TOP MUSICAL #GHANAIJA DE L’ANNÉE 2014

2430

3

. Si l’année dernière c’est Wizkid qui cherchait sa Caro, cette année c’est Yemi Aladé qui cherche son Jonnhy. Ce fameux Johnny, le mignon de ces dames. Elle occupe la troisième place de ce classement avec une vidéo à plus de 10 millions de vues sur Youtube.

2

. En deuxième position nous retrouvons Davido avec son titre Aye. Si l’année dernière Wizkid était le maître, cette année la couronne revient à Davido qui avec ces deux titres, Aye et Skelewu nous aura fait dansé toute l’année, sans oublié ses nombreux featuring qui l’ont rendu omniprésent. La vidéo « Aye » atteindra bientôt les 13 millions de vues sur Youtube.

1

. En première position, cette année nous avons Timaya Feat Sean Paul – Bum Bum. Timaya qui aura sans doute profité de l’Aura de Sean Paul sur ce Remix, puisque la vidéo dépasse les 13 millions de vues sur Youtube.

Ainsi s’achève ce Top Ghanaija 10 2014. N’oublions pas de préciser qu’il y a un artiste qui aura marqué cette année musicale mais qui est ni Ghanéen, ni Nigérian, j’ai nommé l’Ougandais Eddy Kenzo avec son titre Sitya loss qui grâce à une première vidéo avec des enfants dansant dans la rue, aura su créer une viralité et nous inviter à nous intéresser à sa musique. Espérons que cela ne soit pas son seul succès international.

Autre phénomène, les Os Destroia avec leur titre Bella, il faut avoir un sacré dos et de sacrés genoux pour les suivre dans leur chorégraphie. Ils auraient pu être cinquième et sixième de ce classement. Ça montre que les Ghanéens et les Nigérians ne sont pas les seuls à faire de la musique sur le continent et à s’exporter. Parce qu’il y a des artistes qui me tiennent à cœur et qui ne sont pas dans ce classement.

En attendant, continuez de vivre la Afrokanlife en écoutant de la Afrokanmusic.


Cet article a été rédigé par Maslamenace du blog imhotepsapiens

Bio de Mas : passionné de tout ce qui rapporte au divertissement, ma philosophie : si on veut que notre culture soit mise en avant c’est à nous de le faire, d’en parler car personne d’autre ne le fera à notre place.

Suivez le sur twitter : @Maslamenace