Comment Google veut détourner la diaspora africaine de Skype ?

Quand on fait partie de la diaspora africaine ou d’une autre, il n’est jamais évident de rester en contact avec sa famille.

Prenons une famille ghanéenne éparpillée aux 4 coins du continent : Illinois, California, United Kingdom, New Hampshire et Accra.

Les communications coutent rapidement cher et ne sont pas toujours conviviales. Les gens veulent se voir pour partager des moments sincères.

La meilleure façon de résoudre ce problème passe par l’utilisation d’un chat vidéo efficace. Avec 250  millions d’utilisateurs par mois en juin 2012  Skype semblait le seul outil viable.  Mais avec ses 135 millions d’utilisateurs, Google n’a pas dit son dernier mot et a lancé une campagne de publicité à l’attention de la diaspora africaine.

Dans la vidéo Google+ Africa Brothers, on découvre la famille Ohene Adu qui utilise le service de chat vidéo Google Hangout. Du petit bébé à la coupe afro aux grands-parents en Afrique, tout le monde prend du plaisir à se retrouver en direct.

Voir la vidéo ici :

Accessible à tous ceux qui disposent d’un compte Google+, le chat vidéo Google Hangout permet de parler avec 9 autres personnes, de partager des documents et même de lancer une vidéo YouTube, etc.

Par cette campagne ciblée, diffusée uniquement sur le compte  GoogleAfrica, le géant américain démontre sa volonté d’accroître son nombre d’utilisateurs en Afrique.

diaspora africaine

Plus d’information :

google.com/africa

 

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here