Juventus : Bonucci a songé à abandonner le foot

Dans une interview accordée au média italien La Repubblica, Leonardo Bonucci est revenu sur son début de saison difficile sur le plan personnel.

Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs actuels, tout semble rouler parfaitement pour Leonardo Bonucci sur le plan professionnel puisque le Bianconeri vient tout juste de renouveler son contrat avec la Juventus jusqu’en 2021.

Cependant, sur le plan personnel, c’est une autre histoire. L’Italien vit un enfer depuis la fin de l’Euro cet été. La raison? Il a failli perdre son fils cadet, Matteo. Le petit garçon, qui fêtera ses 3 ans en mai, a été atteint par une affection médicale aiguë.

Bonucci explique : « c’était l’été, en vacances à Formentera, après l’Euro en France. Trois semaines auparavant, il lui avait été diagnostiqué une hernie inguinale (grosseur sous la peau au niveau de l’aine). Pas grand-chose de grave, mais nous avions la sensation qu’il était devenu un enfant différent. Au début, nous pensions que la raison était un résidu anesthésiant à retirer, puis une série de comportements nous a préoccupés. Nous sommes immédiatement retournés à Turin, sur décision de ma femme. A l’hôpital pédiatrique Regina Margherita nous avons trouvé une doctoresse merveilleuse qui n’a pas perdu une minute. Les examens ont révélé une affection médicale aiguë. Il fallait intervenir tout de suite, d’après le médecin. Le jour suivant, Matteo est entré en salle opératoire à 8h du matin, et est sorti à 16h.»

Durant ces huit heures, Bonucci raconte qu’il s’est adressé à Dieu en lui disant : « Que ta volonté soit faite, mais n’oublie pas que ce n’est qu’un enfant. »

Le défenseur s’est dit reconnaissant du soutien inconditionnel qu’il reçu de la part de tous ses supporters. « Quand je suis sorti de l’hôpital, j’ai trouvé une trentaine de personnes qui m’attendaient, de la famille, des amis. Certains avaient demandé une permission au travail, d’autres avaient fermé leur magasin. Pour eux, pour mes coéquipiers, pour les supporters, et pas seulement ceux de la Juventus, qui m’ont soutenu, j’ai pleuré à la télévision. C’était l’émotion d’un « merci ». Matteo est rentré à la maison le 10 août, treize jours après l’intervention. Un rétablissement record. »

Cependant, cela ne s’arrête pas là pour Bonucci : « L’attente des améliorations progressives a débuté, l’anxiété d’obtenir chaque petit pas en avant, l’espoir que le temps nécessaire pour dissiper les craintes passe rapidement […] Durant ces semaines, j’ai été effleuré par l’idée d’abandonner le football, j’avais complétement mis de côté l’idée de penser à mon travail. Je n’y arrivais vraiment pas. »

Aujourd’hui, Bonucci voit la guérison de son fils comme un cadeau de Noël. « A Matteo, on répète souvent une sorte de mantra : tu es notre champion, tu as gagné le match le plus difficile. Je lui lis des livres de fables, les histoires de Cars. Il a recommencé à jouer avec son frère, bientôt il pourront recommencer à faire de la lutte. Il va enfin mieux physiquement et psychologiquement. »


Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com. Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur StitcherPlayer FMGoogle Play MusicRZOiTunes et sur la page kanfootballclub. Merci à notre partenaire miseojeu.

Laisse nous ton commentaire

commentaires