L’évangélisation en hausse, à Montréal

156

Depuis quelques années, Montréal connaît une expansion au niveau de l’évangélisation. De nombreux groupes témoignent leur croyance dans divers endroits sans honte et avec assurance.

La crise sanitaire, pour certains, a été un moment favorable pour renouer avec la foi. Une poignée de personnes ont pris la décision de se faire baptiser.
Par ailleurs, le mouvement d’évangélisation Itouch qui se définit comme étant non religieux, c’est donné pour mandat de soutenir et répondre aux besoins des différentes communautés présentent à Montréal.

Tout en respectant les mesures instaurées par le gouvernement, Itouch poursuit ses activités pour venir en aide aux personnes qui sont dans le besoin. Leurs actions se concrétisent par la mise en place d’un programme de réinsertion sociale, également par la distribution de nourriture et de vêtements. De même, une équipe d’écoute et de soutien est présente pour épauler ceux qui le désirent.

Nous avons rencontré le responsable du mouvement, l’évangéliste Jonathan Rasier.

À LIRE
Évangélisation et prosélytisme, comment les dissocier ?
Quand le confinement nous rend inutiles…

VOIR AUSSI