Pays arabes et réseaux sociaux, histoire d’un amour fou

Présentation des profils et usages des réseaux sociaux au Sud de la Méditerranée par l’agence Semply-Social.

Cette infographie revient sur l’émergence de Facebook dans les pays arabes. Le nombre d’inscrits sur Facebook dans les pays arabes a presque été multiplié par deux entre 2011 et 2012.

Omniprésent chez les jeunes hommes (70% des inscrits ont moins de 30 ans et 64% des inscrits sont des hommes), les taux de pénétration de Facebook sont de plus en plus élevés : 51,43% pour l’Israël, 40,90% pour la Turquie et 30,82% pour la Tunisie. Le Maroc, l’Algérie, la Lybie et l’Egypte se situent entre 11% et 15%.

L’étude nous apprend que le Français reste la langue la plus utilisée sur Facebook en Tunisie (97%), en Algérie (78%) et au Maroc (77%).

L’arabe connait une nette progression et est même devenue la première langue parlée sur Facebook en Egypte (59%) et en Lybie (78%). Suivant cette tendance, en 2012, on a même comptabilisé plus de tweets en Arabe qu’en Anglais ou dans une autre langue dans les pays du Sud de la Méditerranée.

Alors pourquoi cet engouement soudain pour les réseaux sociaux dans les pays subméditerranéens ?

Il s’est avéré que les médias sociaux ont constitué la principale source d’actualité et d’informations durant les révolutions du Printemps arabe. Ces réseaux sociaux ont notamment permis aux peuples révolutionnaires d’organiser des manifestations et d’en faire comprendre l’enjeu à un maximum d’habitants, mais aussi de mettre au courant le monde entier de leurs actions et de leurs actualités. affirme Semply-Social

L’étude n’explique pas pourquoi l’engouement s’est maintenu jusqu’aujourd’hui. Plus d’information sur le taux d’accès internet dans les pays respectifs auraient permis de mieux contexter la place qu’occupent les réseaux sociaux dans l’usage internet des populations arabes. (Lire Notre Article : Top 10 des pays africains les plus connectés). Quant aux absents de marque tel l’Iran, la Syrie ou la Palestine, l’étude ne nous en dit pas plus.

Néanmoins, on retient ce chiffre : en plein coeur du Printemps arabe, entre janvier et mars 2011, on a compté que les pays arabes envoyaient environ 252 000 tweets par jour, soit 175 tweets par minute et 3 tweets par seconde !

Profils et usages des réseaux sociaux au Sud de la Méditerranée
Profils et usages des réseaux sociaux au Sud de la Méditerranée

Sources : Social Bakers / eMarker / Arab Social Media Report / InNews SA / IEMedObs

Laisse nous ton commentaire

commentaires