Facebook analyse votre temps de lecture d’une publication

L’algorithme de Facebook va subir une énième modification afin d’enregistrer le temps de lecture d’un post par un utilisateur. Pourquoi ? Afin de vous proposer les contenus pertinents.

Facebook part en effet du principe que ce n’est pas parce qu’un utilisateur ne « like » par un post qu’il ne le lit pas ou ne l’apprécie pas. Connaître le temps passé par un membre sur une publication donnée publiée par un ami (textes, photos, vidéos,…) est le dernier changement à prévoir sur l’équation complexe déterminant quel contenu vous sera affiché en priorité sur votre flux d’actualité.

http://bit.ly/1Fk7TB6

Posted by AfrokanLife on mardi 16 juin 2015

Le réseau social avait déjà annoncé avoir apporté des modifications à l’algorithme qui génère le contenu du fil d’actualité des utilisateurs, afin que les informations liées à ses amis proches soient davantage mises en avant. « Pour les gens qui ont de nombreuses connexions, c’est particulièrement important, car ils reçoivent beaucoup de contenu chaque jour », explique la compagnie de Palo Alto.

Facebook analyse même vos non-interactions

Cette nouvelle possibilité de scruter le temps passer sur les contenus publiés permettra à la plateforme d’afficher plus régulièrement des posts qui ne sont pas forcément toujours partagés ou commentés mais qui sont tout de même susceptibles de susciter l’intérêt des membres. Génial n’est-ce pas ?

[HELLO – BONJOUR]www.afrokanlife.com

Posted by AfrokanLife on mardi 16 juin 2015

Comment fonctionne l’algorithme de Facebook ?

La formule mise en place par Facebook pour trier le contenu est extrêmement complexe (plus de 100 000 paramètres sont pris en considération) et personne ne connait la nature exacte. Néanmoins il est de notoriété publique que les éléments suivants sont parmi les plus importants :

L’affinité : les statuts d’une page ou d’un ami ont plus de chance d’apparaître sur votre fil si vous avez dans le passé interagi avec eux.

Les interactions : un contenu qui n’apparaîtra pas normalement dans votre fil y remontera si un grand nombre de vos amis interagissent avec.

Le type de contenu : certains, comme les statuts, ont plus de poids que les mentions « j’aime »
Le temps : un élément publié sur Facebook a d’autant plus de chance d’être mis en avant qu’il est récent.

Laisse nous ton commentaire

commentaires