Tout ce qu’il faut savoir sur les Red Bulls de New York pour la demi-finale de l’Est

L’Impact affrontera dimanche soir le New York Red Bulls à Montréal puis se déplacera au New Jersey dimanche dans 1 semaine pour compléter la série aller retour contre les taureaux rouges.

Ce duel peut paraître inégal et je crois que c’est quelque chose qui fait grandement l’affaire de l’équipe de Mauro Biello. Rappelons nous la ligue des champions durant laquelle l’Impact était crucifié d’avance mais sortait alors le meilleur d’eux-même. Piatti est en grande forme tout comme Mancosu et on ne sait toujours pas si Drogba sera de la partie, ce qui pourrait être un élément important !

Voici ce qu’il faut savoir sur les Red Bulls de New York

Nom complet de l’équipe : New York Red Bulls

Stade : Red Bull Arena (25 000 places)

Établi depuis : 1995

Coach : Jesse Marsh

Assistants : Denis Hamlett, Chris Armas

Fiche en 2016 : 16 victoires, 9 défaites,  9 nuls, 61 buts pour, 44 buts contre (13-2-2 à domicile, 3-7-7 à l’étranger)

Forme sur les 5 derniers matchs : N-W-W-W-W

Meilleur buteur en 2016 : Bradley Wright-Phillips (24)

Capitaine : Dax McCarthy

Fiche face à l’Impact cette saison : 0-3 au Stade Olympique , 3-1 au Red Bull Arena et 1-0 au Stade Saputo

Fiche face à l’Impact dans l’histoire : 8-3-2

Contrairement à DC United, c’est assez facile d’établir le onze partant des Red Bulls. Ils jouent pas mal un 4-2-3-1 avec sensiblement les mêmes joueurs. Ils ont fait confiance en la charnière central Perrinelle-Collin en fin de saison mais ils ont aussi Zubar qui peut très bien faire le travail !

Sur le banc : Lade, Zubar, Davis, Veron, SWP, Royer, Damari, Meara

Comment joue les Red Bulls ?

Il s’agit d’une équipe très bien balancée qui aime se porter vers l’avant. La paire Kjestan et Wright-Phillips est exceptionnel et Jesse Marsch semble avoir plein contrôle sur son équipe. À mon avis, la plus grande faiblesse de New York pourrait très bien se jouer à Montréal ce dimanche car à New York (Au New Jersey en fait), ce sera une tâche bien plus difficile pour les hommes de Biello.

Une avance de 2-0 serait un minimum à mon sens après le premier match. À noter que cette saison, les 22 fois où ils ont marqué en premier, ils ont perdu le match seulement une seule fois !

Pointeurs de New York cette saison
(Joueurs avec au moins  8 points)

Bradley Wright-Phillips : 24 buts, 5 passes en 34 matchs (32 départs)

Mike Grella : 7 buts, 6 passes en 32 matchs (28 départs)

Sasha Kjestan : 6 buts, 20 passes en 32 matchs (30 départs)

Felipe Martins : 5 buts, 7 passes en 33 matchs (33 départs)

Dax McCarthy : 3 buts, 5 passes en 27 matchs (26 départs)

Alex Myul : 2 buts, 6 passes en 27 matchs (18 départs)

Voici ce qu’il y a à savoir, ce sera une série émotive avec les retours de Marsch et Felipe à Montréal et celui de Oyongo à New York ! Bon match à tous ! Écoutez mon podcast Sports, Borat et Rock’N’Roll pour plus d’informations sur IMFC et la MLS !


Cet article a été rédigé par Borat Simoneau

Suivez-le sur Facebook : Petite page pour partager mes pensées et analyses du soccer, du hockey, de la musique et du cinema ! #IMFC #Habs : https://www.facebook.com/Borat-Simoneau/

Site web: http://nhlsimulation.com

Laisse nous ton commentaire

commentaires