Quel est le style de l’équipe d’Algérie de coach Vahid Halilhodzic ?

La Belgique a douté

La réputation des belges n’est plus a faire. Tirée vers le haut par un Eden Hazard qui affole les stats en Premier League la sélection du plat pays arrivait au mondial avec un maximum de confiance. Victorieux avant la fin des 10 matches de qualification, Marc Wilmots a guidé les siens vert une véritable clean sheet ! 8 victoires et 2 nuls. 18 buts marqués pour seulement 4 encaissés. Avec une charnière Kompany / Van Buyten la sécurité est assurée derrière.
De leur côté, les héritiers de Mustapha Dahleb ont comptabilisés 5 victoires en 6 matches pour une seule défaite. Avec un bilan de 14 buts marqués pour seulement 3 encaissés les fennecs se présentent à la coupe du monde avec une tendance proche de celle de la Belgique (toute proportion gardée)

L’Algérie bien en place…

La rigueur de coach Vahid se lit dans le jeu de toutes ses équipes. Les observateurs sont souvent unanimes pour dire que la rigueur est vraiment ce qui manque aux équipes africaines. Et bien la première mi-temps est un modèle d’exécution dans le placement défensif. Les algériens ont composés avec leurs armes pour contenir une armada de talent et de joueurs offensifs. Les 15 premières minutes illustrent l’incapacité des rouges à construire le jeu. Face à un bloc compact de 10 fennecs prêts à saisir le premier ballon pour filer en contre ! Et pour le coup la charnière Kompany / Van Buyten montrait des gestes d’hésitation. Les 2 défenseurs ne montraient pas un visage rassurant. On se dit que ce match peut être une surprise en faveur des algériens.

Les belges combinent… Changent de côté… Accélèrent sur quelques mètres mais sont trop rarement dans la zone de vérité. Dans l’axe les contacts sont rugueux mais corrects. Les diables rouges avaient un client motivé en face d’eux. 20′ minute première frappe lourde de Witsel bien boxée par M’Bolhi. Ca ne fonctionne pas, Hazard et Debruyne tricotent dans le vide, et ne trouvent pas leurs coéquipiers. Ils dominent, la possession de balle augmente mais ne sont pas plus dangereux que ça…
24 éme minute, sur une contre-attaque Mahrez centre bien devant le but. Lancé, Feghouli se prépare à reprendre ce ballon au 2éme poteau, mais il est accroché par Vertonghen ! Penalty ! Feghouli se fait justice. 1-0 pour les Fennecs qui réalisent une belle partie sur le plan défensif.

Le belges apparaissent peu inspirés et jusqu’à la fin de la mi-temps ils vont cumuler les frappes de loin non cadrées et les corners mal tirés. Sont-ils en rodage, maladroit, ou tout simplement en train de douter ? On verra même Lukaku délaisser sa position de pointe pour venir récupérer des ballons au milieu de terrain. Il faudra attendre la 43′ minutes pour voir une percée d’Eden Hazard qui trouve Chadli dans la surface et lui offre un face à face dangereux avec le portier algérien ! Mais sa frappe est trop sur le gardien…

R.A.S… Les verts rentrent au vestiaire avec une avance d’un but.

…Mais finit par craquer

Défendre c’est bien, mais parfois il faut savoir enfoncer le clou et utiliser ses atouts offensifs. Par chance Vahid en possède avec Brahimi ou encore le dribbleur Djabou et l’électrique Ghilas. Seul Ghilas entrera à la 84′… Peut-être un peu tard…
Car avant cela, les belges sont revenus avec d’autres intentions ! D’entrée de jeu chaque équipe loupe une occasion toute faite sur corner (Witsel à la 49′, et Soudani à la 56′ sur bonne tête de Medjani).

La partie va basculer sur un détail : le coaching ! Wilmots fait entrer Mertens (46′), Origi (58′), et Fellaini (65′)… Les diable rouges ont bouleversé un peu plus le match car l’adversaire du jour n’attaque pas du tout ! 100% défensif. 5 minutes après son entrée en jeu Fellaini remet les compteurs à zéro en prolongeant de la tête un centre appliqué de Debruyne. 1-1. Hazard profite des espaces dans le bloc défensif adverse pour glisser un ballon dans la course de Mertens qui fusille le gardien à hauteur du point de penalty 10 minutes après son collègue de Manchester United. A 2-1 les belges reviennent de loin. On les voyait s’empaler sur les défenseurs jusqu’à la fin du match.

Les hommes de Wilmots ont su réagir. Wilmots, lui, a su avancer les bons pions pour résoudrel’équation physique imposée par Vahid. Les 2 buteurs sont des entrants, bien vu ! Certains diront que les algériens ont marqués trop tôt, d’autres accableront le coaching de Vahid. Quoi qu’il arrive l’histoire ne le dira jamais, mais il est certain que le talent des belges a parlé et a fait la différence pour renverser ce match. Nul doute qu’ils retiendront cette leçon, et que la Belgique sera redoutable lors des prochaines rencontres !
Le Fennecs devront jouer leur chance à fond, car même si cette équipe est inexpérimentée elle à les moyens de faire plier la Russie et la Corée du Sud. Messieurs, ne soyez pas timide !=

Résumé du match en vidéo :

Laisse nous ton commentaire

commentaires