Passez le mot : Comment 2017 vous fera devenir #IMFC

Mot-clé = #IMFC

Moins d’un mois nous sépare du début de saison de l’#IMFC , l’Impact de Montréal. De nombreuses personnes sont fébriles et n’en peuvent plus d’attendre que le premier coup de sifflet soit donné. De ton côté, tu entends, de temps en temps, que des nouvelles circulaient au sujet de l’Impact, mais sans trop y porter attention. Hors, c’est possiblement 2017 qui changera ta perception des choses.

L’Impact grandit petit à petit tant sur le terrain que médiatiquement. Lors des dernières années, l’équipe a franchi une nouvelle marque avec 8% du marché médiatique sportif au Québec l’an passé, en plus d’avoir été le mot clé le plus utilisé sur Twitter en 2015 au Québec.

Une des nouvelles, qui a marqué le mercato de l’équipe cet hiver, est l’arrivée du joueur suisse Blerim Dzemaili qui viendra renforcer l’équipe non seulement sur le terrain, mais aussi sur la scène internationale. En effet, l’Impact a son propre trio de représentants à l’international soit Dzemaili, mentionné ci-haut, Laurent Ciman de l’équipe belge et Ambroise Oyongo tout récent champion de la coupe d’Afrique des Nations avec le Cameroun.

Tu seras alors surpris que l’Impact n’est pas qu’un simple club local, mais que l’équipe peut également avoir un impact global ce qui lui revête à tes yeux un certain cachet

oyongo ambroise mercato

Tu décides donc d’observer un match à la télé par curiosité. Un joueur attire particulièrement ton attention par ses feintes sur le flanc gauche, enveloppant l’adversaire assez facilement. Son nom: Nacho Piatti.

Tu te dis que ce qu’il fait sur le terrain ressemble en quelque sorte à une forme d’art. Ensuite, lors des entrevues d’après-match, tu l’entends communiquer en français avec un accent légèrement cassé , ce qui va te faire sourire en te disant: “Ouais ce gars-là a définitivement une forme d’artiste unique en lui”.

Quelques semaines passent, puis une belle journée d’été, tu décides d’aller voir un match pour la première fois. Après tout, tu avais déjà aperçu l’ambiance de loin, alors que Drogba était présent. Un jeune te fait lever de ton siège tout le long du match par ses crochets gauche-droite, gauche-droite sans arrêt.

Il est, par la suite, nommé joueur du match. Il fût un temps où les gens criaient “Guy, Guy, Guy” comme le dit la chanson de Loco Locass. Ils ont crié “Drogba, Drogba, Drogba” lors des deux dernières années et te voici maintenant au stade entrain de crier “Ballou, Ballou, Ballou”.

Tu ne connais pas grand-chose au soccer, mais une chose est sûre chez toi: une perle rare est présente chez l’Impact. Après tout, le successeur de Drogba, il est peut-être déjà parmi nous et n’a tout simplement pas été complètement dévoilé au grand jour encore. Il s’agit de Jean-Yves Ballou-Tabla.

C’est le dernier virage de la saison, nous sommes en août et enfin la première vraie rivalité arrive. Le “derby” autrement dit. Le Toronto FC, l’ennemi juré est en ville et ne cherchera pas à faire de cadeau. Toi, encore toi, oui tu as décidé de ne pas manquer ce match.

L’ambiance que tu ressens n’est cependant pas la même qu’à ton dernier match. Tu es un peu confus. Il te semble qu’il y a quelque chose qui va au-delà de cette partie. Une divergence de culture, une sorte d’implication externe passée, mais aussi future essayant de conserver un ou des acquis; de l’orgueil, surtout de l’orgueil.

Giovinco_2016_Celebration

Cet orgueil tu peux aussi le retrouver à travers ton capitaine Patrice Bernier. Tu vois en lui ce sentiment de fierté, de dignité et d’amour- propre pour son équipe. Porte-parole, sans égal, pour l’Impact et le soccer au Québec depuis son retour depuis 2012. Seul regret de ton côté est de l’avoir connu l’année de sa retraite, mais tu ressens déjà l’ampleur de la marque qu’il a laissée et qu’il laissera.

La saison clôture sur un point de presse de Joey Saputo, le propriétaire. Tu connais bien sûr le fromage Saputo, mais le franc parler du président de l’équipe démontre rapidement à tes yeux son attachement et son dévouement à l’équipe et ce depuis longtemps.

Pour toi, il n’y a plus aucun doute qu’en 2018, tu auras tes billets de saison et tu va convaincre tes ami(e)s de Rimouski, Amos et Granby à venir faire un tour au Stade…

bernier_quebec


Cet article a été rédigé par David Veneziano

David est un étudiant en gestion au HEC Montréal. Passionné de foot depuis plusieurs années, il désire à travers ses articles participer à l’évolution de la culture foot à Montréal et à l’agrandissement de la famille IMFC.


Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com. Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur StitcherPlayer FMGoogle Play MusicRZOiTunes et sur la page kanfootballclub.Merci à notre partenaire miseojeu.

Laisse nous ton commentaire

commentaires