5 choses à ne pas faire sur Instagram

Le monde est devenu visuel, et Instagram est en tête avec 150 millions d’utilisateurs. Oui, c’est moins que Facebook. Mais si les deux étaient sur une piste de course, c’est Instagram qui prendrait la première marche du podium. Pourquoi? Parce que les utilisateurs y sont plus actifs, ce qui signifie plus d’interaction pour votre marque, et plus d’engagement !

Si vous n’êtes pas encore convaincu par les médias sociaux (notamment Instagram) voici quelques statistiques pour vous. Préparez-vous pour le facteur wow!

  • 40 millions de photos sont téléchargées quotidiennement.
  • 1000 commentaires sont faits à chaque seconde.
  • 16 milliards de photos ont déjà été partagées.

Dans une étude réalisée par Instagram, on a remarqué que 50% des contenus publiés par les grandes marques mettent plus de 19 heures à atteindre la cible, et 10% des commentaires sont écrits alors qu’un délai de 19 jours est déjà passé. Alors qu’est-ce que cela signifie pour votre entreprise? Vous avez une opportunité majeure pour raconter l’histoire de votre marque, créer du marketing de contenu, et interagir avec vos clients d’une manière qu’ils apprécieront!

Avant d’atteindre l’idée géniale, posez-vous les bonnes questions : combien d’abonnés viser dans le prochain trimestre ou à la fin d’année ? Comment transformer ces abonnés en visites sur le site ? Comment transformer les visites en ventes ? Quel message je souhaite faire passer aux abonnés ? Ensuite respectez ces quelques conseils sur les erreurs à ne pas faire sur Instagram :

1. Hashtags

– Gardez-les simples et pertinents. Typiquement, cela implique seulement quelques mots clés. Ceux-ci permettent aux autres utilisateurs de trouver facilement vos photos. Si vous téléchargez une image d’un cornet de crème glacée, vous voudrez peut-être utiliser le hashtag #icecream lieu de #icecreamyouscreamweallscreamforicecream! Les hashtags jouent un rôle crucial dans le processus de découverte sur Instagram.
Quel est le nombre idéal de hashtags ? Une étude récente du réseau affirme qu’avec 11 hashtags minimum les utilisateurs ont reçu près de 80% d’interaction, alors que ceux qui en utilisent 10 ont reçu 22% d’interaction et ceux qui en utilisent deux en ont reçu 41%.

2. Trop de publications

– Nous savons que vous êtes super excité à propos de ce que vous capturez. Mais plusieurs photos transférées à la fois, portant sur la même chose va à l’encontre l’étiquette Instagram. Postez une ou deux photos dont vous êtes fier, et laissez le reste pour Facebook! Par contre si vous constatez que vous pouvez poster toutes les heures un contenu de qualité, votre seul objectif sera de tenir la cadence.

3. Les Selfies
– Je suis tout à fait d’accord avec l’idée de se sentir bien à propos de vous-même et de montrer au monde votre plus beau sourire, mais parfois un selfie est tout simplement inutile. Disons que vous et vos collègues, assistez à une conférence. Vos followers apprécieront plus une photo de groupe de vous debout devant une bannière ou assis à une table, plutôt que juste votre visage souriant dans un miroir! Apprenez donc à utiliser les selfies à votre avantage pour décrire le mood de la soirée. Toujours en lien avec l’idée, les messages promotionnels doivent être publiés avec parcimonie et au bon moment.

4. Demandez à être suivi
– Cela peut vous gagner plus d’adeptes mais pas nécessairement de qualité. De plus, vous apparaissez comme désespérée. Votre meilleur pari est d’avoir vos employés ou vos proches qui suivent votre profil, d’être réactifs aux commentaires, de poster au bon moment et ensuite les adeptes s’ajouteront de façon organique. Il va s’en dire que l’achat d’abonnés est strictement déconseillé: les faux comptes et spammeurs sont très souvent signalés et de nombreux comptes qui utilisent les méthodes d’achat d’abonnés sont régulièrement signalés et fermés.

5. Enfin : Les photos de nourriture
– Sûrement que votre entreprise a des choses plus intéressantes à poster que juste votre déjeuner tous les jours. Sauf si vous êtes un chef ou un restaurant affichant votre pièce de travail, modérer l’affichage de gourmandises 😉 N’oubliez pas que les marques délivrant des messages de qualité, forts et porteurs de sens, sont celles qui vont avoir le meilleur taux d’engagement de la part de leur public.

Avec ces quelques conseils, vous allez transformez vos abonnés en une communauté engagée qui n’hésitera pas à commenter, aimer et repartager vos publications.

Laisse nous ton commentaire

commentaires

Comments are closed.