se lever pour suivre la lutte armée des vendeurs de roses ambulants pakistanais contre le diktat des amants insensibles et radins. Pour me vomir sur la raie, m'envoyer des fleurs, de l'argent ou vos menaces, une seule adresse : anasajabar@gmail.com

Latest Articles

Kalthoum: retour en fanfare pour Ibrahim Maalouf le prodige de Beyrouth

Ibrahim Maalouf est l’un de ces génies hyperactifs qui semblent ne bouffer que de l’instrument toute la journée, toute la semaine, toute la vie,...

La critique boulgi-boulga du dernier soulman anglais Lemar

La soul c’est un peu comme la bouffe asiatique, personne n’y comprend que dalle mais tout le monde trouve ça sympa. Alors, plutôt que...

La petite tragédie du caca sentimental

La petite tragédie du caca sentimental (et autres petites parenthèses enchantées) * Samedi 12 février 2014, 3h45 du matin: Nuit. Arsène Lupin est de sortie. Sauf qu’il...

Se péter la panse aux brunchs soul de la manufacture 111

La team DIGIKAN n’a peur de rien, pas même de tomber du lit un dimanche matin (dimanche, quoi !) pour tester un brunch à Paris....

Festival International nuits d’Afrique 2015 : la compilation

Le Festival International Nuits d’Afrique créé en 1987, est un peu le genre d’évènement qui nous frustre, nous français, et l’on se dit que...

Color Run : 40 euros pour se faire balancer de la poudre colorée à la gueule

Avant-propos: s'inspirant allègrement de la Holi (fête des couleurs) en Inde, la Color Run est une course annuelle de 5 km animée par des...

J’ai rêvé d’une entreprise « 4 étoiles » : le premier livre d’Hem’sey Mina.

Afrokanlife (dont la vocation – hormis le fait de vous rendre beau et riche – est de vous faire lire plein des livres tout...

De l’Afrique, à Montréal et Paris : #JeSuisCharlie

07.01.15 #JeSuisCharlie Difficile d’écrire à chaud lorsque nous sommes en train de souffler sur les cendres encore incandescentes d’une humanité partie en flammes. Et pourtant, composer...