Lakmé : Bollywood à l’Opéra de Montréal comme si vous y étiez !

L’Opéra de Montréal débute la saison 2013-2014 aux couleurs de Bollywood avec la pièce Lakmé du compositeur français Léo Delibes.

Bollywood

L’effervescence était palpable dans l’assemblée lors de la première représentation de Lakmé le samedi 21 septembre à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. Nous avions tous hâte de nous plonger au coeur de cette histoire d’amour interdite.

lakme 1

Lakmé est un opéra de trois actes qui fut présenté la première fois à l’Opéra-Comique de Paris, le 14 avril 1883. L’histoire se déroule en Inde, au temps de la colonisation.

Dans le premier acte, le spectateur fait la connaissance des différents protagonistes, dont Lakmé, jouée par la talentueuse Audrey Luna, jeune fille si pure qu’elle est surnommée “fille des Dieux”, le soldat britannique Gérard, joué par John Tessier, dont Lakmé tombera éperdument amoureuse, et le brahame, père de Lakmé, Nilakantha, joué par Burak Bigili, qui condamnera cet amour.

Au détour d’une promenade, Gérard pénètre sans y être invité dans le temple sacré du brahame Nilakantha et marque ainsi un grave acte de profanation. Lorsque le père de Lakmé s’aperçoit de cela, il promet de venger cet affront! Gérard doit payer de sa vie.

Dans le second acte, le brahame Nilakantha met en place un stratagème afin d’exécuter sa vengeance, et ceci, malgré les protestations de sa fille, qui ne veut pas voir son père tuer l’homme qu’elle aime. Malgré la peine que cela causera à sa fille, Nilakantha met son plan en action.

Dans le dernier acte, Lakmé veille sur son bien-aimé, et veut sceller à tout jamais leur union. Hélas, l’appel du devoir retentit et le soldat se voit tiraillé entre l’amour et la patrie. Face à cela, Lakmé commettra l’irréparable.

lakme 2

La beauté des décors et des costumes transporte le spectateur dans un monde exotique et rempli d’émotions.

lakme

Lakmé, Opéra de Montréal, 21, 24, 26 et 28 septembre, 19h30, salle Wilfrid-Pelletier.

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here