Le role important des femmes dans l’agriculture et la gastronomie africaine

LE ROLE IMPORTANT DES FEMMES DANS L’AGRICULTURE ET LA GASTRONOMIE AFRICAINE

Nous arrêtons nous souvent pour examiner les nombreuses difficultés et luttes qui jalonnent l’existence humaine ? La plupart d’entre nous ont un toit douillet, de bons plats au dîner et des vêtements chauds pour nous couvrir. Nos vies se limitent à notre espace de confort et la simple idée de lutter pour quelque chose qui apparait comme un droit divin semble invraisemblable, car ces privilèges nous sont accordés naturellement.

Mais pourrait-on en dire de même pour ceux qui sont défavorisés ?

Dans le contexte économique actuel, on assiste à un regain de tension à l’échelle mondiale, avec en toile de fond, une guerre d’intérêts aux multiples enjeux tels que l’inflation, la sécurité alimentaire, le réchauffement climatique et la démographie galopante. Divers experts agricoles du monde entier ont essayé de discuter des moyens de renforcer la production alimentaire et réduire la malnutrition. En dépit des avancées de la recherche, il semble impossible d’occulter le rôle clé que jouent femmes agricultrices en Afrique et dans le monde.

LE ROLE MAJEUR DES FEMMES AGRICULTRICES EN AFRIQUE

80% du processus de production alimentaire est effectué par des femmes, un chiffre qui serait plus élevé que celui qui est enregistré dans d’autres régions du monde. Cependant, les femmes sont confrontées aux mêmes difficultés que les autres agriculteurs. Leurs problèmes portent sur la redistribution inégale des revenus, l’accès aux marchés et l’absence de crédit (sans oublier les problèmes relatifs aux inégalités entre hommes et femmes). Toutes ces questions freinent une expansion rapide de l’industrie agricole africaine.

Les femmes doivent donc combiner leurs fonctions traditionnelles à leur rôle de productrice dans un contexte bancaire défavorable, un accès difficile aux terres agricoles et l’absence d’autres services essentiels. Pour ce qui est de la vulgarisation, 5% des femmes seulement dans le monde disposent de contacts de vulgarisation, et seulement 15% de ces agents de vulgarisation sont des femmes.

C’est dans cette optique que des gouvernements ont donc entrepris de soutenir ces femmes agricultrices. Les progrès permis par cette initiative devraient suivre avec le temps.

En dehors de l’agriculture, la lutte pour l’émancipation des femmes à travers la cuisine constitue un autre enjeu non négligeable. Pour bon nombre de personnes, le métier de chef culinaire s’apparente à une besogne humiliante, pourtant cet art a été d’un apport positif dans le monde. La cuisine permet non seulement d’unir des cultures différentes sous une même bannière, mais également de favoriser la tolérance et l’échange interculturel. C’est la raison pour laquelle beaucoup de femmes africaines ont une telle influence dans le domaine de la gastronomie.
Ces femmes se distinguent dans le secteur agricole, mais aussi dans le domaine culinaire. Ces agricultrices ont produit quelques-uns des plats les plus exotiques à l’instar de la salade aux concombres et aux courgettes ou le poulet balsamique cuit au barbecue, sans oublier le poulet au curry. Ces mets ont été conçus par des femmes vivant dans des espaces agricoles.

Les femmes jouent un rôle important dans l’agriculture. Elles valorisent ainsi les produits de la terre au travers de leur créativité culinaire. Les agricultrices travaillent sans relâche tel des ouvriers, jour et nuit, sans récompense remarquable, et confectionnent quelques-uns des plats les plus succulents et les plus populaires du monde dans le plus grand anonymat.

En définitive, nous ne pouvons que rendre hommage à ces dames au grand cœur qui transforment en délices les ingrédients qui passent entre leurs mains, à notre plus grande satisfaction.


Réveillez vos papilles gustatives et vos sens en découvrant des secrets de la cuisine Africaine, Caribéenne et Afro-américaine sophistiquee sur DALEKH.COM

Laisse nous ton commentaire

commentaires