Afro Inspiration: Moussou Diakite, créatrice de Nappy Nko

Nappy Nko  est un site de vente de produits capillaires naturels, bios et éthiques pour les cheveux crépus, frisés et ondulés.Nous avons rencontré sa fondatrice, Moussou Diakité, qui a bien voulu répondre à nos questions pour votre plaisir chers lecteurs.

Moussou Diakite
Moussou Diakite

Bonjour Moussou, peux-tu te présenter à nos lecteurs ? 

Bonjour, je m’appelle Moussou Diakité, jeune entrepreneure. J’ai 27 ans et je suis Sénégambienne (lol).

Quel a été ton parcours ?

Après mon baccalauréat j’ai obtenu un DUT en Marketing à l’Institut Universitaire de Sceaux et trois ans plus tard un Master 2 spécialité Entrepreneuriat à l’INSEEC Paris. Cette formation et mes expériences professionnelles notamment au sein d’ Ebay Commerce Network (anciennement shopping.com) m’ont conduites à créer mon entreprise.

Parle-nous de Nappy Nko.

Alors déjà Nappy veut dire Natural and Happy et NKo est un suffixe mandingue qui est employé pour décrire l’appartenance donc en somme Nappy Nko c’est celle qui est heureuse au naturel. Nappy N’ko est un site de vente de produits capillaires naturels et bio, dédié aux cheveux des femmes noires et métissées. On peut y trouver des produits de marques connues mais aussi de nouveaux créateurs, les huiles, beurres etc.… Nous allons développer du contenu sur les méthodes d’utilisation des produits, des services et plus encore pour aider les femmes dans leur retour au naturel et dans le soin de leurs cheveux au quotidien.

Pourquoi ce marché ?

J’ai toujours été attirée par les produits de beauté. Plus jeune, je m’intéressais au lancement de nouvelles marques, à la sortie de nouveaux produits etc. puis, à l’apparition de nouveaux concepts dans le marché de l’ethno-cosmétique. Cette passion pour les cosmétiques  m’a poussée à revenir au naturel. Mais, ce qui m’a réellement motivée à me lancer sur ce marché, c’est le voyage que j’ai effectué aux Etats Unis en 2011. Je me suis rendue compte de l’énorme faussée qu’il y a entre le marché français et le marché américain notamment sur l’offre en produits cosmétiques.Icone Nappy Nko

Comment t’es- tu retrouvée dans l’entrepreneuriat ?

Mon engagement dans l’entrepreneuriat n‘est pas un hasard. Très vite, j’ai souhaité entreprendre. Dès ma première année d’université, je cherchais déjà des idées de business. Après mon DUT, lorsqu’il a fallu faire le choix de poursuivre les études, j’ai choisis l’INSEEC pour sa majeure Entrepreneuriat dans le but de développer mon projet d’entreprise.

Quelles sont les difficultés que tu as pu rencontrer et comment les as-tu surmontées ?

Comme beaucoup d’entrepreneurs, j’ai été confrontée à des difficultés de financement de mon activité. Et donc, j’ai pu démarrer grâce à la love money.

Love money?

Oui, c’est l’argent que tu peux trouver auprès de tes proches: famille et amis.

Le truc qui te motive jour après jour ?

De voir petit à petit l’oiseau faire son nid, d’avoir les retours positifs de mes clientes, ou tout simplement l’encouragement de mes proches. Cela me donne envie d’aller encore plus loin.

Comment d’employés compte ta boite ?

Cela fait à peine quelques mois que j’ai démarré mon activité et pour l’instant, je suis la seule employé. J’ai la chance d’être entourée de professionnels expérimentés qui accompagnent le développement de l’entreprise. Pour des actions ponctuelles, je fais également appel à des ressources externes.

Quels sont tes objectifs pour Nappy Nko ?

Dans un premier temps, nous nous concentrerons à développer notre offre et notre plateforme sur le marché français. Notre objectif à terme clairement, est de nous déployer sur l’Afrique Subsaharienne.

Est-ce toi-même qui fabriques les produits présentés?

Je distribue des marques de créateurs parmi lesquelles je possède une exclusivité.Produits Nappy Nko (1)

Comment sélectionnes-tu tes fournisseurs?

Je les choisis en fonction de la qualité de leurs produits mais aussi en fonction du caractère éthique tel que le respect du développent durable, le commerce équitable, ou encore la composition.

Raconte-nous une anecdote d’entrepreneur : 

(Rires) J’ai un de mes fournisseurs avec lequel j’avais négocié une livraison à prix très bas. Et donc les produits devaient être transportés lors d’un voyage retour. Et en fait je n’avais pas évalué la quantité de produits.  Du coup, il a du trimbaler un carton pas très joli et en classe affaire etc. Le rencontrant, j’avais très honte et j’en ai beaucoup ris par la suite.

Qu’est ce qui t’agace le plus dans la vie d’entrepreneur ?

Lorsque l’on démarre en tant que jeunes entrepreneurs, c’est parfois difficile de se faire entendre. Alors peut être effectivement que ce n’est pas évident l’entrepreneuriat mais la jeunesse est plus un atout qu’autre chose.

Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné pour t’encourager ?

De ne pas avoir peur de me planter, on me l’a souvent répété et en fait ça permet de relâcher complètement la pression et se conditionner en mode apprentissage pour mieux faire. En gros, ne pas avoir peur de l’échec. C’est la peur d’échouer qui empêche beaucoup d’entreprendre.

Et toi si tu devais en donner pour motiver d’autres ce serait quoi comme conseil ?

Si j’avais un conseil à donner ce serait d’aller au bout de ses idées, de ses rêves, d’écouter son instinct et de s’entourer de personnes expérimentées.

Moussou la Nappy…

Oui effectivement, depuis 2007. Mes amies sont très étonnées lorsqu’elles découvrent mes cheveux et voient mes boucles dessinées, elles se demandent si le voile qui les recouvre ne cache pas un secret! Mais non, pour prendre soin de mes cheveux,  j’utilise juste 4 produits sur les gammes que je commercialise.Produits Nappy Nko (2)

Considères-tu qu’il s’agisse aujourd’hui d’un phénomène de mode que d’être Nappy?

Beaucoup le pensent, il y a effectivement de personnes qui portent leurs cheveux naturels parce que c’est tendance. Mais chez la majorité des femmes concernées c’est plutôt révélateur d’un état de la société, d’une prise de conscience sur leurs choix d’être ce qu’elles sont, pleinement, et ce sans aucun complexe. C’est le signe d’un changement profond plutôt que d’un phénomène éphémère.

As-tu d’autres activités intéressantes en parallèle, si oui lesquelles ?

Je suis pleinement sur mon entreprise et actuellement, fellows chez Strart Up leadership program.  Ceci dit, je suis bénévole au sien d’Africangels qui organise le Prix de l’Entrepreneur Africain de France et aussi, membre active de l’association Rêv’elle toi qui a pour but de promouvoir l’insertion professionnelle et sociale des jeunes filles.

Quelques questions courtes pour mieux te connaitre :

  • 3 objets dont tu ne peux pas te passer?

Mon portable, mon ordinateur, mon baume à lèvres

  • Ton plat préféré?

Alors, je ne sais pas j’en ai plein. J’aime bien le Fouto sauce aux légumes. C’est un coucous très fin que l’on fait avec des légumes et de la viande.

  • Un pays africain que tu aimerais visiter

L’un de mes rêves serait d’aller en Tanzanie!

Si je te dis Afro Inspiration tu réponds

Thomas Sankara

Un dernier mot ?

D’abord, merci à Afrokanlife de m’accorder cette interview! Je vous souhaite succès et prospérité! Ensuite,  j’ajouterais que nous avons de belles choses devant nous, l’Afrique est en marche et plus que jamais cela doit continuer dans l’unité. Alors, à la diaspora et aux Africains du pays comportez vous comme le petit colibri de Pierre Rabhi en contribuant à votre niveau. Et enfin, je dirais prenez soin de vous et de vos cheveux ;).  Peace

 Merci Moussou.


Pour plus d’informations:

Site: http://www.nappynko.com/

Facebook: https://www.facebook.com/NappyNKo

Twitter: https://twitter.com/NappyNko

Laisse nous ton commentaire

commentaires