Point de Match, changer l’avenir des jeunes québécois grâce au sport

451

L’ÉCOLE SAINT-RÉMI

L’esprit d’équipe

Tout d’abord, l’esprit d’équipe est un atout dans une équipe collective. L’esprit d’équipe c’est d’encourager les autres, accepter les erreurs de tes coéquipiers. Respecter les ordres de ton coach, être capable d’intégrer les nouveaux.

Zakary H., Caris.

Les Carabins

Les Carabins sont une équipe de sport de l’université de Montréal. On a participé à une conférence de presse V.I.P. Il y eu plusieurs questions intéressantes. La plupart des joueurs là-bas voulaient travailler en business. Ils nous ont expliqué qu’il ne faut jamais rire de ses coéquipiers et qu’il faut être endurant.

Nadim, Adel, Rayane

La persévérance

Tout d’abord, on a appris de ne jamais lâcher peut nous mener loin, qu’il faut être attentif et qu’il faut écouter nos parents. La persévérance, c’est de toujours continuer même si la vie n’est pas toujours facile. En faisant de l’entraînement, on persévère sans jamais lâcher, à condition d’y croire. Quand on persévère, ça veut dire que tu as de l’esprit d’équipe et que tu n’abandonnes jamais.

Ali et Tristan

Point de match vu en points de forme par Hector, Cristian et James :

  • Avant match, après match : préparation
  • Moral du match
  • Entrainement
  • Les fans
  • On a fait une conférence de presse avec les joueurs
  • On aime les joueurs car ils sont très sportifs

Tout d’abord les membres des Carabins se sont présentés les uns après les autres. Ensuite, la période de questions a commencé. Je vais vous parler de trois réponses qui nous ont le plus intéressées :

  1. Les pires blessures
  2. L’écoute
  3. Le coach

Adam, Ali Khanafer, Imed, Abbas, Mooka

Après cette conférence de presse, j’ai retenu que:

  • Jouer au soccer est très exigeant physiquement et mentalement. Ça veut dire que ça demande de l’entrainement, des sacrifices ;
  • Un bon joueur doit savoir se servir de son cerveau et le meilleur moyen de pratiquer son cerveau, c’est l’école ;
  • Il faut accepter les erreurs de nos co-équipiers ;
  • Au soccer, il ne faut pas se décourager.

Enfants de l’école Saint-Rémi