Saison Universitaire 2016-2017, 4 ème journée. Un rouleau compresseur nommé Trois-Rivières

Un score de tennis infligé aux Carabins de Montréal sur leur terrains, des Redmen et des Stingers battus par 2 buts d’écarts, 15 buts marqués et 6 encaissés en 6 parties. Et si l’ogre du RSEQ venait de la Mauricie?

La révolte des Patriotes

Soyons réalistes, l’année 2015 aura marqué un changement de philosophie dans le jeu des Patriotes. Demi-finalistes en extérieur, finalistes à l’intérieur, les coéquipiers de Louis-Thomas Fortier s’appliquent à chaque partie à respecter le plan de match que l’entraineur Roch Goyette leur dispense.

La recette: intensité dans les duels, rigueur dans la gestion du repli défensif comme des contre-attaque, discipline dans le positionnement sur le terrain. Avec une bonne dose de réussite sur coups de pieds arrêtés.Dernières victimies en dates: les Carabins.

Le bleu à l’âme

“La force de la montagne” n’est plus ce qu’elle était du côté des hommes bleus du Mont-Royal. Les Carabins après leur remontée fantastiques contre le Rouge et Or vendredi laissaient présager une reconquête au classement. Que nenni! Rapidement menés 4 buts à 0 par des Patriotes qu’ils avaient pourtant battu en finale du RSEQ intérieur, les Carabins ont pris l’eau au Cepsum.

Plus cinglante défaite enregistrée du côté masculin à ce jour. Les Carabins pointent à l’avant dernière place juste devant Sherbrooke et ils affichent une aucune victoire,2 défaites, 2 nuls, 6 buts marqués pour 11 encaissés. À leur décharge il faut rappeler qu’ils sont en reconstruction, l’équipe est jeune et prend de l’expérience . L’occasion est belle de se relancer contre le Vert et Or , vendredi sinon cette crise dans les résultats se transformera descente aux enfers.

Un Rouge et Or capable du bon comme du moins bon

Le Rouge et Or nous avait habitués à plus de régularité. Dominateurs en première mi-temps vendredi au Cepsum grâce à trois buts coup sur coup sur coup de pied arrêtés, le Rouge et Or a pêché dans la gestion de son match et a vu de vaillants Carabins revenir au score passant même proches d’infliger leur seconde défaite de la saison aux coéquipiers de Bila Dicko-Raynauld.

Le Rouge et Or s’est ensuite repris en dynamitant au PEPS des Redmen 4-1, Redmen qui sont autant irrésistibles à domicile qu’inconstants en déplacement avec cette deuxième défaite d’affilée.

De surprenants Stingers , des Citadins toujours invaincus

À l’image de cette tête de Gabriel Quinn, les Stingers ne sont pas passés loin de s’imposer au stade Saputo.Solides défensivement, ils explosaient en contre pour se présenter devant les cages de Lamoulie mais la défense uqamienne a tenu bon .Un bon début de saison qui plait à son capitaine Olivier Georges.

Du côté des Citadins on demeure confiants malgré la succession de nuls, l’équipe souffre pour l’instant d’un manque de réalisme offensif mais Valentin Lamoulie et Grégory André Bona ont bon espoir pour la suite de la compétition.

À suivre

Vendredi 30 Septembre

Concordia-Laval au Concordia Stadium à 18h30

Sherbrooke-Montréal au stade de l’université(Nouveau Concorde)à 20h

McGill-Uqam au stade Percival-Molson à 20h

Dimanche 2 Octobre

Montréal-Concordia au Cepsum à 13h

Sherbrooke-Laval au stade de l’université(Nouveau Concorde)à 13h

Uqtr-Uqam au stade Gilles-Doucet à 13h.

Laisse nous ton commentaire

commentaires