La plupart des gens pensent qu’ils sont seuls responsables de leur manque de succès. Ils pensent que ne pas être le meilleur, le plus brillant ou le plus intelligent va bloquer leur développement ou les empêcher de réaliser leurs aspirations.

La vérité? Ne pas être le plus intelligent ou le plus talentueux ne va pas vous empêcher de réussir, mais de vous accrocher à de mauvaises habitudes le fera. 

Habitude n° 1 : Vouloir satisfaire les attentes des autres

Votre conjoint? Vos amis? Votre supérieur? Ce sont tous des gens qui ne vivent pas votre vie chaque jour et qui ne la vivront jamais. Alors pourquoi leurs opinions ont-elles autant d’importance?

Quand vous vous concentrez sur les attentes des autres, vous vous mettez dans une position où vous devez remplir toutes les conditions associées avec ces attentes, et si vous ne le faites pas vous pouvez gâcher des relations d’importance. 

La mise en place de vos propres attentes force les gens autour de vous à vous considérer comme un individu à part entière. De plus, cela vous permet de vous définir selon votre point de vue.

Habitude n° 2 : Être focalisé sur des choses sans importance

Voulez-vous vous sentir extraordinaire devant vos amis? Sans importance.

Êtes-vous dans un bonheur total et vous sentez-vous capable de réaliser n’importe quel rêve possible? Important.

Il est très facile de tomber dans cette habitude perfide, de commencer à vous inquiéter de ce que les autres pensent de vous et de ce que vous devriez faire de votre vie, mais quoiqu’il arrive c’est vous qui vivrez cette vie. Ne vous inquiétez pas de vos amis ou de votre famille, ils ont leur propre vie à vivre, leur propre problème à régler. Inquiétez-vous de vous! Comment vous lèverez-vous chaque matin plus heureux que la veille? 

Habitude n° 3 : Vivre dans vos échecs passés 

C’est normal d’être en colère contre soi-même parfois, mais cela ne vous fera pas du bien de nourrir cette frustration en vous concentrant sur vos échecs. Quand vous vous sentez moins bien, voyez cela comme une chance d’apprendre et de grandir.

Si vous échouez, au lieu de vous découpez en morceaux, découpez votre échec. Découpez chaque morceau, puis analysez longuement chaque pièce. Quand ils sont tous la devant vos yeux, vous aurez une chance de transformer toutes ces pensées négatives en questions profondes. Passez de « C’était une mauvaise décision » à « Comment j’ai pensé que cette décision était la bonne ». Alors que certaines pensées négatives peuvent nous pousser à devenir plus forts et meilleurs, il est bien plus bénéfique d’adopter des habitudes qui nous mènent à réfléchir sur les raisons d’un échec à la place de l’échec lui même. 

Habitude n° 4 : Se vanter sur ses grands projets

Tout le monde se moque que vous vouliez devenir un acteur jusqu’au jour où vous passez à l’écran et qu’ils disent : « Je connaissais ce type, il travaillait chez Saint-Hubert » jusqu’à ce jour, vous grillez des burgers et l’attention que vous pointez sur votre futur optimiste n’apportera que du doute ou de la compassion.

Plus vous passez de temps à parler de vos rêves, moins vous passez de temps à leur courir après. En quelque sorte, des rêves sont comme des enfants. Vous devez en être fiers, car ce sont les vôtres, mais le moment où vous commencez à dérouler toutes les photos de votre portefeuille, alors tout le monde grommelle.

Tout comme des enfants cependant, vous devez prendre soin de vos rêves et vous assurer que vos rêves ont tout ce dont ils ont besoin pour se développer. Il n’y a aucun mal à garder des rappels de vos objectifs sur vous en tout temps, mais gardez-les pour vous seulement.

 Habitude n° 5 : Ne soyez pas mauvais perdant

La colère est souvent décrite comme une émotion négative, mais ce n’est pas forcément le cas. Quand les gens sont en colère, dans leur esprit, ils ont raison et pour pallier la situation, ils s’énervent, insultent leur chef, donnent un coup de poing dans un mur, s’enferment chez eux et passent trois jours à dire des idioties et boire.

La bonne nouvelle est qu’il n’y a pas de mal à s’énerver et se sentir seul contre tous, il s’agit en fait d’un pas vers un succès éventuel. Mais ressasser votre colère contre vous ou contre d’autres vous empêchera d’en apprendre quoi que ce soit. Prenez simplement le temps de réfléchir à votre échec, pendant un jour ou deux, pour vous motiver à essayer plus fort et travailler plus intelligemment. Il y a de la vertu à la colère.

L’être humain est construit sur des habitudes, et le comportement que nous avons quotidiennement définit qui nous sommes, et où nous allons. Cela signifie que le vrai succès dans la vie s’obtient sur la mise en place de bonnes habitudes et l’abandon des autres.