laurentciman23
Laurent Ciman / instagram

Capitaine et défenseur de l’Impact Montréal durant trois années (2015-2017), Laurent Ciman s’est envolé pour la France et Dijon l’été dernier, du haut de ses 33 ans. Après une pige réussie du côté du Los Angeles FC (22 matchs en 2018), le Général semble malheureusement plus en difficulté de l’autre côté de l’Atlantique.

Malgré toute son expérience du haut niveau et ses différentes qualités, l’ancien pensionnaire du Stade Saputo reste en effet sur trois rencontres non disputées avec son club français, et pire, n’a même pas été convoqué par son entraîneur lors de la dernière rencontre jouée face à Toulouse FC (2-2), dont le résumé est à retrouver sur https://www.sportytrader.com//.

S’il ne semble pour le moment pas s’inquiéter de sa situation (7 matchs joués sur 15 possibles depuis l’entame de l’exercice), l’international belge devra donc se remettre rapidement d’aplomb s’il souhaite définitivement s’imposer avec son écurie bourguignonne, la première française de sa carrière.

Pour le moment, le Dijon FCO est 17e du championnat français, soit la dernière place assurant un maintien en première division en fin de saison. Alors que l’exercice 2018-2019 de Ligue 1 française arrive bientôt à la moitié (15 rencontres disputées sur 38 au total), Ciman ferait quoi qu’il en soit bien de retrouver son niveau afin d’aider les siens. L’an dernier son club avait terminé 11e sur 20, avec onze points d’avance sur les équipes reléguées. On leur souhaite d’en faire autant cette année. Avec un Laurent Ciman au top de sa forme.