PWCS : Un système de télécommunication révolutionnaire

Présentation d’un système de télécommunication révolutionnaire le PWCS par Boubacar Diallo

Qu’est-ce que le PWCS?
Vidéo démo http://www.youtube.com/watch?v=751fyAvSTDc
C’est un système révolutionnaire de télécoms qui permet aux pays défavorisés de faire l’économie d’un siècle de développement de réseau téléphonique filaire et aux pays du Nord de retrouver un second souffle technologique. Le PCWS (Polyvalent Wireless Communication Systems) peut être présenté comme un système de communication générale (Internet, téléphone, TV, radio) sans fil. Il est déjà présenté comme une alternative à la fibre optique.

Qui est l’ inventeur ?
Dr Victor Kossikouma Agbegnenou (Togolais d’origine) est un vétérinaire de formation et diplômé de l’Académie de Moscou et de l’Ecole Supérieure de Maisons-Alfort en France. Il détient déjà quatre brevets dans le domaine médical, en plus de son dernier brevet dans le domaine des télécoms. Il dirige la société Ka-Technologies.

Quel est le problème résolu par le PWCS?
Il permet des appels locaux (dans la zone de couverture d’une antenne) potentiellement gratuits, et, par exemple, des communications France-Togo au coût d’environ 0,10 € la minute. Actuellement les solutions les moins chères pour appeler le Togo depuis la France coûtent 0,30 € environ la minute. Ces technologies sont basées sur la VoIP.

On peut déjà constater l’accélération du business en Afrique et des opportunités grâce aux téléphones portables. Alors imaginez lorsque nous aurons des offres de triple play (internet, télévision et téléphone comme la freebox en France) grâce au PWCS.

Quelles sont les prochaines étapes ?
Le Dr. Victor Agbegnenou a déjà présenté en 2008 son invention à un ensemble de personnalités en France.

Il a besoin de financement pour passer à la vitesse supérieure, en effet les choses traînent sur le terrain en Afrique. Après 6 ans de lutte en Afrique pour déployer la solution, il retourne en France pour y implémenter le PWCS, car il n’y a pas été soutenu pour différentes raisons :
– à cause de l’incrédulité des gouvernements africains face à une invention africaine
– d’autre part les diregeants ont déjà signé des contrats avec des équipementiers occidentaux.

Comment soutenir ce projet ?
Simplement partager un maximum cet article ! En effet c’est notre devoir en tant qu’Africains de soutenir ce genre d’innovation qui peuvent radicalement aider à décoller le continent économiquement (avec toutes les retombées sociales, technologiques, culturelles positives etc.).

Mettre en contact les investisseurs et l’inventeur. En effet le brevet a été publié en Avril 2003. Au bout de 20 ans, son invention tombe dans le domaine public et peut être exploité gratuitement par n’importe qui et n’importe où. 10 ans se sont déjà écoulés depuis le dépôt…

Acheter et utiliser le PWCS. Si vous voulez ouvrir un centre de formation, une école etc. et que vous avez besoin d’accès à Internet, contactez cette société pour mettre en place la solution du Dr Victor Kossikouma Agbegnenou : NEOSYSCOM France 60 Allée des Champs-Elysées – 91080 COURCOURONNES Tél. : 00 331 43 63 29 41 – Fax : 00 331 60 78 59 96 http://www.neosyscom.com.

Liens utiles :
http://ka-technologies.com
http://www.kumatoo.com/victor_kossikouma_agbegnenou.html
https://www.facebook.com/note.php?note_id=469525212157&_rdr
http://www.agenceecofin.com/equipement/0206-5128-une-technologie-100-africaine-se-presente-en-alternative-a-la-fibre-optique


Cet article a été rédigé par Boubacar Diallo du site Tutorys.com
Bio de Boubacar : Cet article a été rédigé par Boubacar Diallo du site Tutorys.com Bio de Boubacar : Co-fondateur de Tutorys (Formations en ligne sur les applications Web). Tutorys est un site web qui vous permet d’apprendre à utiliser des logiciels comme Mailchimp, Twitter, Dropbox, Photoshop avec des tutoriels vidéo de qualité.
Suivez-le sur Twitter : @BoubacarDiallo

Laisse nous ton commentaire

commentaires