Afro Inspiration : Eva Doumbia pour la pièce de théatre “Afropéennes”

« Nous devons créer des mythes afropéens, visibles, permettant nos enfants d’identifier des mythes ». Si l’on ne devait retenir qu’une phrase du spectacle Afropéennes ce serait celle-ci.

Le spectacle est mis en scène par Éva Doumbia d’origines malienne et ivoirienne. On se souvient de son travail dans Moi et mon cheveu, le cabaret capillaire, autour de textes de la Congolaise Marie-Louise Bibish Mumbu. Une pièce dans laquelle on retrouve Massidi Adiatou, Alvie Bitemo, Krim Mohamed Bouslama, Dienaba Dia, Atsama Lafosse, Annabelle Lengronne, Jocelyne Monier, Gagny Sissoko, Nanténé Traoré

“Afropéennes” raconte l’histoire de quatre amies afropéennes Akasha, Shale, Malaïka et Amahoro Les Bigger than life. Ces parisiennes tirées des oeuvres de Leonora Miano (Femme in a City’ et Blues pour Elise) vivent leurs tracas quotidiens dans un fond d’ambigüités identitaires. Théâtre féminin (voire féministe) Eva Doumbia s’attaque aux stéréotypes de la femme africaine ou métissée, et son histoire en terre européenne.

Au sujet du mot “Afropéen” Eva Doumbia affirme que ce mot est plus juste que Noir de France car il exprime la complexité identitaire de Français « avec quelque chose à l’intérieur, un fond culturel qui vient d’ailleurs ».

Regardez l’entrevue vidéo ci-dessous

Théâtre WIP à la Villette à Paris, le 16 et 17 octobre.

Credits photos – © Patrick Fabre

Laisse nous ton commentaire

commentaires