twitter.com/ATLUTD

S’il fallait être inquiet pour l’Impact de Montréal en 2018, c’était bien avant le match de samedi dernier.

En concédant 4 buts face à Atlanta United et le match, l’Impact de Montréal se trouve dans une séquence de 4 défaites consécutives durant laquelle le club a encaissé 16 buts et marquant seulement 5.

Si vous ressentez un sentiment de panique, de rage ou de tristesse, c’est normal sachant que la saison commence assez mal pour le onze montréalais sous la tutelle de Rémi Garde.  Rien n’est encore fini, mais le défaite face à la grosse écurie de Georgie ne devrait pas être votre point de référence.

Du moins, ce n’est pas le mien.

LAFC, Ciman et Atlanta

J’étais loin d’être d’accord d’affirmer que l’Impact a laissé filer la victoire face à LAFC, après avoir mené 3-1 à la mi-temps au Stade Saputo. Minimiser le carton rouge de Victor Cabrera à la 30e et le talent offensif indéniable de LAFC était prématuré.

À 11, Montréal allait battre l’effectif de Bob Bradley que ce soit en termes de football ou de motivation, spécialement lors du match d’ouverture 2018 au Stade Saputo. Négliger le carton rouge serait une erreur ; à mon humble avis.

Ce même LAFC a dominé Seattle dimanche soir au Banc of California Stadium.

Contre Atlanta, le onze montréalais n’était pas destiné à ressortir du Mercedes-Benz Stadium avec 3 points. La performance défensive exceptionnelle a duré un bon 70 minutes, mais le talent a pris le dessus. En terme d’efficacité de jeu et technique, l’effectif de Tata Martino représente ce qu’il se fait de plus beau et de mieux en MLS.

Montréal était proche de l’exploit, mais n’est-ce pas un peu tôt de parler de miracle au 8e match de la saison?

Il fallait s’inquiéter beaucoup plus de la performance face aux Red Bulls de NY (défaite de 3-1) qui était à mon avis effrayante, même si Saphir Taider était absent.

Un cap salarial menotté

et un recrutement insuffisant.

Je n’ai pas besoin de trop écrire sur ce sujet, car comme on dit ” un tweet bien partagé vaut mille mots”.

Je pense que j’ai assez parlé, écrit et partagé ma pensée sur la gestion du recrutement et du cap salarial. Si le recrutement 2018 est mieux qu’avant, il n’est juste pas assez pour espérer devenir un club compétitif MLS dans la conférence de l’Est.

À forcer de traîner des valises, tu risques de rater ton vol.


Tu supportes comme ça

✅ PATREON KAN FC : https://goo.gl/K25j1H

Tu magasines la

✅ TROP DE POUTINE : https://goo.gl/K25j1H

Tu écoutes ici

✅ SPREAKER : goo.gl/R9Q7Pw
✅ SOUNDCLOUD : goo.gl/kAsujX
✅ iTunes : goo.gl/e9MXcV

Tu t’abonnes ici

✅ FACEBOOK : https://goo.gl/E7fsZT
✅ TWITTER : https://goo.gl/KB41iB
✅ INSTAGRAM : https://goo.gl/enyDsx