Afro Inspiration: Mawuna Koutonin, Entrepreneur Afro-militant

Si vous êtes férus de blogs afro-centristes alors vous connaissez sûrement Silicon Africa. Son fondateur, Mawuna R. Koutonin, activiste de la liberté et de la cause africaine, répond à nos questions dans les lignes qui suivent.Afrokanlife Mawuna Koutonin

Bonjour Mawuna, peux-tu te présenter à nos lecteurs?

Je m’appelle Mawuna Koutonin. Je viens du Togo. J’ai 41 ans. Je suis diplômé d’un Master de gestion de l’Université des Sciences et Technologie de Lille en France. J’ai travaillé pour environ 10 ans dans les organisations internationales, et depuis 5 ans je suis à mon propre compte en tant que entrepreneur, et militant pour la renaissance africaine.

Dis-nous quelque chose que les gens ignorent sur ton pays.

Le Togo est toujours une colonie européenne, dont la gestion est confiée à quelques intermédiaires locaux sans réel pouvoir. Nos dirigeants n’ont rien de commun avec nous que la couleur de peau, sinon ils ne nous représentent pas mais sont mis là pour défendre les intérêts des colonisateurs. On appelle les miettes qui tombent pour le commun des mortels le développement. Nous luttons encore aujourd’hui pour la décolonisation de notre pays mais cette fois nous avons en face de nous nos propres frères et sœurs, derrière qui se cachent les vrais maîtres. C’est triste. Mais nous n’avons pas le choix, nous devons les combattre pour nous libérer.

Parle-nous de GoodBuzz.

Goodbuzz est une société que j’ai créée depuis près de 5 ans déjà. Nous sommes spécialisés dans le marketing digital en utilisant les médias sociaux, et l’influence des pairs pour obtenir de meilleurs résultats pour nos clients mais à moindre coût. Nos clients sont essentiellement aux Etats-Unis.

Quelle est la place du marketing, spécialement du marketing digital en Afrique ?

Le marketing digital est encore dans une phase infantile dans beaucoup de pays africains. Certains pays comme le Nigeria, le Kenya, le Sénégal sont en avance sur le reste. Il faut reconnaître que le continent n’est pas en ligne. D’un pays à un autre, 90% de nos populations ne savent même pas ce que c’est que Internet et ne l’ont jamais utilisé! Il y a beaucoup de « hypsters » en ligne, mais ce sont des gens avec seulement leurs corps en Afrique. Leurs têtes sont en Europe ou aux Etats-Unis. Ils ne consomment que des produits étrangers, et beaucoup sont indifférents à la souffrance de nos frères et sœurs. Malgré tout, c’est maintenant qu’il faut être malin pour investir, et savoir se positionner, parce qu’avec Internet les choses peuvent changer très vite. La Vérité est que l’Afrique va rattraper son retard.

Qu’est ce qui t’a poussé à retourner en Afrique ?

Les sociétés européennes sont très racistes. La grande majorité des gens considèrent les Noirs comme une nuisance. Si c’est pas la peur de la Police, les Noirs seront presque tous tués dans les pays européens. Pour les gens sensibles et ambitieux comme moi, c’était l’enfer. Le racisme limite les potentialités et je ne peux pas vivre dans une société où les Noirs sont placés en bas de l’échelle sociale et sont seulement bons pour les petits boulots ou faire des figurants utiles pour clamer la diversité et la tolérance de façade. En dehors des aspects négatifs, j’ai voulu aussi rentrer pour contribuer à la renaissance du continent. En travaillant avec d’autres Africains pour qu’on arrive à trouver des solutions à nos problèmes sans la charité médiatique des étrangers. Parfois, j’ai l’impression que j’ai perdu 15 ans de ma vie en Europe. L’Afrique offre dix milles fois plus de plaisir et d’opportunités si nous nous décidons à nous retrousser les manches.Mawuna R. Koutonin

Tu es aussi le rédacteur en chef de Silicon Africa, quelle est la ligne éditoriale de ce site ?

SiliconAfrica.com est le blog le plus influent en Afrique. Nous écrivons sur les évènements mondiaux d’un point de vue afrocentré. Nous ouvrons des perspectives qu’on trouve rarement dans la presse au sujet de l’Afrique. Notre objectif est de développer davantage le site pour couvrir plus de sujets, avec beaucoup plus de journalistes.

Donc Mawuna, entrepreneur afro-militant?

OUI!!! On ne doit en réalité jamais séparer les deux. Regardez l’exemple du nationalisme industriel des Chinois ou du nationalisme scientifique des Indiens !? Les européens et les Américains sont encore plus nationalistes dans leur entrepreneuriat. Il faut pas se laisser berner !

Peux-tu nous en dire plus sur l’African Summer class ?

Ce fut une vraie opportunité pour les Africains de la Diaspora de se retrouver pour se reconnecter à l’histoire africaine mais aussi être sensibilisés aux opportunités d’Affaires en Afrique. Ce fut une vraie réussite. L’équipe de l’African Summer School est un exemple du professionnalisme des Africains de la Diaspora, notamment en Italie.

Complète cette phrase : I have a dream that one day…

An African nation will again be the most powerful and the wealthiest one in the world, like our ancestor in Egypt, in the Mali Empire in the 14th century, etc. We must believe in that, and work toward that goal!

Quelles sont les valeurs les plus importantes pour un développement personnel efficace et par ricochet celui de la communauté selon toi ?

L’honnêteté est une valeur importante. Le réalisme aussi. Il faut prendre le monde tel qu’il est, et y jouer avec l’objectif de gagner le plus gros lot pour soi et les siens. Il faut cogner ses ennemis s’il le faut. En tant que communauté, l’ambition est importante. La compassion et la solidarité sont un ciment indispensable. Nous manquons d’ambition pour l’Afrique. Nous jouons trop petit.

3 Questions pour mieux te connaitre

Ton passetemps favori ?
La promenade dans la nature et les livres. J’aime aussi écrire et faire du jogging.

Ton livre de chevet ?
Je n’ai pas un seul livre de chevet. Plusieurs y sont passés, chacun y a fait sont temps. L’actuel c’est « La Guerre du Péloponnèse » de Thucydide

L’expression que tu utilises le plus ?
“Ce n’est pas parce que c’est difficile qu’il faut abandonner”

Si je te dis afro-inspiration tu me réponds ?

Sauce de crabe avec Ademè et Akumè servi avec du Sodabi. (les Togolais comprendront).

Un dernier mot pour nos lecteurs ?

N’ayez pas peur. Ne vous laissez pas intimider. Jouer malin et viser le haut de la hiérarchie. Aller conquérir le monde avec vos idées et vos entreprises.

(Si vous êtes intéressés par ce blog et que vous voulez le voir évoluer, vous pouvez contribuer en faisant des dons par ICI)


Pour plus d’informations

Site web: http://www.siliconafrica.com/

Facebook : https://www.facebook.com/SiliconAfrica?fref=ts

Twitter: https://twitter.com/siliconafrica

Laisse nous ton commentaire

commentaires