Comment le bar St Édouard protège sa clientèle du COVID-19

90
Comment le bar St Édouard protège sa clientèle du COVID-19

Alors que le déconfinement a atteint sa phase finale avec – entre autre – la réouverture des bars et restaurants, certains lieux ont été la cible de foyers d’éclosion de COVID-19 faisant redouter le pire à la population. La perspective de retourner à un confinement ferme à la rentrée est le pire scénario possible.

Les premières histoires d’horreur émergent comme cela été le cas en Montérégie cette fin de semaine. Dans le centre commercial Dix-30 à Brossard plusieurs clients ont reçu un diagnostic positif après une soirée au Mile Public House. Une situation malheureuse qui a causé une certaine panique. Plusieurs commerces de la Montérégie ont récemment annoncé qu’un de leurs employés avait été déclaré positif à la COVID-19. Ces personnes ont participé à la fête du 28 juin ou ont été en contact avec une personne qui y a assisté.

À la décharge des propriétaires, une partie de la responsabilité repose sur les épaules des consommateurs. Qui ignore aujourd’hui qu’il ne faut pas s’exposer en cas de symptômes, que l’on doit porter des masques lorsque la distanciation physique est impossible sans compter le lavage régulier des mains et autres mesures sanitaires martelées depuis des mois. L’établissement assure que tous ses employés vont subir un test de dépistage et que tous ceux en poste le soir du 30 juin se trouvent déjà en isolement.

IMPORTANT. Tous les gens ayant fréquenté le Mile mardi le 30 juin après 20h, svp vous confiner et aller vous faire…

Posted by Mile Public House on Sunday, July 5, 2020

Néanmoins, les établissements ont leur rôle à jouer et le bar St Édouard dans Rosemont le fait à merveille. Ceci est bien expliqué dans une vidéo qui attire plusieurs commentaires positifs sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo l’on voit l’un des propriétaires du bar simuler une entrée dans son bar.

Le bar St Édouard impressionne avec les mesures de sécurité mises en place dans son établissement. Tout d’abord les clients doivent effectuer une réservation ce qui permet de contrôler l’achalandage et recueillir de l’information sur les clients présents chaque soirée. Le bar tient ainsi un registre aux fins de communication avec la Santé Publique. Avant l’entrée au bar le lavage des mains à l’aide d’un liquide hydroalcoolique freine les risques de propagation. L’on communique aux clients leur zone réservées évitant ainsi les contacts inutiles avec les autres clients. Comme dans certaines épiceries des chemins sont à suivre pour aller aux toilettes ou aller au comptoir du bar. Le personnel est munie de masques et de visières, les protégeant aussi de toutes expositions à des gouttelettes infectées. Tout est mise en place pour qu’on se concentre uniquement sur se détendre en toute sécurité. La voie à suivre pour le reste de l’industrie ?

https://www.facebook.com/watch/?v=2997222473736635