SÉLECTION DES FILMS QUI ONT MARQUÉ LES CINQ DERNIÈRES ANNÉES

200

Voici ma sélection très suggestive des cinq films qui ont attiré mon attention durant les cinq dernières années. Ma préférence, de choisir des œuvres tirées du genre dramatique, émane d’un désir de relativiser.

Comme nous le savons, ces derniers jours, les pays occidentaux ont été très secoués. De nombreuses personnes ont perdu un être cher, d’autres ont été licenciés, certains se sont trouvés sans logement, de même que la plupart d’entre vous souffrent de dépression et d’anxiété. Mais comment y remédier ? Quelle serait la solution ?
Je n’ai guère de formule magique à vous partager, mais ce que je peux vous affirmer est que depuis des millénaires nos prédécesseurs ont connu également des périodes sombres. Je pense qu’il est important de nous souvenir que jeter l’opprobre à la fatalité n’est pas une option.
Non que je désire hiérarchiser les souffrances, toutefois, il est parfois intéressant et nécessaire de regarder au-delà de nos frontières et dans le passé pour comprendre que l’espérance est possible dans des situations qui s’avèrent chaotiques.

Pour ceux et celles qui n’ont pas encore eu le temps de visionner les films proposés, je vais m’assurer de ne pas mentionner des passages importants et vous donner seulement mon ressenti.

2015 | Nous trois ou rien – Kheiron

Généralement quand je vois le nom de Kheiron au début d’un générique ou dans le descriptif, je suis rassurée, car je sais que je ne serai pas déçue. Ce réalisateur mélange humour, faits réels et émotions dans ses réalisations. « Nous trois ou rien » est inspiré de la vie de ses parents qui ont fui l’Iran pour s’installer en banlieue parisienne.

2016 | Lion – Garth Davis

Tiré d’une histoire vraie, « Lion » est un chef d’œuvre. Très bien réalisé, le film illustre les difficultés que rencontre un petit garçon en Inde.
Lorsque je vois des enfants souffrir, cela me fend le cœur. Il est déchirant de s’apercevoir que des personnes n’ont pas eu ce privilège de ne manquer de rien. Voir des petits garçons ou des petites filles dormirent dans les rues, lutter pour leur survie ne devrait pas exister.
Le plus tragique est que l’adage « le malheur des uns fait le bonheur des autres » s’avère véridique. Inconsciemment, notre train de vie participe à créer des inégalités. À cause de notre consommation excessive, des enfants turbinent pour améliorer notre confort. On le voit bien au Congo, lorsque des adolescents triment au prix de leur vie, pour extraire le coltan, ce minerai présent dans nos téléphones, ordinateurs portables, voitures électroniques…

2017 | D’abord, ils ont tué mon père – Angelina Jolie

Ce film bouleversant réalisé par Angelina Jolie retrace l’enfance traumatisante de la militante cambodgienne Loung Ung de 1970 à 1979. « D’abord, ils ont tué mon père », étale les atrocités du régime des Khmers rouges, un des sombres passages historiques que le Cambodge a connu.
La dictature du mouvement communiste radical, dirigé par Pol Pot a entraîné d’innombrables exécutions et persécutions, ainsi que des mariages forcés.

2018 |Mauvaises herbes – Kheiron

Montagne russe émotionnelle! Tout au long de « Mauvaises herbes », on passe du rire aux larmes et vice-versa. Très bien réalisé, on se rend compte que ce que nous pouvons vivre n’est pas rattaché seulement à un territoire. Même si nous n’habitons pas dans des pays qui sont plongés dans des guerres interminables, nous pouvons subir des situations communes : l’abus, le viol, le harcèlement, le rejet, la violence, etc.

Paul, Apôtre du Christ – Andrew Hyatt

Le film de Andrew Hyatt est basé sur l’histoire connue de Saül de Tarse, qui est renommé Paul après sa conversion en tant que disciple de Christ. Un scénario palpitant, car il nous projette dans une période où cet homme charismatique était emprisonné sous le règne de l’empereur Néron qui brûlait et crucifiait les chrétiens.
Parfois, on oublie que les personnalités citées dans la Bible ont réellement existé, que leur quotidien était éprouvant et qu’un nombre faible de personnes pourrait se vanter de vouloir mener une vie similaire. Malheureusement, la persécution des chrétiens ne s’est pas arrêtée au temps des apôtres. Aujourd’hui, en Asie de l’Est ou au Proche-Orient, des milliers de croyants sont toujours massacrés, emprisonnés ou torturés à cause de leur foi en Jésus.

2019 | 7. Koğustaki Mucize Mehmet Ada Öztekin

Sorti en 2019 en Turquie, le film « 7. Koğustaki Mucize » a ému un grand public.
Mettant en scène deux thématiques sensibles : le handicap mental et la peine de mort. Cette histoire nous ouvre les yeux sur certaines failles du système judiciaire.

PETIT BONUS

2020 | Petit Pays – Éric Barbier

Je n’ai pas encore eu l’occasion de le visionner, mais je ne manquerai pas d’ajouter « Petit pays » sur ma liste, pour mes prochains moments ciné, en attendant de voir ce que l’agenda filmographique nous réserve pour 2021 !

À LIRE AUSSI: