Les New York Red Bulls remportent le Supporters Shield ; Giovinco gagne le Soulier d’or

Les Red Bulls s’adjugent un deuxième Supporters Shield en trois ans suite à leur victoire sur le Chicago Fire.

Le joueur du Toronto FC Sebastian Giovinco remporte le Soulier d’or Audi avec 22 buts au terme de la saison régulière

NEW YORK (dimanche 25 octobre 2015) – Lors d’un Jour Décisif qui a permis à la dernière journée de la saison régulière de MLS d’être l’une des plus passionnantes de l’histoire, les New York Red Bulls ont remporté le Supporters Shield 2015 suite à leur victoire 1-2 au Chicago Fire à Toyota Park. Ce succès permet aux Red Bulls de devancer le FC Dallas à la différence de buts, les deux clubs terminant la saison régulière avec le même nombre de points (60) et de victoires (18). Le Supporters Shield, instauré par des groupes de supporters organisés, est décerné chaque année aux supporters du club de MLS en tête de la compétition à l’issue de la saison régulière.

Club terminant la saison régulière avec le meilleur bilan (60 points – 18 victoires, 10 défaites et 6 nuls), les Red Bulls bénéficieront de l’avantage du terrain tout au long de la phase finale de la Coupe MLS et sont qualifiés pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2016-17. Les Red Bulls remportent le Supporters Shield pour la deuxième fois en trois ans, eux qui avaient décroché le trophée en 2013.

Au cours des vingt ans d’histoire de la compétition, le Supporters Shield a été remporté par dix clubs de MLS différents. Avec quatre succès, le LA Galaxy et DC United sont ceux ayant été le plus souvent couronnés. Des 19 vainqueurs précédents, six ont poursuivi leur parcours en remportant la Coupe MLS, un a perdu en finale, six ont été éliminés en finale de conférence et les six autres ont chuté en demi-finale de conférence.

En plus de vainqueur du Supporters Shield, on connaît également le nom du Soulier d’or Audi, remporté par Sebastian Giovinco (Toronto FC), auteur de 22 buts à l’occasion de sa première saison, historique, en MLS. Grâce à ses 16 passes décisives, qui lui permettent de finir en tête de ce classement particulier, il remporte le trophée au détriment de Kei Kamara, attaquant du Columbus Crew SC, qui a également inscrit 22 buts durant la saison régulière. Candidat au titre de Joueur de l’année, l’international italien transféré de la Juventus en janvier a établi un nouveau record du nombre de buts et de passes décisives combinés (22+16 pour un total de 38) et a permis au Toronto FC de se hisser en phase finale pour la première fois de son histoire. Sa campagne de 22 buts est la troisième la plus prolifique du Soulier d’or Audi sous sa forme actuelle (depuis 2005) à égalité avec celle de Camilo Sanvezzo, ancien attaquant du Vancouver Whitecaps FC, en 2013.

Lauréats du Supporters Shield de la Major League Soccer

2015 : New York Red Bulls (18 victoires, 10 défaites, 6 nuls, 60 pts)
2014 : Seattle Sounders FC (20-10-4, 64 points)
2013 : New York Red Bulls (17-9-8, 59 pts)
2012 : San Jose Earthquakes (19-6-9, 66 pts)
2011 : LA Galaxy (19-5-10, 67 pts)
2010 : LA Galaxy (18-7-5, 59 pts)
2009 : Columbus Crew (13-7-10, 49 pts)
2008 : Columbus Crew (17-7-6, 57 pts)
2007 : D.C. United (16-7-7, 55 pts)
2006 : D.C. United (15-7-10, 55 pts)
2005 : San Jose Earthquakes (18-4-10, 64 pts)
2004 : Columbus Crew (12-5-13, 49 pts)
2003 : Chicago Fire (15-7-8, 53 pts)
2002 : LA Galaxy (16-9-3, 51 pts)
2001 : Miami Fusion (16-5-5, 53 pts)
2000 : Kansas City Wizards (16-7-9, 57 pts)
1999 : D.C. United (23-9-0, 57 pts)
1998 : LA Galaxy (24-8-0, 68 pts)
1997 : D.C. United* (21-11-0, 55 pts)
1996 : Tampa Bay Mutiny* (20-12-0, 58 pts)

*Décerné rétroactivement

Lauréats du titre de meilleur buteur / du Soulier d’or Audi en Major League Soccer

Saison Joueur Club Buts / Points
2015 Sebastian Giovinco Toronto FC 22 buts
2014 Bradley Wright-Phillips New York Red Bulls 27 buts
2013 Camilo Sanvezzo Vancouver Whitecaps FC 22 buts
2012 Chris Wondolowski San Jose Earthquakes 27 buts
2011 Dwayne De Rosario D.C. United 16 buts
2010 Chris Wondolowski San Jose Earthquakes 18 buts
2009 Jeff Cunningham FC Dallas 17 buts
2008 Landon Donovan Los Angeles Galaxy 20 buts
2007 Luciano Emilio D.C. United 20 buts
2006 Jeff Cunningham Real Salt Lake 16 buts
2005 Taylor Twellman New England Revolution 17 buts
2004 Amado Guevara MetroStars 30 (10 buts + 10 passes décisives)
Pat Noonan New England Revolution 30 (11 + 8)
(TOP 3 : Amado Guevara, MetroStars (10 + 10 = 30 pts); Pat Noonan, New England Revolution (11 + 8 = 30 pts.); Brian Chin, San Jose Earthquakes (12 + 4 = 28 pts)

2003 Preki Kansas City Wizards 41 (12 + 17)
(TOP 3 : Preki, Kansas City Wizards (12 + 17 = 41 pts); Carlos Ruiz, L.A. Galaxy (15 + 5 = 35 pts); Ante Razov, Chicago Fire (14 + 6 = 34 pts); Taylor Twellman, N.E. Revolution (15 + 4 = 34 pts)

2002 Taylor Twellman New England Revolution 52 (23 + 6)
(TOP 3 : Taylor Twellman, New England Revolution (23 + 6 = 52 pts); Carlos Ruiz, Los Angeles Galaxy (24 + 1 = 49 pts); Jeff Cunningham, Columbus Crew (16 + 5 = 37 pts)

2001 Alex Pineda Chacon Miami Fusion 47 (19 + 4)
(TOP 3 : Alex Pineda Chacon, Miami Fusion (19 + 4 = 47 pts); Diego Serna, Miami Fusion, (15 + 15 = 45 pts); John Spencer, Colorado Rapids (14 + 7 = 35 pts)

2000 Mamadou Diallo Tampa Bay Mutiny 56 (26 + 4)
(TOP 3 : Mamadou Diallo, Tampa Bay Mutiny (26 + 4 = 56 pts); Clint Mathis, Los Angeles/MetroStars, (16 + 14 = 46 pts); Ante Razov, Chicago Fire (18 + 6 = 42 pts); Diego Serna, Miami Fusion, (16 + 10 = 42 pts)

1999 Jason Kreis Dallas Burn 51 (18 + 15)
(TOP 3 : Jason Kreis, Dallas Burn (18 + 15 = 51 pts); Roy Lassiter, D.C. United, (18 + 11 = 47 pts); Ronald Cerritos, San Jose Clash (15 + 9 = 39 pts)

1998 Stern John Columbus Crew 57 (26 + 5)
(TOP 3 : Stern John, Columbus Crew (26 + 5 = 57 pts); Cobi Jones, Los Angeles Galaxy (19 + 13 = 51 pts); Welton, Los Angeles Galaxy (17 + 11 = 45 pts)

1997 Preki Kansas City Wizards 41 (12 + 17)
(TOP 3 : Preki, Kansas City Wizards (12 + 17 = 41 pts); Jaime Moreno, D.C. United, (16 + 8 = 40 pts); Raul Diaz Arce, D.C. United (15 + 6 = 36 pts)

1996 Roy Lassiter Tampa Bay Mutiny 58 (27 + 4)
(TOP 3 : Roy Lassiter, Tampa Bay Mutiny (27 + 4 = 58 pts); Preki, Kansas City Wiz (18 + 13 = 49 pts); Eduardo Hurtado, Los Angeles Galaxy, (21 + 7 = 49 pts)

* jusqu’à la saison 2004, le meilleur réalisateur de la compétition était choisi selon un système de points où chaque but valait deux points et une passe décisive valait un point. En 2005, cette récompense a pris le nom de Soulier d’or et a dès lors été décernée au meilleur buteur à l’issue de la saison régulière. En cas d’égalité, le gagnant est le joueur ayant donné le plus grand nombre de passes décisives ; s’il y a toujours égalité, le gagnant est celui ayant joué le moins de minutes.

Laisse nous ton commentaire

commentaires