Les Bleus iront au Brésil : Et alors ?

La France qualifiée pour la Coupe du monde 2014 après avoir battu l’Ukraine (3-0).

Nous nous étions quittés vendredi soir avec une certaine tristesse, de l’amertume, de la colère, MAIS tout de même un infime espoir, une lueur qui faisait que nous espérions, que nous croyons que l’exploit était possible pour les Bleus.

4 jours plus tard, l’Équipe de France a entendu mon appel et est rentrée dans l’histoire en étant la première équipe européenne à se qualifier en barrages après avoir perdu le 1er match 2-0.

Retour sur cette soirée qui restera à jamais dans l’histoire du football français.

Finalement, cela s’est une nouvelle fois vérifié ce soir la France peu importe le sport n’est jamais aussi forte que lorsqu’elle est dos au mur, lorsqu’elle est boudé par le public, lorsque personne n’y croit, c’est son moment choisi pour sortir le match parfait.

Une charnière enfin retrouvée ?

Alors, soyez rassurés chers amis, je ne vais pas tomber dans une euphorie incontrôlée et vous dire que l’équipe de France sera championne du monde. Non, je vous dis simplement que cette rencontre de ce mardi soir contre l’Ukraine a fait naitre plus qu’une équipe, une génération qui fera de la France un prétendant pour son Euro qu’elle organisera en France en 2016

En effet, ce soir hormis la qualification nous avons eu d’autres très bonnes nouvelles. On connaissait la charnière Trésor-Bossis puis Blanc-Desailly est ce que 2014 verra-t-on naitre la charnière Varanne-Sakho ? Le 1er est tout simplement un leader à seulement 20 ans, une sobriété hors moment, un calme à toute épreuve et un relanceur appliqué. Le second a quitté son Paris St Germain natal pour le grand Liverpool et ce soir il aura été époustouflant. Concentré de la 1ere à la dernière minute, solide comme un ROC, et surtout double buteur ! Bravo Monsieur Deschamps qui a fait le choix de mettre Abidal sur le côté au profit de Sakho.

Un trident au milieu qui vaut de l’or ?

Si Varanne devient à terme le patron de l’équipe de France, que dire alors de son homologue Paul Pogba au milieu de terrain ? Ce gamin de la région parisienne est tout simplement incroyable. Une technique hors du commun, une classe indéniable et un impact physique extraordinaire. Il forme avec son compère Matuidi un duo avec un volume de jeu peut-être sans égal en Europe. Enfin, je terminerai avec un autre choix déterminant de Deschamps qui a mis Yohan Cabaye en sentinelle devant la défense pour bien relancer.

Une attaque retrouvée ?

Voici peut-être le seul bémol de cette soirée. En effet, même si l’animation a été plus variée, avec un Mathieu Valbuena très inspiré il n’en reste pas moins que le double buteur du match reste un défenseur. Cependant, il ne manque pas grand-chose pour que Benzema y aille de son doublé, ou que Ribéry et Giroud ne marquent un but, alors on ne va pas faire la fine bouche. Ils se sont donnés, ils ont tentés et ILS L’ONT FAIT !

Et maintenant ?

C’est ce soir que tout commence. Depuis 2008, cette équipe de France n’a fait que défrayer la chronique, mais pas pour ses exploits sur le terrain (la grève de Knysna en 2010, les insultes de Nasri en 2012, la sortie médiatique d’Evra récemment…). De plus cette équipe était souvent taxée d’individualisme. Alors on ne sait pas si une équipe est née ce soir, mais ce qui est sur c’est que cette équipe a écrit les premières lignes de son histoire dans le football français.

Je terminerai par dire que la victoire est contagieuse, on a vu une communion incroyable avec le public à la fin du match, un public qui ne demande qu’à s’enflammer et quoi de mieux pour cela que de créer un exploit à RIO !!!

Chers lectrices et lecteurs, je vous donne rendez-vous le 6 décembre prochain, jour du tirage au sort de la Coupe du Monde.

Cet article a été rédigé par Julien de l’émission Soccer Sans Frontières. Nous l’en remercions.

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here