Les Raptors victorieux à Montréal !

46
Raptors de Toronto

Montréal a accueilli, le vendredi 14 octobre, le match préparatoire entre les Raptors de Toronto et les Celtics de Boston au Centre Bell. Les Raptors ont affronté les champions de la Conférence de l’Est de 2022, il s’agissait de la deuxième apparition des Celtics à Montréal dans le cadre de la NBA Canada Series. De même, cet événement d’envergure a célébré ses dix ans. Depuis sa participation, Toronto compte cinq victoires sur le parquet montréalais. Aucune défaite inscrite dans la province québécoise ! 

Une ambiance bouillante !

Une ambiance de playoff a régné au Centre Bell. 21 900 spectateurs enthousiastes et enflammés ont scandé à l’unisson « let’s go Raptors, let’s go ». Vu l’énergie ultra positive du public, on a eu l’impression de vivre un match crucial de saison régulière. Les Montréalais se sont transformés en Ontariens. Ils ont vécu cette rencontre avec intensité. Ils n’ont pas hésité à déstabiliser les Celtics en les huant et les sifflant. Pour les Raptors, jouer au Québec, c’est comme jouer à domicile. La foule était survoltée et acclamait chaque action décisive. 

On a, également, aperçu dans cette vague de supporters des personnalités sportives comme les joueurs de hockey Cary Price et Paul Byron.

Cary Price et Marc Innocent, collaboteur (Digikan)

Pour alimenter l’ambiance, des célébrités du ballon orange ont été honorées comme la joueuse canadienne de WNBA Kia Nurse, l’ancien pivot Robert Parish, et Robert Horry surnommé Big Shot Rob. 

Robert Horry

On a pu aussi compter sur la présence du fan numéro 1 des Raptors Nav Bhatia.

Nav Bhatia

Une équipe complète

L’équipe ontarienne a fait vibrer ses fans toute la soirée. Belle cohésion d’équipe! Des joueurs solides et énergiques ont su livrer une belle bataille face aux Celtics acharnés. Cette rencontre a illustré la rivalité entre les deux équipes. L’ailier fort Tatum a écopé de deux pénalités, ce qui a fragilité ses coéquipiers.

Par ailleurs, on a observé un Anunoby spectaculaire qui a totalisé 32 points, suivi de Barnes qui a inscrit 25 points. Le rookie prometteur Christian Koloko, très en forme, était remarquable ! Il a su briller et s’imposer en 16 minutes de jeu, il a rentré tous ses tirs.

Malgré l’absence de Chris Boucher, Pascal Siakam et Gary Trent Jr, l’équipe est restée impressionnante. Difficile de trouver un joueur indispensable dans cet effectif. 

D’ailleurs, au lendemain du match, l’entraîneur Nick Nurse a annoncé que les Raptors se séparent de Dj Wilson, Josh Jackson et Gabe Brown. Justin Champagnie est confirmé et décroche la dernière place de l’effectif.

À quand une équipe de la NBA à Montréal ?

Une question qui revient souvent lorsque des joueurs de NBA sont de passage. Même questionnement, même réflexion, mais rien n’a changé. Ce qui est certain, les habitants de notre province ne seront pas un obstacle à cette possibilité. Vu l’engouement que suscite ce type d’événement, il est incontestable que les Montréalais et leurs voisins accueilleront avec enthousiasme cette compétition. 

En attendant, prochain rendez-vous pour les francophones : le 19 janvier, à Paris. 

La NBA débarquera, en France, avec les Bulls de Chicago et les Pistons de Détroit en 2023.