Justin Kingsley au C2 Montréal ou comment vendre la marque du Canadien de Montréal

Lors du C2 Montréal, Justin Kingsley s’est entretenu avec DIGIKAN pour parler de marketing sportif. Comment vend-on une marque qui se vend toute seule? Une question audacieuse à poser au directeur de création du Canadien de Montréal. Justin écarte tout de suite le présupposé de facilité. Il est vrai que le CH existe depuis plus de 100 ans et même avant l’existe de la Ligue nationale de hockey, mais il n’en reste pas moins que rien ne se vend seul, nous rappelle Justin. Si le département marketing du club parvient à cette impression, c’est que le travail est bien fait.

Le créateur de la série 24CH a opéré un travail de (re) branding majeur sur la marque du Canadien. 4 saisons plus tard, il admet que le travail n’est jamais terminé dans une organisation sportive, composée de cycles que le partisan suit de très près. Le devoir c’est de toujours trouver les meilleures façons de raconter les meilleures histoires.

Le Canadien bénéficie d’un héritage hors pair avec ses années glorieuses, mais son futur présente son lot d’opportunité. Comment inscrire le club dans la modernité?

Pour ça, deux choses à prendre en considération, le Canadien sur la glace sur lequel Justin n’a évidemment aucun contrôle, et le Canadien en dehors de la glace, le club de la communauté montréalaise. L’histoire se poursuit, l’engagement se construit.

Le meilleur exemple est la création du Club 1909. L’initiative du Club 1909 est une plateforme qui permet d’accumuler des points lorsque les partisans interagissent avec la marque Canadien, tous les gestes qui démontrent la fidélité sont mesurés (usage d’un code, message twitter, actions sociales, etc.). Ensuite les points permettent l’achat d’items qui ne sont pas disponibles à la vente. Ce dispositif innovant réunit aujourd’hui plus de 250 000 membres dans plus d’une douzaine de pays. Nous avons eu l’occasion d’en savoir un peu plus de lors de cet entretien à découvrir. Parmi les sujets abordés, la comparaison avec le marketing de l’Impact de Montréal, les tendances dans le marketing sportif, l’influence de la culture dans l’exercice du storytelling, le rôle de l’émotion comme dans les stratégies de communication.

 

Laisse nous ton commentaire

commentaires