Projecteur sur Femi Kuti, No Place for My Dream

Femi Kuti, qui perpétue depuis vingt ans l’afro-beat, une musique mêlant jazz, funk et rythmes locaux créée par son père Fela dans les années 60, publie un nouvel album, No Place for My Dream (Naïve).

femi kutiLe chanteur nigérian, qui s’accompagne aux claviers et joue du saxophone alto, est en concert lundi à Paris au Bataclan.  Sur ce nouveau disque, son septième à 50 ans, Femi Kuti, avec une Positive Force (le nom de sa formation) profondément remaniée et rajeunie, revient à l’essence de l’afro-beat.

femi kuti 2

En plus d’avoir repris le flambeau de la musique de son père, mort du Sida en 1997, Femi Kuti mène comme lui un combat inlassable contre les maux dévorant son pays, corruption, mal gouvernance, pauvreté, ce qui lui a valu quelques tracas de la part du pouvoir au Nigeria ces dernières années.

http://www.youtube.com/watch?v=3wVNzqD3aSo

Source AFP

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here