La femme noire chaise ou quand l’art flirte avec le racisme

Art ou racisme? Quand l’art flirte dangereusement avec le racisme, une photo de mode fait polémique.

Après le scandale suscité par les bijoux « esclaves » de Mango, référence non moins explicite à de sombres heures de l’Histoire, le monde de la mode se retrouve une nouvelle fois au cœur d’une vive polémique. Cette fois-ci, il s’agit d’une photo, explicitement raciste, publiée par le site russe Buro 24/7. Et c’est Dasha Zhukova, rédactrice en chef du magazine Garage et compagne du milliardaire russe Roman Abramovich, connue pour posséder le club de football anglais Chelsea, qui en paye les frais.

Dans une entrevue parue le 20 janvier 2014 par ledit site, la belle Moscovite de 32 ans, sobrement vêtue d’un chemisier blanc et coiffée d’un simple chignon, prend en effet la pose sur une chaise… en forme de femme noire à moitié nue! Une mise en scène pour le moins discutable, qui soulève de vives critiques et s’est attirée les foudres de plusieurs médias et internautes. Voyez un peu :

http://www.afrokanlife.com/wp-content/uploads/2014/01/image.jpg

Outre le caractère raciste de cette photo, c’est également sa date de parution qui alimente la critique : lundi 20 janvier, soit le « Martin Luther King Day », jour de commémoration à la mémoire du révérend, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis.

Ainsi, sur les réseaux sociaux, et notamment Twitter, l’indignation était à son comble. Voici quelques-unes des réactions offusquées des internautes :

 

« MLK [Martin Luther King] doit se retourner dans sa tombe et je maudis la stupidité de ces gens de tout mon cœur et âme! »

 

 

« Extrêmement déçue par Miroslava Duma et Buro247 pour avoir publié cette bêtise, surtout un jour comme aujourd’hui. »

 

« Même dans le monde sinistre et insipide de la photo de mode, cette image raciste révoltante -publiée le jour de Martin Luther King!- se distingue! »

Face à l’ampleur prise par cette polémique, le site russe Buro 24/7 s’est empressé de recadrer l’image, en rognant la chaise de façon à ce que le corps de la femme noire ne soit plus visible…

 

Dasha Zhukova

Un représentant du site s’est également fendu d’excuses publiques, comme le rapporte le journal britannique The Guardian :

« Buro 24/7 est catégoriquement opposé à l’idée du racisme, de l’oppression ou de l’humiliation de toute forme. (…) Nous voyons cette chaise dans un contexte purement artistique. Nous nous excusons auprès de tous nos lecteurs qui ont été blessés par ces photographies. »

Dasha Zhukova s’est quant à elle expliquée par l’intermédiaire d’un communiqué de presse, précisant que « cette photo qui a été publiée totalement hors de son contexte, est une œuvre d’art conçue spécifiquement comme un commentaire sur la politique du genre et des races », et s’excusant « auprès de quiconque avait été blessé par cette image ».

Pas sûr, toutefois, que ces justifications suffisent à apaiser les esprits…

Quoi qu’il en soit, cette publication ravive le débat du racisme dans le milieu de la mode. Et le constat de Claire Sulmers, rédactrice en chef de Fashion Bomb Daily, qui s’est exprimée dans le Huffingtonpost américain, est criant de vérité :

« Les industries de l’art et de la mode sont les derniers bastions de la société où on donne le feu vert au racisme flagrant et à l’ignorance au nom de la créativité. »

Et vous, que pensez-vous du choix éditorial du site russe Buro 24/7 ?

 

Sources et références :


Cet article a été rédigé par Léa Houteville.

Bio de Léa : Étudiante en Communication et Politique. Paris-Montréal. #UdeM. Actus, médias, arts & culture. Rédactrice pour @Afrokanlife à ses heures.

Suivez-la sur Twitter : @lea_htv

Laisse nous ton commentaire

commentaires