L’impact de Montréal continue de couler dans les eaux de l’Atlantique.

Encore une fois en déplacement, l’équipe montréalaise était de visite au New Jersey pour affronter les Red Bulls de New York. Privé de Saphir Taider, Rémi Garde a aligné pour une quatrième fois consécutive un 3-5-2. À noter la première titularisation de Rudy Camacho.

Rapidement mené au score sur un but de Wright-Phillips (5e), Vargas a ramené les deux équipes au point de départ sur un chef-d’oeuvre individuel (33e). À ce moment du match, on croyait tous en la possibilité de ramener les trois points duRed Bull Arena pour la première fois de notre histoire en saison régulière.

Cependant, une petite équipe de l’Impact était à l’oeuvre en deuxième période, une période où Montréal aura encore une fois coulé. Deux autres buts sont rajoutés par New York. Marque finale 3-1.

La météo IMFC:

  • Bush:

7 but encaissés en deux matchs. Sans Bush, ce chiffre serait bien plus élevé. Encore une fois il s’impose dans la cage et fait des arrêts très importants. Il ne peut rien faire sur les buts marqués. Une fois de plus, sa performance est à souligner.

  • Raitala:

D’abord titularisé dans le couloir gauche puis replacé dans l’axe en fin de première, Raitala a été absent dans le match. N’apporte rien à gauche offensivement, il commet une grosse erreur sur le deuxième but de NY. Il sera sûrement plus à l’aise dans une défense à quatre.

  • Camacho:

Première titularisation pour le français. Pas grand chose à retenir de positif, mais seulement un mince échantillonnage pour critiquer le joueur. Doit trouver ses repères avec ses compagnons du bleu-blanc-noir. Il n’aura pas réussi à contrer la vitesse des attaquants new-yorkais.

  • Fanni:

Petit match pour le français. Ennuyé par une blessure, on le sentait moins prêt à tout donner. Il sort à la 40e. Espérons que ce n’est pas trop grave.

  • Cabrera:

L’énigme Cabrera ne sera donc jamais résolue ? Un bon début de saison, mais il enchaîne maintenant les mauvaises performances. Fautif sur le premier but, il sera surpassé tous le long du match par la pression haute de NY. Perd de sa confiance ce qui rend tout son jeu plus approximatif.

  • Duvall:

Il se voit redonner une deuxième chance due à la faible profondeur dans le couloir droit en l’absence de Petrasso. Duvall n’est cependant encore une fois pas à la hauteur. Dépassé physiquement, mais aussi techniquement, il enchaîne les erreurs. Tout ce qui est à retenir est sa superbe passe pour Vargas à la 30e.

  • Piette:

Un des rares à mouiller le maillot montréalais. Même dans les moments difficiles Piette se bat. Plus de déchets techniques que d’habitude. Tente de jouer un peu plus en 8 dû à l’absence de Taider ce qui déstabilise un peu le milieu.

  • Silva:

Montre de belles choses techniquement et physiquement. Pêche dans le dernier geste comme lors des passes dans le tiers offensif. En fait parfois trop avec le ballon. Ce qui est sur c’est que la tâche défensive qui lui a été attribuée est handicapante pour un joueur offensif de sa trempe.

  • Krolicki:

Encore une fois titularisé, il est rapidement changé en deuxième période. Ne contribue pas vraiment offensivement et surtout moins défensivement, son jeu aura été très limité dans une bataille compliquée au milieu.

  • Piatti:

Un petit retour au jeu pour l’argentin. Presque invisible offensivement mis à part deux ou trois occasions. Peu de ballons à se mettre sous la dent. Il devrait lâcher le ballon plus rapidement pour faire vivre les joueurs offensifs à ses cotés.

  • Vargas:

Le chilien a inscrit son troisième but en 2018 sur un superbe coup franc. Une très bonne première demie où il joue à moitié comme un 10 et à moitié comme un 9. Gagne plusieurs un contre un et obtient plusieurs fautes. Il s’éteint en deuxième période lorsque les ballons ne se rendent plus en attaque.

Remplaçants:
  • Lovitz:

Rentré en jeu à la 40e sur blessure de Fanni, il se fait dominer dans le couloir gauche. Petit match pour Lovitz qui ne joue plus comme il avait commencé la saison.

  • Béland-Goyette:

Remplace Krolicki à la 58e pour donner une autre dimension au milieu de terrain montréalais. Il cumule les passes manquées et au finale n’apporte rien. Une rentrée qu’on va oublier et ce n’est pas sur cette prestation qu’il va prendre la place de Krolicki.

  • Jackson-Hamel:

Rentrée à la 66e, il aura touché très peu de ballons et n’arrivera pas à provoquer d’occasions franches. Rien pour montrer son talent, il faudra attendre avant de voir son premier but de la saison. Seul point positif, il court beaucoup pour mettre la pression.

Temps forts IMFC-NY

Prochain match samedi 21 avril 13h face à Los Angeles FC 

 


Tu supportes comme ça

✅ PATREON KAN FC : https://goo.gl/K25j1H

Tu magasines la

✅ TROP DE POUTINE : https://goo.gl/K25j1H

Tu écoutes ici

✅ SPREAKER : goo.gl/R9Q7Pw
✅ SOUNDCLOUD : goo.gl/kAsujX
✅ iTunes : goo.gl/e9MXcV

Tu t’abonnes ici

✅ FACEBOOK : https://goo.gl/E7fsZT
✅ TWITTER : https://goo.gl/KB41iB
✅ INSTAGRAM : https://goo.gl/enyDsx