Un mot du président du REPAF

61
repaf covid-19

L’équipe du Réseau des entrepreneurs et professionnels africains (REPAF),  incluant les membres du conseil d’administration ainsi que les membres du bureau de direction, souhaitent par la présente missive de Monsieur Lassana Mané formuler leur vive préoccupation par rapport à la pandémie du coronavirus, qui en plus de menacer nos santés, faucher des vies, cause une perturbation qui se traduit par un ralentissement des activités économiques. Le REPAF est conscient que ce tourbillon, qu’il espère le plus éphémère possible, a un impact direct sur la plupart de ses membres.

Notre réseau travail de concert avec les autorités politiques et administratives ainsi qu’avec celles des instances sanitaires, afin de véhiculer largement, dans les semaines à venir, les recommandations préventives, sanitaires, les informations pertinentes aux membres et appeler par le fait même au respect par l’ensemble de ce réseau dont vous faites partie intégrante, de toutes les consignes de sécurités émanant des autorités compétentes de la province et du fédéral.

Le Réseau des entrepreneurs et professionnels africains (REPAF) est également conscient des lourdes conséquences économiques et financières sur ses membres entrepreneurs, professionnels et étudiants, qui subissent une réduction drastique de leurs activités, si ce n’est purement et simplement un arrêt complet, quoique momentané des activités.

Pour ceux qui le peuvent, le REPAF suggère fortement de se prévaloir de toutes les aides rendues disponibles par les deux paliers de gouvernement. Nous avons la chance de vivre dans un pays économiquement dynamique, dont les autorités politiques faisant preuve d’une compétence admirable et exemplaire ont su agir promptement et continuent à le faire tout au long de cette difficile période de confinement, afin de subjuguer dans le plus bref délai la COVID-19.

Le REPAF rappelle qu’il est à la fois de notre devoir et notre droit d’accéder à l’aide dégagée à laquelle nous avons d’ailleurs participé à amasser à travers notre participation à la bonne santé économique de notre pays.