Saison universitaire 2016-2017. Oubliez les stéréotypes : Il n y a plus de petites équipes.

El Mehdi Ibn Brahim, Bastien Aussems, Valentin Lamoulie, Karl Gouabé ou encore  Billal Qsyer : ces noms ne vous disent rien, mais ils ont animé le mercato estival des équipes universitaires.

La surprise : des abeilles tueuses donnent des allergies à la Force de la Montagne.

On démarre ce tour d’horizon avec les Stingers de Concordia qui infligent à l’UDEM, une défaite dans les derniers instants de la partie. Qu’on se le dise les Carabins sont en reconstruction. L’hégémonie de trophées en extérieur dans les années 2000-2010 n’est plus qu’un lointain souvenir et la nouvelle génération de Bleus peine à construire sa propre légende. Après un match nul en ouverture contre l’UQAM, les Carabins sont tombés sur de vaillants Stingers qui ont fait plus que défendre, mais ont également fait parler leur fighting spirit en s’imposant sur le fil. Depuis les débuts du programme en 2001, c’est le plus mauvais départ en soccer extérieur pour les Carabins. À leur décharge la perte de toute une génération de joueurs-cadres tels que Alexandre Haddad, Mircea Ilcu, Eduardo Herrera ou encore Adama Sissoko ne plaide pas en leur faveur. Ils sont tombés sur de vaillants Stingers qui me font mentir en se comportant bien plus que des sparring-partners cette saison. Mention d’honneur au gardien Karl Gouabé auteur de 10 arrêts dans cette partie et qui a contribué à garder le résultat serré le plus longtemps possible. Ça va courir du côté du Cepsum à la prochaine pratique !

En parlant de performance de gardiens, Valentin Lamoulie de l’UQAM nous a fait oublié la semaine dernière au Cepsum, les non-retours de André Grégory Bona, Matthieu Yala, Armel Dagrou et compagnie semblent bien digérés par l’UQAM qui si elle n’écrase plus personne, doit beaucoup à son gardien qui a multiplié les parades ne s’inclinant que sur coups de pied arrêtés quand ce n’est pas son poteau qui lui sauvait la mise.

En face, Billal QSYER le numéro 6 dépositaire du jeu de l’UQAM à parfaitement pallié l’absence de Guillaume Comtois-Noël en distribuant râteaux, roulettes ouvertures lumineuses en comptant, la cerise sur le gâteau ? Il donne l’impression de jouer en marchant. Un petit tour sur YouTube en tapant son nom dans la barre de recherche messieurs les futurs milieux défensifs à son marquage… vous ne direz pas que vous n’avez pas été prévenus.

Le reste de l’actualité c’est ce Bastien Aussems double buteur avec Laval… devant une équipe de Sherbrooke, tiens tiens, encore un petit poucet qui a fait de la résistance et mené le Rouge et Or au score. Mille excuses j’arrête les pronostics désormais… jusqu’à la semaine prochaine du moins. Pour le reste Mc Gill au repos a tranquillement déchaussé les dents des Piranhas de l’ETS qui se tâtent avant de faire un retour sur le circuit universitaire.

Le moment de joie du week-end c’est ce soldat inconnu de Trois-Rivières qui nous gratifie d’un délicieux geste salué par la foule… c’est aussi ça le soccer.

Laisse nous ton commentaire

commentaires