5 moyens de calculer les coûts de votre Startup

Il n’est pas possible de faire un plan d’affaires réaliste sans savoir combien le lancement et le développement de votre Startup vont vous coûter.

Si vous n’avez aucune idée des coûts de votre jeune entreprise, vous ne saurez pas combien de temps vous pourrez vous débrouiller seul, de combien de financement vous aurez besoin, à quelle vitesse votre entreprise peut croître. En d’autres mots, sans calculer les coûts de votre entreprise, vous ne savez pas où vous allez ou comment vous allez y arriver. Et votre entreprise va échouer avant que vous puissiez atteindre le seuil de rentabilité.

Certains entrepreneurs estiment que calculer leurs coûts correspond à lister et décompter leurs décaissements. C’est un pas essentiel, bien entendu, mais calculer des coûts de la jeune entreprise est bien plus qu’un simple exercice d’addition. Il est également important de fixer des jalons et de construire votre plan financier dans le but d’atteindre ces objectifs.

Voici comment :

1) Identifier les étapes clés

Pour déterminer les principales étapes pour votre compagnie, vous devez déterminer où vous êtes et où vous voulez être. Vous ne pouvez pas identifier les coûts tant que ne vous ne savez pas ce que vous voulez accomplir. Quelles sont les étapes importantes à atteindre pour votre entreprise ? Les étapes clés peuvent être de sortir un produit bêta, de sortir un premier produit, ou bien de gagner une solide compréhension de votre marché. Essayez de créer des jalons distincts plutôt que de les regrouper ensemble.

2) Déterminer ce que vous devez faire pour accomplir ces étapes clés.

Une fois les étapes clés identifiées, vous devez penser aux ressources nécessaires pour atteindre ces objectifs. Considérez les coûts suivants :

Ressources humaines : C’est souvent la plus grande dépense d’une jeune entreprise. Réfléchissez à qui vous aurez besoin pour bâtir votre compagnie et puis calculer les salaires projetés (selon si vous souhaitez avoir des employés ou bien externaliser). Souvenez-vous d’inclure le recrutement, les bénéfices employés, les taxes et tous les coûts reliés aux ressources humaines.

Coûts opérationnels : Ce sont les dépenses quotidiennes qui font tourner votre entreprise, incluant le service internet et les fournitures de bureau, et d’autres dépenses d’inventaire et d’équipement.

Services professionnels : Vous devez inclure les prix pour les services professionnels essentiels comme un avocat ou un comptable. Aussi vous devez considérer les permis ou licences dont vous auriez besoin.

Équipements : Déterminer ce dont vous avez besoin en terme d’équipement et d’espace de bureaux.

Marketing : Votre compagnie ne sera pas florissante si personne n’en entend parler. Considérer les coûts du matériel promotionnel, des campagnes de publicité Google AdWord et des autres coûts liés au marketing.

3) Considérer les sources de financement.

Ensuite, vous devez déterminer si vous comptez utiliser vos propres fonds ou bien si vous voulez/avez besoin/pouvez lever des fonds. Pour faire cela, vous devez calculer votre ratio de dépenses (la somme d’argent que vous allez dépenser chaque mois) en utilisant votre comptabilité. Si vous réalisez que vous devez lever de l’argent pour couvrir vos coûts mensuels, décidez quels fonds de financement potentiels vous allez cibler : familles et amis, investissement providentiel ou capital-risque.

4) Établir votre objectif de financement.

Il existe des avantages et des inconvénients pour chaque source de financement et aucune réponse ne convient à toutes les compagnies. Cela dépend de votre niche, du stade auquel votre compagnie est rendue, de ce que vous recherchez — et ce que vous ne recherchez pas — dans un partenariat de financement. Et bien entendu cela dépend de la somme d’argent dont vous avez besoin.

Vous pensez surement que le mieux est d’avoir le plus d’argent, mais c’est une erreur. Utilisez vos calculs de dépenses pour savoir combien de financement vous aurez besoin. Ajoutez un peu plus comme un coussin, car cela arrive souvent aux entreprises en démarrage de sous-estimer leurs coûts — mais n’ajoutez pas trop. Lever les fonds dont vous avez besoin (et pas plus) s’appelle la productivité du capital — et c’est un indicateur beaucoup plus fiable de votre succès que votre accès au capital.

5) Établir une relation entre les objectifs et les fonds.

Une fois que vous avez déterminé ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs, vous devez revenir en arrière et établir une correspondance avec vos fonds. Équilibrez votre chemin entre ce que vous pouvez faire et ce que vous pouvez dépenser pour atteindre chaque objectif. Ce n’est pas un processus ponctuel, vous vous surprendrez à danser constamment entre ces deux points.

Certes, il y aura des surprises que vous lancez et grandir — c’est pourquoi vous ne voulez pas commencer avec un plan financier sur cinq ans, ce n’est tout simplement pas possible de prévoir avec exactitude si loin. Au lieu de cela, vous voulez juste calculer vos coûts initiaux, créer un budget et mettre à jour ce budget, sur une base trimestrielle. Si vous pouvez commencer avec une estimation raisonnable de vos coûts projetés, vous serez mieux préparé pour rédiger votre plan d’affaires — et positionné pour construire une entreprise prospère.

Daniel Baker

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here