Ligue Des Champions Panaméricaine : Fausse bonne idée ?

Le cofondateur du groupe médiatique MP & Silva Riccardo Silva a annoncé que les plans sont en cours pour lancer une « ligue des champions panaméricaine » impliquant donc tous les pays d’Amérique du Nord, des Caraïbes et d’Amérique du Sud.

Le géant de la communication a révélé un projet impliquant 64 équipes, pour faire écho à la Ligue des Champions UEFA, qui pourrait générer 500 millions de dollars en droits télévisés, soit 5 fois le montant cumulé par la Ligue des Champions CONCACAF et la Copa Libertadores (CONMEBOL).

« La possibilité d’avoir des équipes américaines rivaliser avec certaines des meilleures équipes au Brésil et en Argentine pourrait aider à améliorer rapidement la qualité globale du football, » affirme Silva dans le Sports Business Daily. « Les Amériques ont aussi une population combinée qui est 30 pour cent plus élevée que celle de l’Europe, ce qui montre le potentiel commercial de cette idée. »

Il n’y’a pas encore de date arrêtée pour la première édition de ce tournoi. Cependant MP & Silva ont reçu des promesses des plus grands clubs d’Amérique du Sud, y compris Flamengo et Corinthians, et ont fait appel à l’ancien commissaire de la NFL Paul Tagliabue pour les aider dans les futures réunions prévues avec US Soccer, la MLS et Liga MX.

« Le concept de clubs nord-américains de football en compétition contre les meilleurs clubs d’Amérique du Sud vient au bon moment pour la poursuite de la croissance du soccer dans le marché américain », a déclaré Tagliabue, qui a été nommé conseiller principal du projet. « Le continent américain possède des traditions, des valeurs et des bases de partisans extraordinaires, mais qui manquent jusqu’à maintenant d’une plateforme solide pour les mettre en valeur à l’échelle mondiale. »

Les fédérations ciblées, CONMEBOL et la CONCACAF, ont été particulièrement touchés par l’affaire de corruption qui a secoué la FIFA il y’a quelques mois, et leur association avec ce scandale pourraient être un obstacle au nouveau projet. Mais Silva estime l’idée « va dans le bon sens » pour tous les intéresser.

« Si les équipes veulent jouer dans une compétition, et les diffuseurs veulent diffuser, je ne vois pas de raison pour quiconque de les bloquer. Bien sûr, tout doit être en place, pour que tôt le monde profite de cette compétition. Cependant, si vous regardez les opportunités cela pourrait créer un intérêt général pour toutes les parties concernées, “cette idée a trop de sens “, a déclaré Silva, qui a ajouté que la concurrence a le potentiel de changer radicalement le sport dans les Amériques.

« Quand vous regardez l’argent qui pourrait être impliqué et ce qui sera fourni aux clubs, nous croyons que cela peut être un tournant pour le football à travers les deux continents », a déclaré Silva.

Laisse nous ton commentaire

commentaires