Raoul Loé et Aurelien Collin : les exportés de la formation française

Trop peu connu du grand public français, Raoul Loe (24 ans) et Aurélien Collin (27 ans) vivent de leur passion du ballon rond.

Le premier a inscrit son premier but en carrière au Camp Nou face à Messi, Iniesta et Xavi alors que le second fait parti des meilleurs joueurs de la MLS de la saison 2012 comme Beckham, Henry ou Donovan. Raoul joue pour Osasuna en Liga, Aurélien lui fait les beaux jours du Sporting Kansas City en Major League Soccer. Rencontre avec deux joueurs à la personnalité attachante qui vivent leurs réussites avec beaucoup de simplicité loin de certains clichés.

collin henry

Raoul Loe face à Xavi

Bonjour Raoul, bonjour Aurélien. Merci d’avoir accepté cette entrevue. Vous avez quand même un parcours du combattant, à quel moment vous avez le plus douté dans votre carrière?

Raoul Loé : Salut Francis, À la base je ne me voyais pas professionnel donc je ne doutais pas. Mais si je dois choisir un moment, ce serait pendant la saison 2011-2012 quand j’étais remplaçant dans l’équipe B de Osasuna. Je venais de refuser une offre en 2e division espagnole, car je ne m’entendais pas avec le directeur sportif qui était un ancien de Ceuta (ndlr : son ancien club d3 espagnol). Et au final je me suis retrouvé remplaçant dans la réserve de Osasuna, je n’avais signé qu’un an donc, je me disais que si je ne jouais pas cette année ce serait mort l’année suivante. J’avais l’impression de m’être rapproché du but puis d’un coup de m’en être éloigné. Du coup ça te fait réaliser que ça peut s’arrêter du jour au lendemain. Mais bizarrement au fond de moi je savais que j’allais avoir ma chance”

Aurélien Collin : Bonjour Francis! Franchement j’ai un parcours de ouf, mais je n’ai pas douté réellement. C’est sûr qu’il y a des périodes de moins bien, mais j’évite de penser au négatif. Ensuite j’ai saisi mes opportunités à fond ! Parce que souvent les essais que j’ai eus, c’était des vrais essais, genre ils ont absolument besoin d’un mec à ton poste, donc si tu performes, tu signes.

Collin setubal vs Coentrao

Racontez-nous votre plus beau souvenir footballistique?

Raoul : Avec Ceuta en coupe du Roi la saison 2010/2011. Après le match aller contre le FC Barcelone à domicile, Pep Guardiola nous a autorisés à entrer dans leur vestiaire. Du coup je suis allé discuter avec Éric Abidal. C’était beau parce que j’étais en d3, et là je me retrouvais dans le vestiaire avec les stars du FC Barcelone, ça faisait bizarre.

Raoul vs Thiago

Aurélien : C’est le all star Game, et même si je n’ai joué que 30min, ça reste mon plus beau souvenir. Tu vois il y avait une reconnaissance de ouf, tu es dans le meilleur 11 de MLS avec des Henry, Beckham, Donovan. Je me sens bien sur le terrain, il y a une putain d’ambiance. Tu joues contre Chelsea au complet avec Terry, Lampard, Hazard, Ashley Cole etc. En plus on les avait battus, un truc comme 4-2 je crois. Par contre je n’ai joué qu’une grosse demi-heure parce que je me suis fracturé la pommette sur un choc avec Essien. Ah ouais il est tout dur le crane de Essien !

ASG photo du 11

collin cole

Comment s’appelle le joueur qui vous a le plus impressionné, mais qui ne sera jamais pro? Décris-le-nous?

Raoul : Il y en a plein ! (rires) Franck Djoko, Joshua Behe, et Mickael Ribeiro. Non pas eux, je rigole. (rires) Par contre, Ali Kaya « Putain il était trop fort Ali ! » Je l’ai connu quand je suis arrivé au sport-études à Brétigny, on était dans la même classe, mais lui jouait en 18 nationaux alors que j’étais encore en 16 nationaux. Non il faisait des trucs de ouf avec la balle, et pour te dire, même aujourd’hui je n’ai jamais vu quelqu’un faire ce qu’il faisait avec un ballon. (rires). Bon il y avait beaucoup de fantaisies, mais ça passait. Et là je crois qu’il fait du foot en salle, mais je ne suis pas sur. Non Ali Kaya? Il était trop fort. En fait il s’était fait virer du sport-études et vu qu’il habitait loin, c’était galère de venir seulement aux entraînements donc il a repris dans un club vers chez lui dans le 77 et il a continué ses études plus sérieusement.

Aurélien : Alors là !! Serge Gueffier, direct! C’était un mec de mon quartier avec qui j’ai grandi. Déjà quand on avait 10 ans, il était déjà musclé, super technique, il sautait plus haut, il jouait n’importe quel poste. Mais d’ailleurs il était à Clairefontaine avec la génération 87.

Et votre joueur préféré encore en activité? Et un africain aussi tiens!

Raoul : Mon joueur préféré c’est Busquets, et c’est surtout parce qu’il évolue à mon poste. Je pense que c’est le meilleur, et il n’est pas assez reconnu. Par exemple il n’est jamais dans l’équipe FIFA de l’année.

sergio busquets

Des joueurs africains? J’en ai trop ! De toute façon à chaque fois que j’en vois un réussir je suis content. Je regarde plus les gars à mon poste : Keita, Yaya Toure, c’est le top. Forcément je mets aussi Eto’o vu que je suis camerounais. En fait les Africains du FC Barcelone, car j’ai supporté le FC Barcelone à cause de Ronaldinho vu que je suis supporter du PSG. J’ai aimé ce que faisaient les Africains du FC Barcelone. Donc je vais choisir ces 3-là ex aequo.

etoo yaya barca

Raoul Ceuta vs Keita

Aurélien : Thierry Henry, en plus j’ai pu le côtoyer et même malgré son âge, c’est un joueur qui reste très dangereux. Il est grave professionnel, perfectionniste et surtout efficace devant le but, mais un truc de dingue. Mon joueur africain? Didier Drogba ! C’est un bête d’attaquant. L’année où Chelsea gagne la Ligue des champions, c’est quasiment lui qui les a emmenés au bout tout seul. J’ai vraiment trop de respect pour ça.

collin et henry

Voici ton profil Football Manager 2013, il y a-t-il des choses à changer?

Raoul : Hum je ne sais pas (il regarde la capture d’écran) Haha. Ouais attend le salaire c’est quoi? Haha. Non, mais le contrat expire en 2015. Sinon dans les notes ça va je ne me pleins pas, parce que j’ai joué à l’Entraîneur à l’époque et y’avait des mecs nuls hein ahan. Là je ne me trouve pas nul, j’aurai pu m’acheter. Regarde 1,2,3 seulement 4 notes en dessous de la moyenne c’est cool hein? Non parce que Johann (ndrl : son frère) quand il jouait au Rayo, ils l’avaient fait super nul, des 6, des 4, etc. (rires).

Raoul Loe profil FM

Aurélien : Franchement je ne joue pas trop aux jeux vidéos, du coup je ne sais même pas ce que ça représente ! (rires). Mais attends un peu (il regarde la capture d’écran). Là où ils m’ont mis les meilleures statistiques, c’est la tête, marquage, qualité physique naturelle, non franchement c’est assez représentatif de la MLS en plus ! Ahah Bon le salaire c’est un peu plus en vrai hein ! Ah, et aussi je suis un peu plus grand en vrai.

Collin Profil FM

Vous êtes au tribunal du foot, on vous demande de plaider pour le plus beau but dont tu as été témoin, défendez-le.

Raoul : Le but de Messi contre Arsenal quand il met le sombrero au but ! Attend, même dans FIFA c’est impossible de mettre un but comme ça.

Aussi j’étais sur le terrain quand C.Ronaldo décidé d’envoyer un missile en pleine lucarne.

Aurélien : Le coup franc de Roberto Carlos contre la France. Je n’ai jamais vu une trajectoire aussi folle, et surtout d’aussi loin! C’est un geste magnifique et unique!

Sinon l’an dernier aussi on a joué contre Seattle et un mec a mis une superbe reprise de volée. Mais je ne me souviens plus de son nom ahan. En tout cas c’était l’un des plus beaux buts de l’année.

https://www.youtube.com/watch?v=0MadfAygEfU (Seattle – Patrick Ianni)

Et tu as déjà mis un bête de but, mais qui comme Pelé, n’a jamais été filmé?

Raoul : En 18 ans à Brétigny sur le CES, je me souviens, mais mes potes aussi s’en rappellent, une frappe de loin en pleine lucarne. Et le gardien aussi il s’en souvient. Mais bon ça compte pour du beurre, c’était à l’entrainement. C’était en fin de saison, et durant le match le coach sortait un joueur toutes les 10 minutes pour lui parler du projet de l’équipe l’année suivante. C’était mon tour, et dès que je suis re-rentre, j’ai directement reçu la balle, contrôle puis frappe de 30 mètres en pleine lucarne !

BARCELONA - OSASUNA

Aurélien : (rires) Moi un bête de but? Non moi c’est que des buts de la tête, du coup y’a pas vraiment de top but dans ma carrière, mais si je dois en choisir un ce serait celui contre Los Angeles. J’ai sauté haut, et on va dire que j’étais content de mon travail… mais bon il a été refusé. (rires).

Ton dernier titre remporte? Avec qui ? Quel rôle as-tu joues ?

Aurelien : Avec Kansas City, c’était la Open Cup (l’equivalent de la coupe de France). Je n’ai pas joué la finale car j’étais suspendu. Mais j’ai joué tous les autres matchs et marqué deux fois je crois.

open cup celebration

Le truc le plus insolite qu’on vous ait demandé dû au fait que vous soyez pro maintenant?

Raoul : Heu. Je ne sais pas si c’est vraiment insolite, mais la question qui revient le plus souvent c’est : «Toi qu’a joué contre les deux, c’est qui le plus fort entre Messi et C. Ronaldo? Pour moi sérieusement, les deux se valent vraiment.

Aurélien : (éclat de rire) Forcément aux É.-U., c’est de me demander un autographe sur des seins haha. Si je l’ai fait? Bah ouais!

Le truc le plus drôle auquel vous ayez assisté sur un terrain?

Raoul : Cette année on a joué contre Toulouse en amical, et sur une action la balle n’était pas dans ma zone, et j’étais à côté de Akpa Akpro. D’un coup j’entends un bruit de pet, mais je n’étais pas sûr, mais lorsque je me suis retourné, je le vois sourire. On rigole et je lui dis « t’es un ouf ! »

Jean Daniel Akpa Akpro

Aurélien : Franchement ? (rires) En fait, j’avais marqué à Portland, et dans leur stade tu as un bar au niveau terrain, du coup avec Julio (ndlr : Julio César) on a sauté les barrières et on est allés célébrer mon but au bar. Moi je faisais semblant, mais Julio il a vraiment bu une gorgée de bière du coup il avait envie de vomir tout le reste du match. (rires) !

collin feat cesar

(rires) Et bien merci les gars c’était vraiment sympa.


Cet article a été rédigé par Francis Molasoko du blog mola6ko.blogspot.com
Bio de Francis : Joueur de NCAA à West Virginia University. Easy to dream a dream but it’s harder to live it… !
Suivez-le sur Twitter : @6koblog

Laisse nous ton commentaire

commentaires