Atletico Madrid : Lucas Hernandez a été arrêté par la police de Las Rozas

Le jeune et prometteur joueur français de l’Atletico Madrid, Lucas Hernandez a été arrêté par la police locale de Las Rozas.

Grand espoir de l’Atletico Madrid et de la sélection française de football, on parlait de Lucas Hernandez que de façon positive, du moins jusqu’à aujourd’hui.

En effet, d’après le média espagnol El Mundo, Lucas Hernandez serait rentré chez lui en état d’ébriété, ce qui aurait mené à une dispute plutôt violente avec sa copine. Elle n’aurait cependant pas porté plainte, mais le Français de 20 ans serait retenu en garde à vue pour une affaire de violences conjugales.

L’Atletico Madrid a officiellement réagi à la nouvelle via un communiqué publié sur le site web du club :

« Compte tenu des événements qui ont eu lieu la nuit dernière et dans lesquels a été impliqué notre joueur Lucas Hernandez, le club veut préciser :

1. Il faut laisser la justice clarifier la situation. Nous allons attendre l’évolution de cette affaire et faire une évaluation en conséquence.

2. Nous comprenons l’importance publique que revêt cet évènement dans lequel est impliqué Lucas Hernandez, mais nous demandons le droit au respect et à la présomption d’innocence de notre joueur comme cela le serait pour une autre personne dans une situation similaire.

3. Le club de l’Atletico Madrid a toujours mis son énergie à réprimer et à condamner toute forme de violence. Notre club a toujours apporté son soutien à toutes les personnes qui souffrent, et a participé à différentes campagnes de sensibilisation et d’actions contre les violences dans toutes leurs formes. C’est précisément pour tout cela que nous sommes conscients de la gravité d’une accusation de ce type et nous demandons le maximum de respect et de ne juger personne tant que les choses ne sont pas éclaircies. »


MISE À JOUR le 6 février

Lucas Hernandez et sa compagne ont tous deux été entendus au tribunal aujourd’hui. D’après les informations du quotidien espagnol AS, le procureur a requis une peine de sept mois de prison pour le joueur et de six mois pour sa compagne. Quoi qu’il en soit, et quelle que soit la décision finale du juge, aucun des deux ne fera de ferme, n’ayant aucun antécédent pénal à leur actif.


MISE À JOUR le 27 février

La sentence est tombée aujourd’hui. Les deux individus ont finalement été condamnés à 31 jours de travaux d’intérêts généraux selon Europa Press. Le joueur a également reçu une mesure d’éloignement d’au moins 500 mètres et une interdiction de communiquer avec sa compagne pendant six mois.


Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com. Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur StitcherPlayer FMGoogle Play MusicRZOiTunes et sur la page kanfootballclub. Merci à notre partenaire miseojeu.

Laisse nous ton commentaire

commentaires