Rebranding Africa Forum : l’émergence de l’Afrique au rendez-vous

Guinée Equatoriale horizon 2020, Togo vision 2030, Gabon Emergent…. Les terminologies différent mais le concept est le même. Les pays africains aspirent depuis quelques années à l’émergence. C’est d’ailleurs ce qui justifie la tenue le 18 octobre à Bruxelles (Belgique) du premier Rebranding Africa Forum . Plusieurs décideurs du contient sont attendus à ce rendez-vous international.

 

Initié par le magazine Notre Afrik, Rebranding Africa Forum se veut un cadre où se pensent les profondes transformations dont l’Afrique a aujourd’hui besoin afin de faire peau neuve et attirer les partenaires indispensables pour relever le défi du développement.

Selon Thierry HOT, le patron du magazine Notre Afrik, le rendez-vous de Bruxelles permettra au continent africain de « disposer d’un socle pour réaliser l’émergence. Non pas simplement cette émergence politique brandie à bout de programmes infrastructurels, mais surtout une plateforme adéquate pour réinventer demain grâce à un nouvel état d’esprit qui conduit plus sûrement à un développement autogéré et auto-entretenu. »

Pour cette première édition de Rebranding Africa Forum, les communications présentées par des experts du continent porteront sur l’emploi, le secteur privé, l’intégration régionale, les femmes dans les processus de développement et les médias entres autres.

Le magazine panafricain Notre Afrik est créé en 2010. Il s’est donné pour mission de refaire l’image ternie de l’Afrique (guerre, maladie, misères…). Malgré les grandes ambitions qui animent le promoteur de l’évènement, Thierry Hot, reste réaliste.

Rebranding Africa Forum : l’émergence de l’Afrique au rendez-vous

« Le Rebranding Africa Forum n’est pas une baguette magique qui transformera comme par enchantement les maux du continent en merveilles, les citrouilles en belles carrosses ! La rencontre de Bruxelles veut poser sans complaisance le diagnostic de la marche de l’Afrique aujourd’hui. Cet état des lieux devrait déboucher sur une feuille de route responsable susceptible de piloter les changements nécessaires pour un nouveau départ : changement d’image de soi, de regard des autres, changement et/ou affinement des stratégies, construction plus efficiente de partenariats gagnant-gagnant, etc. », précise-t-il dans un entretien accordé Diasporas-News.

Laisse nous ton commentaire

commentaires