Le Prix Anzisha pour les entrepreneurs africains âgés de 15 à 22 ans

Il existe des centaines et des milliers de jeunes entrepreneurs africains qui ont un impact sur leurs familles, les collectivités, les industries et leur pays. Le Prix Anzisha vise à trouver leurs histoires, à célébrer leurs réussites et à investir dans leur potentiel.

Le 29 aout 2012 à Johannesburg, Andrew Mupuya de l’Ouganda alors âgé de 20 ans a été annoncé comme le grand gagnant de la seconde édition de prix Anzisha, un trophée récompensant les jeunes entrepreneurs africains. La cérémonie a célébré 13 entrepreneurs, tous en dessous de 22 ans, sélectionnés parmi 270 jeunes de 23 pays. C’est Ashish Thakkar, fondateur et manager du groupe Mara, aujourd’hui l’une des grandes compagnies d’Afrique, qu’il a commencé à l’âge de 15 ans qui a présenté la cérémonie. Les trois gagnants du grand prix se sont partagés 75 000 dollars avec les 10 autres finalistes, de l’argent qui va leur permettre de pousser leur projet vers de nouveaux sommets.

« Le prix Anzisha célèbre l’innovation et l’entrepreneuriat des jeunes hommes et femmes en Afrique », a déclaré Reeta Roy, président et chef de la direction de la Fondation MasterCard. « L’académie du leadership africain vise à inspirer les jeunes à travers l’Afrique à utiliser leurs idées et à devenir des leaders de changements positifs, et la Fondation MasterCard est fière d’être un partenaire dans cet important projet. »

« Nous scrutons l’Afrique au peigne fin à la recherche de jeunes âgés de 15 à 20 ans qui créent de la valeur et qui traite des problèmes critiques dans leurs communautés en lançant des projets innovants. Nous félicitons avec une remise de prix les gagnants, en leur donnant plus de 70.000 dollars et en diffusant leurs histoires à travers l’Afrique et le monde entier » a déclaré Chris Bradford, fondateur et vice-président exécutif de l’African Leadership Academy. « En partageant les histoires de ces modèles incroyables à d’autres jeunes africains, nous espérons enflammer leurs passions et les inspirer pour qu’ils suivent leurs traces. »

Le profil de Andrew Mupuya en Ouganda (20 ans) gagnant du grand prix de 30 000 $ :

Quand les parents de Andrew ont perdu leur emploi, Andrew a eu de la difficulté à trouver l’équilibre entre ses frais de scolarité et le besoin de supporter sa famille. En 2008, à l’âge de 16 ans, Andrew a vu une opportunité d’affaires dans la production de sac en papier, lorsque le gouvernement ougandais a considéré la possibilité d’une interdiction des sacs en plastique de polythène.

Après avoir ramassé les capitaux de démarrage pour son entreprise de 36,000 shillings (18 $), Mupuya a commencé la production de sac de papier à petite échelle pendant qu’il était encore au lycée. En 2010, Andrew a officiellement enregistré sa nouvelle compagnie, Youth Entrepreneurial Link Investments (YELI). YELI est maintenant la première compagnie de sac de papier enregistrée localement en Ouganda. Son entreprise a grandi pour employer 14 personnes, dont le doyen a 53 ans et père de huit enfants. La clientèle de YELI comprend des hôpitaux locaux, des magasins de détail, des vendeurs en bordure de route, des supermarchés, et des grandes entreprises de fabricant de farines locales comme Maganjo Mills et Akamai Foods.

En 2011, YELI a remporté un marché de 2.6 millions de shillings (1000 $). YELI a produit plus d’un demi-million de sacs en papier dans ses quatre années de fonctionnement. Avec ses revenus, Andrew est en mesure de payer ses études vers l’obtention d’un baccalauréat en commerce de l’Université de Makerere, de payer les salaires de son personnel, et de soutenir sa famille à Mbale en ouvrant un centre de distribution géré par sa mère.

En plus de gérer son entreprise en pleine croissance, Andrew a trouvé le temps de former plus de 500 personnes, essentiellement des jeunes, sur la façon de fabriquer des sacs en papier au travers de 16 autres projets qu’il a mis en place. Son objectif personnel est d’employer 60 personnes d’ici 2015 et de mettre en place sa vision d’une Afrique plus propre. « Le grand prix 30.000 dollars est un grand honneur pour moi », a déclaré Andrew. « Avec cet argent, j’ai l’intention de développer mes capacités de production et aussi de construire une installation de recyclage de papier. »

La liste des gagnants 2012 :

David Mwendele de Tanzanie, 22 ans, fondateur de Let God Be You, une initiative qui forme les jeunes à lancer leur propre entreprise dans la fabrication du livre, dans la cuisine et la photographie.

Diana Kerubo Mong’are du Kenya, 16 ans, fondateur de Waste Value, une initiative de recyclage local qui mobilise les agriculteurs, les charpentiers, les ménages, et une entreprise de recyclage locale pour réduire les déchets qui s’accumulent, avec un profit.

Faisal Burhan de Tanzanie, 17 ans, inventeur extraordinaire, qui a conçu et construit un bio-digesteur producteur de gaz et aussi un microscope pour les classes de sciences de son école.

Isaac Nekemiah Oboth de l’Ouganda, 22 ans, fondateur de Media 256, société de production médiatique randissante qui crée des vidéos innovantes pour un large éventail d’ONG et entreprises clientes.

Laetitia Mukungu du Kenya, 16 ans, fondateur de Women’s Rabbit Association, une organisation coopérative qui élevent des lapins pour aider les femmes à payer pour les besoins éducatifs de leurs enfants.

Lindokuhle Mdluli, du Swaziland, 18 ans, est le fondateur de Eco-Eagle. Son entreprise fabrique des produits biologiques à haut rendement sur des terres non arables, en utilisant des méthodes peu coûteuses hydroponiques et autres.

Mahmood Oyewo du Nigeria, 20 ans, fondateur de RubiQube, un multi-plateforme (iPhone, Android, Nokia, Windows Mobile) d’applications mobiles pour le marché mobile nigérian.

Moubarak Muyika du Kenya, 18 ans, fondateur de Technologies HypeCentury, une entreprise qui développe des sites web dynamiques et abordable pour les petites entreprises locales et de taille moyenne.

Mohamed Ismail Aldesouky d’Egypte, 20 ans, fondateur de Bara Educational Toys, qui conçoit et fabrique des jouets scientifiques pour les enfants.

Nadege Iradukunda du Rwanda, 18 ans, membre fondateur de l’Union des jeunes pour le développement du Rwanda, fer de lance du déploiement de solutions de biogaz dans les écoles, profitant a plus de 15.000 étudiants.

Naledi Mosweu du Botswana, 18 ans, fondateur de Guardian Angels Co., une entreprise primée qui produit une ligne de parfums sans alcool.

Yaw Duffour Awuah du Ghana, 19 ans, fondateur de Student Aid Plus, une société de services financiers qui offre un enseignement de littératie financière et un programme d’épargne et de prêt pour aider les étudiants à payer les frais de scolarité.

Plus d’information sur www.anzishaprize.org

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here