Maxim Tissot veut revenir en MLS

Si sa déception était évidente lorsque Maxim Tissot a été coupé par l’impact de Montréal, le jeune homme n’a pas perdu de temps pour retrouver les terrains professionnels.

Ayant l’opportunité d’observer Maxim Tissot à Edmonton, lors de son premier match avec le Fury d’Ottawa contre le FC Edmonton, le gaucher de l’Outaouais a gentillement accepté de me parler, la première fois à un média montréalais depuis qu’il a quitté le Bleu Blanc Noir.

Le soulagement de renouer avec le terrain était évident dans son visage. Même si son premier match (et sa première titularisation) fini sur une défaite (1-0) , sur le terrain, Tissot a montré son expérience et sa vitesse « MLS ».

Dans le 3-5-2 de Paul Daglish , Tissot était comme un poisson dans l’eau en tant que « left wing back » à parcourir le couloir gauche. Admettant lui-même ne pas être encore à 100% physiquement (voyagements et période de transition), il reste déçu de la défaite au sein d’un groupe qui joue bien mais sans être capable de concrétiser ce beau jeu en victoires ( fiche de 2-3-8).

C’est quelque chose que Mauro (Biello) m’a dit. C’est de jouer. Peu importe où tu vas, tu dois jouer.

Et c’est le plus important pour le jeune ex-académicien de l’Impact de Montréal: jouer, jouer et jouer. Pas surpris de la décision de l’Impact de le couper, Tissot semble peut-être faire un sorte de mea-culpa sur son passage avec Montréal. Que ce soit une question de travail, d’application ou autre, son but ultime est bel et bien de retrouver le circuit de Don Garber, la MLS.

Ce n’est pas anodin qu’il a passé du temps avec DC United et a probablement tapé dans l’oeil de Ben Olsen, El Jefe de Washington. D’ici Janvier 2017, Tissot a le temps nécessaire pour prouver sa valeur et continuer à accumuler matchs et minutes.

S’il est habitué à côtoyer des légendes à Montréal ( Di Vaio, Nesta et Drogba ) , Tissot n’est pas dépaysé en ayant comme entraîneur chef Paul Dalglish, fils de Kenny Dalglish joueur légendaire de Liverpool. Si tu ajoutes Grobbelaar (gardien de Liverpool durant les années 80-90) dans le staff, l’environnement semble parfait pour Tissot d’accumuler des minutes de jeu.

Après Zach Messoudi et Karl Ouimette, un autre enfant du pays quitte le giron du Bleu-Blanc-Noir. Ironiquement, son départ coincide avec l’insertion de David Choinière dans l’effectif MLS. Mais avec un profil intéressant comme latéral et milieu-ailier gauche, Tissot a toutes les chances de son coté.

Laisse nous ton commentaire

commentaires