Montréal Harry Novillo
Crédit photo : Fox Sport Australie

Mercredi matin, l’Impact de Montréal annonça la signature de l’ailier et attaquant de 26 ans Harry Novillo. Sans donner de détails sur les conditions salariales, le club a cependant annoncé que la durée de l’entente sera de deux saisons assortie d’un année d’option.

Né à Lyon, Novillo a fait un total de 9 apparitions avec les Espoirs U17 et U19 de la France. Profitant de ses origines martiniquaises, Harry a accepté de l’invitation de la sélection des Antilles pour la Coupe caribéenne des nations 2014. Non-affiliée à la FIFA, cette fédération membre de la CONCACAF peut se qualifier lors de la Gold Cup mais pas à la Coupe du Monde. Par conséquent, les clubs ne sont jamais dans l’obligation de les libérer lors des convocations internationales.

PROFIL

Harry Novillo
Source : Transfermarkt

Polyvalent, Harry Novillo peut autant jouer sur les deux flancs qu’au poste d’avant-centre. Par contre, il a une préférence pour l’aile gauche. Mauvaise nouvelle, le poste est (bien) occupé. Droitier, il aime bien couper à l’intérieur pour profiter d’une occasion de tir. À droite, Novillo utilisera soit sa bonne vitesse pour déborder son défenseur au marquage soit les qualités techniques pour dribbler son adversaire lors des duels un-contre-un. Novillo est le genre de joueur qui aime avoir le ballon régulièrement dans ses pieds. Il faudra voir comment il s’adaptera à la réalité montréalaise car ce ballon, il est souvent monopolisé par Nacho Piatti dans le couleur gauche.

Bon passeur, Novillo a un profil qui peut ressembler à Alejandro Silva dans ce domaine du jeu. Mais plus important encore, Novillo est doté d’une belle frappe de balle qu’il utilise bien lors des coups francs. Comme avant-centre, sa finition est très bonne si on regarde les statistiques compilées par Transfermarkt : 4 buts en 6 matchs avec Melbourne City FC. Par contre, Alejandro Silva nous a habitué avec son travail intense à la récupération du ballon. Au niveau collectif, il reste à voir si Novillo sera aussi bon que l’Uruguayen en ce qui concernent le placement défensif.

PARCOURS

OLYMPIQUE LYONNAIS

En 1999, à l’âge de 7 ans, Harry Novillo joint l’académie de Lyon. Annoncé comme un Futur Crack par ses formateurs à Lyon, il se blesse au genou lors d’un accident d’auto pendant un voyage avec la France U15 et il est opéré très jeune à l’âge de 13 ans. Au cours de sa formation lyonnaise, il côtoie entre autres les Umtiti, Tolisso, Ferri, Benzia, Ghezzal, Pléa et Martial. À l’âge de 18 ans, Harry Novillo rejoint finalement l’équipe première en juillet 2010 alors entraînée par Rémi Garde. Son premier match professionnel sera lors du tout premier match de la saison de Ligue 1 comme substitut…mais aussi son seul match de la saison. En carrière, Novillo n’aura fait que 4 apparitions avec son club formateur.

Novillo Lyon
Source : Transfermarkt

AC LE HAVRE

Lors de la dernière journée du Mercato, Harry Novillo est prêté au Havre pour la saison 2011/12. Blessé à quelques reprises, Novillo n’est pas un titulaire régulier lors de cette première saison en Ligue 2. À la fin de cette saison, il revient à Lyon pour le début de la saison 2012/13.

Novillo Havre
Source : Transfermarkt

GAZÉLEC AJACCIO

Très peu utilisé à Lyon lors de la saison 2012/13 (seulement deux apparitions en Ligue Europa), Harry Novillo est prêté en janvier 2013 pour 6 mois en Ligue 2 avec le club corse. Blessé à l’épaule lors d’un entraînement, le début de Novillo est retardé jusqu’au 15 février. Après un début prometteur, un but lors de son premier match, Novillo disparait tranquillement de l’effectif. De retour à Lyon, Rémi Garde décide de libérer au mois d’août son jeune joueur plein d’espoir. En gros, Harry avait perdu la confiance de Rémi Garde. Professionnellement, Novillo n’affichait pas le niveau souhaité par Garde. Effectivement, Harry avoua plus tard qu’il avait pris plusieurs mauvaises décisions personnelles.

Novillo Ajaccio
Source : Transfermarkt

RAEC MONS

En septembre 2014, Harry Novilo signe un contrat de deux saisons plus deux autres années en option avec le club belge Mons. Très heureux d’obtenir enfin une opportunité d’afficher ses qualités, le club de la première division de Belgique lui donne même le numéro 10. Rapidement, l’aventure devient une catastrophe pour Novillo. Il ne fait que deux apparitions comme substitut en fin de match. Pour expliquer sa mésaventure, il évoque des conflits internes entre Flamands et Wallons qui minent l’atmosphères du clubs. Harry parle même d’une possible forme de racisme envers lui : “At Mons, I did not play due to certain people who had problems with those who had slightly darker skin than others“.

Novillo Mons
Source : Transfermarkt

CLERMONT FOOT

Libéré en fin de saison, Novillo signe un contrat de 3 saisons avec le club de Ligue 2, Clermont Foot. Utilisé régulièrement lors de premiers mois, Novillo perd tranquillement sa place de titulaire. Dès le mois de janvier, Clermont annonce qu’il se sépare d’un commun accord de son attaquant. Par contre, certains évoquent des altercations avec des coéquipiers à Clermont.

Novillo Clermont
Source : Transfermarkt

MELBOURNE CITY FC

Après un rapide essai à St-Étienne, Novillo prend finalement un virage bénéfique pour sa jeune carrière. Il quitte le vieux continent pour prendre la direction du championnat australien. En mars 2015, il signe un contrat avec Melbourne City pour pallier la blessure en fin de saison du vétéran Damien Duff. La saison 2015/16 deviendra sa meilleure saison en carrière. Ses 9 buts et 4 passes en 21 matchs lui procure même une place dans l’équipe type de la A-League. À noter, l’excellent milieu australien Aaron Mooy, présentement en Premier League avec Huddersfield, y figurait. Après cette belle saison, Melbourne City accepte une offre de transfert provenant de la Turquie. Harry Novillo est transféré à Manisaspor, alors en 2e division, pour un montant évalué à 340 000€. 

Novillo Melbourne
Source : Transfermarkt

Dans la section “Fait divers“, Harry Novillo a connu quelques problèmes lors de son passage à Melbourne qui ont nécessité des interventions policières.

MANISASPOR

Mais…rechute. Rapidement, Novillo n’est plus un titulaire régulier. On parle de blessures pour expliquer son début de saison compliqué. Et là encore, des histoires hors du terrain refont surface.

Harry Novillo : “Ils ont menacé ma femme. Le club ne pouvait plus me payer mes salaires. On n’avait aucune autre solution. Il y avait un retard de 2 mois et demi! Comme j’avais le plus gros salaire du club je ne savais pas quoi faire. Ils m’ont envoyé en vacances et quand je suis revenu ils m’ont dit: « qui t’a dit de prendre des vacances !? » Ils cherchaient des solutions pour en fait casser mon contrat…“. Dès le Mercato d’hiver, Manisaspor libère sa toute nouvelle acquisition.

Novillo Manisaspor
Source : Transfermarkt

BANIYAS SC

Libéré, Harry Novillo prend la direction des Émirats Arabes Unis et signe un contrat d’un an et demi avec Baniyas à Abou Dabi. Mal situé au classement, Baniyas tentait de sauver sa place en première division avec cette signature. Malgré l’excellente fin de saison de Novillo, le club termine malgré tout dernier du championnat à 4 points d’un sauvetage. Les 10 buts et 5 passes en 13 matchs n’ont pas évité la mauvaise fiche de 2 victoires, 5 nuls et 6 défaites de l’équipe.

Novillo Baniyas
Source : Transfermarkt

JOHOR DARUL TA’ZIM FC

Libéré suite à la relégation de Baniyas, Harry Novilo se tourne vers le championnat de Malaisie pour signer en mai dernier avec le club le plus titré de la Liga Super Malaysia avec 5 championnats consécutifs depuis 2014. Jouer dans un stade de 30 000 places semblait une aventure intéressante. Mais il semblerait que Harry Novillo est synonyme d’aventure rocambolesque. Lors de son premier match, Novillo obtient un but dans une victoire facile de 4 à 0. Trois match plus tard, le club vit une petite crise de résultat avec une seule victoire et 2 matchs nuls, insatisfaisant pour les dirigeants du club.

Dès lors, Johor recrute au 1er juin deux nouveaux éléments offensifs. Tout d’abord, Johor achète au coût de 500 000€ l’attaquant argentin Fernandez Márquez et ajoute également sous forme de prêt le milieu offensif argentin Fernando Elizari. Limité à 3 joueurs étrangers non-AFC, Johor doit rapidement libérer des places internationales pour ces nouveaux éléments. Conséquemment, Novillo est victime de la situation et il se retrouve dans la réserve du club un mois seulement après sa signature de contrat. C’est cette situation de recherche de club qui explique pourquoi Novillo était venu en septembre à Montréal. Faute de place, Novillo s’est probablement résigné à attendre jusqu’à maintenant pour officialiser sa venue en MLS avec l’Impact de Montréal.

Novillo Johor
Source : Transfermarkt

IMPACT DE MONTRÉAL

Bref, Harry Novillo affiche un gros potentiel compte tenu de son âge et il pourrait facilement s’avérer une excellente signature s’il retrouve sa forme de Melbourne. Par contre, son historique fait peur et il existe aussi un potentiel que cette signature soit simplement un autre flop à sa carrière. Espérons que son contrat ne soit pas trop lourd…