Un grand Messi contre la Colombie explique le boycott de la presse

C’était du très grand Lionel Messi mardi soir à San Juan.

Le capitaine de l’Argentine a remis sa sélection à l’endroit après la lourde défaite contre le Brésil en la guidant vers la victoire face à la Colombie (3-0). Auteur d’un but magistral et de deux passes décisives Lionel Messi permet l’Albiceleste de surclasser la Colombie.

En fin de match, l’équipe d’Argentine, son capitaine Lionel Messi en tête, a refusé de parler à la presse après sa victoire contre la Colombie. La décision de boycotter la presse fait écho à une radio argentine qui a accusé Ezequiel Lavezzi d’avoir consommé de la marijuana…

“Il y a eu beaucoup d’accusations lancées contre nous, beaucoup d’irrespect et les accusations visant ‘Pocho’ sont très sérieuses. Nous savons que la plupart d’entre vous ne rentrent pas dans ce jeu de l’irrespect, on peut être critiqué quand on perd, quand on joue mal, mais là, cela devient personnel. Si on ne dit pas stop maintenant, on ne le fera jamais”, a indiqué la star du FC Barcelone lors d’une déclaration en salle de conférence de presse avec tous ses coéquipiers, debout, à ses côtés.

Laisse nous ton commentaire

commentaires