Evian-Thonon Gaillard – PSG : Les notes des parisiens

Quelle déception ! Cette année les parisiens ont montré deux visages. Le premier qui fait en sorte qu’elle peut hisser son niveau de jeu et faire jeu égal avec les plus grosses écuries. Le second qui est celui d’une équipe suffisante, qui ne fait pas assez les efforts et qui manque cruellement de professionnalisme.

Ce soir, à Evian c’est le PSG version suffisante qui s’est présenté et s’est logiquement incliné face à Evian-Thonon Gaillard pour miner la fin de saison du PSG, car non il n’y aura pas de doublé cette année.

Douchez : 6
Il ne peut rien sur le but d’Evian, il a fait preuve de beaucoup de sang-froid et de concentration. Il a tout bonnement était lâché par son équipe.

Jallet : 6
Grosse débauche d’énergie, passeur décisif sur le but de Pastore, lui n’a pas négligé cette Coupe de France.

Alex : 4
Trop souvent pris à défaut par Klifa et Sagbo, heureusement il a plus ou moins été maitre dans les airs. Sakho méritait d’être sur le terrain.

Th Silva : 6
Toujours aussi propre dans la relance et juste dans son placement. Il manque une énorme occasion sur un corner de Beckham et son pénalty.

Armand : 5,5
Coupable sur le but d’Evian, peu en verve offensivement on l’a connu meilleur.

Pastore : 6
Un beau but, une grosse débauche d’énergie tant offensivement que défensivement, mais à tout de même était parfois trop imprécis dans le dernier geste.

Th Motta : 4
N’a toujours pas retrouvé assez de rythme pour tenir tout un match même contre Evian Thonon-Gaillard. Verrati aurait dû être titulaire à sa place. Il se fait expulser en prolongation sur un mauvais geste.

Matuidi : 5
Placé milieu gauche, ce qui n’est vraiment pas son poste, il a beaucoup couru, mais a été moins tranchant que d’habitude. Serait-il fatigué ?

Beckham : 5
Superbe dans le jeu long, c’est d’ailleurs lui qui sert Jallet sur le 1er but. Il a tout de même peiné dans le travail défensif.

Ménez : 5,5
Quelques fulgurances, mais une nonchalance trop prononcée pour sa qualité technique.

Ibrahimovic : 3
Lui a tout bonnement pas respecté ses adversaires, ses coéquipiers et la coupe de France. Il rate également son pénalty lors de la séance fatidique, mais en fait il a tout raté dans ce match.

Cet article a été rédigé par Julien. Nous l’en remercions.

Laisse nous ton commentaire

commentaires