Canada Soccer : Menés par le complexe

Vendredi dernier, la sélection canadienne jouait son match le plus crucial depuis les quatre dernières années. Une nulle face au Honduras positionnait l’équipe dans une situation favorable, elle s’est toutefois effondrée après avoir marqué en premier, 2 à 1.

Nombreux commentaires sur les médias sociaux ont noté le manque d’entreprise des Rouges, qui ont terminé le match avec un maigre 31.4 % de possession et avec un seul tir cadré. Bien sûr, il est logique d’énoncer la supériorité des Honduriens dans la construction de jeu, mais il serait néanmoins simpliste d’expliquer la défaite canadienne uniquement par le manque de talent du collectif.

Ce n’est pas que les Canadiens ont été nécessairement mauvais balle au pied, c’est plutôt que la stratégie choisie par Benito Floro était de ne pas l’avoir au pied, tout simplement.

D’abord, par la décision d’encore une fois d’écarter Jonathan Osorio, lui qui a pourtant obtenu 19 départs avec son club (TFC) cette saison. Le sélectionneur a plutôt opté pour David Hoilett, lui qui n’a pas joué en club au courant de l’année 2016. Hoilett a d’ailleurs joué un match fade, incapable de créer quoi que ce soit.

Au lieu de Will Johnson, qui s’avérait pourtant comme une valeur sûre aux yeux de plusieurs, Floro a préféré David Edgar, défenseur latéral de formation, au poste de milieu défensif. Ce dernier, malgré ses efforts louables, n’a pas su relancer le jeu vers l’avant comme un milieu se doit de le faire.

Puis, Floro a fait déborder le vase en cours de match, en remplaçant Cyle Larin pour Nik Ledgerwood, défenseur de 31 ans évoluant au FC Edmonton, alors que les Canadiens tiraient de l’arrière avec une vingtaine de minutes à jouer. Comme si Floro voulait à tout prix préserver la défaite canadienne au score de 2 à 1.

C’est à croire que Floro ne croit pas sa sélection capable de percuter, d’oser, de créer et somme toute, de jouer du foot inspirant. Et pour celui qui rêve de voir son pays participer à la Coupe du monde, c’est désespérant.


Cet article a été rédigé par Olivier Talbot

Bio: Étudiant en lettres à l’UQÀM, joueur et analyste de foot à temps perdu.

Son site web: balleauclavier.wordpress.com

Laisse nous ton commentaire

commentaires