L’effet papillon est une métaphore de la théorie du chaos qui  nous laisse imaginer comment l’histoire aurait pu être différente si une action anodine n’avait eu des répercussions à grandes échelles. Appliquée au soccer universitaire, elle se résume en une action à la 55 ème minute au Concordia Stadium dimanche après-midi en marge de séries universitaires 2016.

Le battement d’ailes du papillon: l’accélération d’Abdallah Medouni.

C’est le moment choisi par le numéro 4 de Concordia pour placer une accélération qui allait décider des affrontements en séries.

Douchés contre le cours du jeu, les Redmen n’ont jamais pu revenir dans la partie.Dès lors l’affrontement UQAM-UDEM était devenu anecdotique, l’UDEM étant sûr de ne jamais être rejoint par leur poursuivant direct défait au Stinger Dome.Dès lors la partie contre les Citadins étant devenue anecdotique, les coachs Pat Raimondo et Christophe Dutarte en ont profité pour effectuer une revue d’effectif avant les séries du week-end prochain.Un match qui a tourné finalement à l’avantage des Citadins sur le score de 2 à 0 grâce à des réalisations de Felipe Costa de Souza et Taoufiq Hitrane.

Le programme des demies-finales

Vendredi 4 Novembre 2016

UQTR-LAVAL au stade Gilles-Doucet (horaire à confirmer)

UQAM-UDEM au stade Saputo. (horaire à confirmer)

Finale le dimanche 6 novembre

Rappelons que seul le vainqueur des séries gagnera son ticket pour le championnat canadien.


Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com. Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur StitcherPlayer FMGoogle Play MusicRZOiTunes et sur la page kanfootballclub. Merci à notre partenaire miseojeu.

SHARE
Chroniqueur @Kanfootclub (http://kanfootballclub.com ) Analyste de matchs de soccer universitaire @rseq1 et animateur de l'émission radio Soccer Local.