Waris Dirie récompensée par le Prix de la Liberté 2015

”Après 20 ans de campagnes de lutte, les mutilations génitales féminines sont toujours une réalité. Nous ne pouvons contrôler le monde, mais nous pouvons contrôler ce que nous pouvons faire dans le monde. Je veux en faire un endroit meilleur, surtout pour les femmes. J’ai traversé beaucoup d’épreuves, juste parce-que je suis une femme, et c’est ce qui me motive. C’est mon combat.”

Mannequin, actrice, activiste des droits humains, Waris Dirie est une femme aux multiples facettes dont la vie est pourtant celle d’UN combat : la lutte contre l’excision. Fin janvier, cette femme inspirante a été récompensée par Liberal International (la Fédération internationale des partis libéraux), lors d’une cérémonie à la Chambre des Lords à Londres.

Waris Dirie récompensée par le Prix de la Liberté
Crédit photo : www.desertflowerfoundation.org

Cette nouvelle est intervenue quelques jours avant le 6 février, consacré par les Nations Unies : ”Journée internationale contre les mutilations génitales féminines”. L’excision est toujours un fléau en Afrique (jusqu’à l’Égypte) et dans certains régions d’Asie du Sud-Est (Indonésie et Malaisie). Selon des données de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) plus de 120 millions de femmes l’ont subie et environ 3 millions de fillettes sont concernées chaque année. Un combat d’autant plus grave qu’elle est aujourd’hui interdite par les législations de la plupart de ces pays mais continue d’être pratiquée -souvent par les femmes elles-mêmes!- sous prétexte de tradition et de pression socioculturelle.

Waris Dirie, engagée depuis 20 ans dans cette lutte, a été elle-même excisée à l’âge de 5 ans en Somalie et mariée de force à 13 ans. De ses traumatismes d’enfance à sa fuite vers Londres, puis à la célébrité dans le monde de la mode, Waris Dirie a raconté son histoire dans un livre ”Fleur du Désert”, publié en 1997 et dont le succès est tel qu’il est adapté en film en 2008. Entre temps, Waris a créé sa fondation en 2002, renommée en 2010 ”Fleur du Désert”, qui agit sur trois volets (sensibilisation, prévention et aide médicale et psychosociale aux victimes via des actions de parrainage), avec un objectif à terme : la disparition de cette pratique ancestrale et destructrice.

Trailer du film Fleur du désert

http://www.youtube.com/watch?v=iKgaXGMPJDs

[quote_box_center]Pour rappel : L’ignorance fait parfois dire à certains que l’excision est une pratique religieuse qui doit être respectée… FAUX ! L’excision est une pratique avant tout culturelle, observée autant dans des communautés musulmanes que chrétiennes et animistes. Cette mutilation féminine cause chaque année des dégâts physiques mais aussi psychologiques très douloureux pour les victimes (souvent des petites filles entre 3 ans 10 ans) et surtout irrémédiables : à vie. A cet égard, l’excision constitue une violation grave des articles 3 et 5 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme qui condamne les crimes à l’égard de l’intégrité physique des personnes.[/quote_box_center]

”Les MGF peuvent être finis dans une génération, si nous résistons tous ensemble contre ce crimequi n’a pas sa place dans la société du 21e siècle”, Waris Dirie.

Pour en savoir plus sur la fondation Fleur du Désert : http://www.desertflowerfoundation.org/

Pour en savoir plus sur le 6 février : http://www.un.org/fr/events/femalegenitalmutilationday/

Source principale : http://www.desertflowerfoundation.org/fr/2015/02/03/waris-dirie-obtient-le-prix-de-la-liberte-2015-londres/


Waris Dirie receives Prize for Freedom 2015

“After 20 years of campaigning, FGM [Female Genital Mutilation] is still going on. We can’t control the world, but we can control what we can do in the world. I want to make it a better place, especially for women. I’ve been through a lot, just to be a woman, and that’s what drives me. That’s my fight.”

Supermodel, actress, human rights activist, Waris Dirie is a versatile woman but ONE fight has driven her all her life : fight against excision. In the end of January, she was awarded with this famous prize by the world federation, Liberal International, in the House of Lords in London.

Waris Dirie récompensée par le Prix de la Liberté

Source : www.desertflowerfoundation.org

This award happened some days before the 6th of February : ”International Day against Female Genital Mutilation”, a United Nations campaign. FGM is still a plague in Africa and South-East Asia. According to data from the World Health Organization (WHO), more than 120 millions of women have been forced to this practice and 3 millions girls continue to be at risk each year. A fight as grave as it is nowadays forbidden in most of these concerned countries, but is still practiced -usually by women themselves!- because of tradition and sociocultural pressure.

Waris Dirie, engaged for 20 years in this fight, suffered this trauma herself at 5 years old ; then at the age of 13, she has been forced to marry an old man. From this difficult childhood to her escape in London, then fame in fashion industry, Waris Dirie told her story in a book ”Desert Flower”, published in 1997. It became an international bestseller and was adapted in a movie in 2008. Just before, Waris created her foundation in 2002, re-named in 2010 ”Desert Flower Foundation”, which organizes actions in raise awareness, prevention work and damage, with a long-term goal : ending this ancestral and destructive practice.

‘Desert Flower’

http://www.youtube.com/watch?v=iKgaXGMPJDs

[quote_box_center]As a precision : because of ignorance, some people think that excision is a religious practice which has to be respected… WRONG ! Excision is above all cultural, practiced by both Muslims and Christians. This feminine mutilation is the cause of physical and psychological damages, harmful for the victims (usually little girls between 3 and 10 years old) and irreversible. FGM is recognized internationally as a violation of human rights.[/quote_box_center]

”FGM can be ended in my lifetime, if we all work together,

as this crime has no place in the 21st century”, Waris Dirie.

For further :

http://www.desertflowerfoundation.org/

http://www.un.org/fr/events/femalegenitalmutilationday/

Main source : http://www.desertflowerfoundation.org/fr/2015/02/03/waris-dirie-obtient-le-prix-de-la-liberte-2015-londres/

Laisse nous ton commentaire

commentaires