E-Reputation : Comment améliorer son image numérique ? Par Mas Aymard Kina

E-Reputation : Comment améliorer son image numérique ? Par Mas Aymard Kina

Nous avons tous une réputation, qu’elle soit bonne ou mauvaise, fondée ou infondée. Cette réputation vient de la capacité de l’homme à émettre un jugement.

Dans une première partie, je vous ai montré pourquoi il était temps de vous soucier de votre e-réputation. Nous allons voir dans cet article comment améliorer votre image numérique.

Si vous souhaitez améliorer votre image numérique, partez du principe que la première page d’un moteur de recherche contient en général 10 résultats. Si la première page du moteur de recherche donne 10 résultats, il faut donc 10 réseaux qui peuvent permettre de remplir cette première page.

Pour commencer :

Créer un compte Linkedin : réseau social professionnel, qui revendique 200 millions de membres issus de 170 secteurs d’activités différents, dans plus de 200 pays différents. Quoi de mieux pour avoir une image professionnelle ? Ça peut être un plus quand on veut créer un réseau professionnel ou quand on est en recherche d’emploi et d’opportunités.

Créer un compte Viadeo : pour faire simple, c’est le concurrent français de Linkedin qui s’est lancé à l’international en 2013, il revendique 55 millions de membres.

Créer un CV en ligne avec Doyoubuzz : pour ceux qui ont toujours peur de ne pas avoir assez de place pour mettre toutes leurs expériences sur leur CV papier avec sa page unique, Le CV en ligne peut être la solution. Autres avantages avec doyoubuzz, vous pouvez télécharger une version papier de votre CV, CV avec une bonne infographie, même si standard, pour ceux qui ne maitrisent pas Photoshop ou Indesign.

Créer un (autre) compte Facebook : même si c’est dans un contexte professionnel, un futur employeur s’attend toujours à tomber sur la page Facebook d’un jeune diplômé ou jeune travailleur. Mais est-ce que vous voulez vraiment avoir un futur collègue en ami ? Pour qu’il puisse voir vos photos de l’été en maillot de bain ou après une soirée bien arrosée ? Alors même si Facebook n’aime pas vraiment ça, vous pouvez créer un deuxième compte avec votre nom complet et utiliser un pseudo pour celui que vous utilisez régulièrement. Je sais, ça peut sembler tiré par les cheveux comme méthode, mais faites un tour dans vos albums photo pour voir si vous êtes fier(e)s de toutes vos photos.

Créer un (autre) compte Twitter : si vous n’avez pas encore de compte Twitter, ça peut être le moment de s’y mettre, si vous en avez déjà un, vous pouvez en avoir un deuxième qui servira de compte professionnel en fonction de votre branche. Un peu comme votre nouveau compte Facebook, vous allez utiliser votre vrai nom. Et grâce à une option dans les réglages, vous allez pouvoir relier vos « tweets » à vos publications sur Facebook, ainsi ça créera une activité supplémentaire pour votre compte Facebook et ainsi il ressemblera moins à un compte fantôme.

Un (autre) compte google+ : Oui je sais c’est un peu un réseau fantôme pour certain, mais on est là pour augmenter notre présence sur internet, rappelez-vous.

Alliaz : Qui peut faire office de carte de visite virtuelle.


Avec ces 7 réseaux sur les 10 résultats possibles pour une première page, nous avons déjà de bonnes chances d’être bien référencés, d’améliorer son identité numérique et de contrôler son e-réputation. Si vous en voulez encore, vous pouvez créer un compte Prezi pour faire des présentations, ce qui pourra aussi montrer un échantillon de certains de vos travaux. Vous pouvez aussi créer des profils sur des sites de recherche d’emploi pour ceux qui en ont besoin, sur Indeed, Amplement, Remixjobs, Apec….


Pour éviter les mauvaises surprises, le but est surtout de faire la différence entre l’utilisation professionnelle d’internet et internet en tant que lieu de loisir. Ne pas hésiter à utiliser son nom complet : prénom, deuxième prénom, nom de famille, pour améliorer le référencement en ce qui concerne la partie professionnelle. Le même nom qui sera utilisé sur les CV, ainsi un recruteur tombera sur les mêmes infos. L’utilisation du deuxième prénom peut être importante surtout si vous avez des homonymes et l’utilisation des pseudos pour la partie loisirs permet de séparer les deux univers et de couper les liens.

Bien évidemment faire tout ça peut prendre du temps à faire, mais dans un monde où on est de plus en plus connecté, il paraît important d’effectuer une veille régulière en ce qui concerne notre nom.

D’ailleurs si vous avez le nom de la personne avec qui vous serez en correspondance pour une offre d’emploi (nom sur e-mail par exemple), il peut être intéressant de taper son nom sur google et voir si vous avez plus d’informations sur sa fonction et sur ce qui peut être votre future fonction, c’est aussi une manière de préparer son entretien et ne pas arriver à son rendez-vous les mains dans les poches.

P.S : Pour avoir plusieurs comptes sur un même réseau, il faut avoir plusieurs e-mails. Ce n’est pas le plus compliqué à avoir.


Cet article a été rédigé par Mas Aymard Kina Mas Aymard Kina

Bio de Mas : Étudiant du Mba Esg stratégie et communication digitale, Passionné par les merveilles du web et Futur Expert en stratégie digitale. Slogan 2.0 : Mon réseau se veut comme le web, sans frontières

Suivez le sur twitter @MasAymard_k

Laisse nous ton commentaire

commentaires

22 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here